Nous rejoindre sur les réseaux

Marseillan

Marseillan : 35ème petite ville la plus recherchée sur Internet cette année

-

le

Plage de Marseillan

Suite à la fermeture des frontières et les restrictions de déplacement ont impacté les voyages des Français, nombreux sont les français qui sont partis en vacances dans l’Hexagone.

Likibu.com, un comparateur de locations en France, a classé les 50 petites villes françaises les plus recherchées sur Internet au cours des 12 derniers mois. Pour parvenir à ses fins, le site a considéré toutes les communes de 2 000 à 10 000 habitants. Le classement est composé essentiellement de stations balnéaires, qu’elles soient en Bretagne, en Normandie, ou en Gironde.

En tête du classement, on retrouve Deauville (143 000 recherches), suivie de Honfleur (98 470 recherches) et de Chamonix (96 160 recherches)

Marseillan sauve les meubles pour le bassin de Thau

Le Bassin de Thau apparaît dans le classement grâce à la ville de Marseillan. En effet, la ville figure 35ème du classement avec 46 330 recherches. Juste derrière Trouville-Sur-Mer (47 480 recherches) et suivie de près par Leucate (45 440 recherches). D’autres villes de l’Hérault figurent dans le classement. La Grande-Motte (17ème), Palavas-les-Flots (28ème), Valras-Plage (37ème).

Finalement, comme les voyages à l’étranger sont fortement compromis, la crise sanitaire a contribué à faire découvrir le riche patrimoine de la France à ses habitants.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

 

Bassin de Thau

Thau – Instagram : Sète, Marseillan et Frontignan bien classés à l’échelle nationale

-

le

Logo Instagram

L’observatoire socialmedia des territoires analyse la performance des territoire sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram. Ainsi, Marseillan et Sète se placent plutôt bien.

L’observatoire socialmedia des territoires a dévoilé, sur son site, différents classements. Le premier concerne la performance des collectivités territoriales sur Instagram. Le second porte sur les comptes des collectivités les plus suivis en nombre d’abonnés. Ces résultats permettent de rendre compte de la véritable efficacité des communes dans leur bonne communication sur les réseaux sociaux. C’est un moyen de valoriser le travail des personnes qui agissent pour faire rayonner les communes du bassin de Thau à l’échelle nationale.

Ainsi, sur le premier classement, le calcul de la performance se fait grâce à différents indicateurs. On retrouve le nombre de posts quotidiens, la portée du compte (le rapport entre le nombre d’abonnés et le nombre d’habitants), et enfin le taux d’engagement qui est calculé en fonction du nombre de d’interactions sur une publication (likes, commentaires) en fonction du nombre de followers. 

Sur le classement de la performance, la ville de Sète se classe 9e de sa catégorie (les villes moyennes, entre 20 000 et 100 000 habitants) sur près de 300 communes. L’Île Singulière est aussi la 6e ville la plus suivie de ces « villes moyennes ».

Dans sa catégorie (les petites villes, entre 2 500 et 20 000 habitants), la ville de Marseillan se classe au 22e rang sur près de 3 100 municipalité répondantes aux mêmes critères. Elle se place par ailleurs au 25e rang des « petites villes » les plus suivies. 

La ville de Frontignan la Peyrade se place au 40e rang des communes les plus performantes, sur des villes moyennes (entre 20 000 et 100 000 habitants). 

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Thau : L’appli Geovelo répertorie les voies sécurisées pour se déplacer à vélo

-

le

Application mobile Geovelo

Geovelo est une application mobile gratuite qui a pour but de favoriser l’utilisation quotidienne du vélo.

Geovelo, une application mobile dédiée au calcul d’itinéraires à vélo, est une conception de la Compagnie des mobilités. Créée en 2010 à Tours par Benoit Grunberg et Gaël Sauvanet, cette start-up s’engage à réduire notre empreinte carbone. Pour ce faire, elle encourage l’utilisation des mobilités douces. Geovelo recense les routes avec aménagements cyclables et les voies à faibles circulations. Grâce à ses collaborations avec des collectivités partout en France et aux remontées des utilisateurs, la cartographie de GeoVelo est fréquemment mise à jour.

Téléchargée par plus de 600 000 utilisateurs, l’application mobile dénombre 200 000 cyclistes actifs par mois. Elle fonctionne comme un véritable GPS et guide en temps réel grâce à la géolocalisation. Elle fournit également les statistiques propres à chaque utilisateur : kilomètres parcourus, vitesse moyenne, calories consommées, etc. L’application participe aussi à la découverte du patrimoine puisqu’elle propose des balades urbaines dans les villes cartographiées, ponctuées d’informations historiques et culturelles. En outre, elle propose des trajets longs, séparés en étape sur plusieurs jours. Ainsi, des itinéraires reliant le Lac Léman à la Méditerranée ou bien la Bretagne au Pays Basque sont disponibles.

L’application calcule toujours plusieurs itinéraires en priorisant entre autres la sécurité ou la rapidité. Par exemple, si vous voulez effectuer le trajet entre Sète et Vic-la-Gardiole, Geovelo vous propose un itinéraire sécurisé (19,4 km, 1H02, 82% de voies aménagées) contre un itinéraire direct (16 km, 51 min, 24% de voies aménagées). Un itinéraire équilibré est aussi suggéré (19,4 km, 1H02, 69% de voies aménagées).

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Point Covid-19 : Une tension un peu moins forte sur la réanimation

-

le

Comme chaque semaine, notre rédaction vous propose un point Covid-19 sur la situation dans les Hôpitaux du Bassin de Thau. Cette semaine, nous avons rapporté le témoignage de Claudie Greslon, directrice de ces Hôpitaux afin d’avoir un ressenti au plus près de cette crise.

Selon le dernier bilan publié ce vendredi 30 Avril 2021, 52 patients Covid sont pris en charge aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 10 en Réanimation (-4), 18 en méd (-2) et 24 en SSR (-2). En 1 semaine, 19 nouveaux patients hospitalisés (33 la semaine précédente) dont 2 en Réa (6 la semaine précédente)

Le Premier ministre, Jean Castex affirmait la semaine dernière que « le pic de la troisième vague semblait derrière nous ». Des propos que souhaitait nuancer la directrice des Hôpitaux du bassin de Thau : « Nous avons une très légère décélération du nombre de patients hospitalisés dans le service de médecine. Nous étions montés à 68 il y a deux semaines alors qu’on en compte que 52 actuellement. Néanmoins, notre service de réanimation est toujours autant saturé et on ne voit pas la baisse tant espérée. »

Par ailleurs, Claudie Greslon a souhaité rappeler qu’à l’aube de la levée du confinement, « il ne faut pas oublier que le virus est toujours là. C’est très important de continuer à respecter les gestes barrières car même si la vaccination avance, elle protège des formes graves mais le vaccin n’empêche pas la circulation du virus. » Elle a ainsi conclut en soulignant l’efficacité certaine de la campagne de vaccination : « En effet, on observe une diminution de la moyenne d’âge des patients en réanimation qui était à 75 ans lors des précédentes vagues et qui est tombée à 65 ans aujourd’hui. Au niveau des hospitalisations, la moyenne d’âge est de 79,8 ans contre 85 ans lors de la deuxième vague. Cela montre qu’il faut continuer à se faire vacciner. »

À retenir cette semaine :

  • Une tension un peu moins forte sur la réanimation et les soins critiques mais avec 10 patients, nous sommes toujours au delà de l’activité habituelle de la Réanimation (8 lits)
  • Une situation qui s’améliore lentement en médecine et en SSR
  • 12 patients Covid d’un EHPAD du Bassin de Thau pris en charge par notre équipe d’Hospitalisation à domicile (HAD)
  • Un taux de couverture vaccinale important dans les EHPAD et USLD permettant à nos 450 résidents de retrouver une vie (presque) normale
  • Une nouvelle campagne de vaccination des professionnels avec jeudi une centaine d’agents vaccinés avec le vaccin MODERNA

Depuis le début de la 2ème vague :

877 patients Covid ont été pris en charge dont 103 en Réanimation (12%). 157 sont décédés (+9 cette semaine) avec un âge moyen de 83,1 ans. Ce nombre de décès important est une épreuve pour les familles endeuillées et pour les soignants.

Lire Plus

Les + Lus