Nous rejoindre sur les réseaux

Hérault

Politique – Zemmour: l’Hérault en ordre de bataille pour la Reconquête

Article

le

Les amis de d’Éric Zemmour accompagnés de génération Z se dévoilent enfin et se lancent dans l’Hérault pour leur grande bataille de la reconquête.

Après le discours de Villepinte, le mouvement se structure en parti politique. En effet, les amis d’Eric Zemmour ont tenu mardi 7 décmebre 2021 à Montpellier, une conférence de presse pour annoncer les grandes lignes de cette reconquête qui va être mise en place dans l’Hérault.

Nicole Mina, responsable de Reconquête34! a expliqué dans un communiqué, « Nous avons été une armée de l’ombre, nous nous dévoilons à l’occasion de la déclaration de candidature d’Eric Zemmour. (..) Nous sommes devenus une grande famille réunie par la colère d’avoir vu la France se dégrader, perdre ses fleurons économiques, industriels, perdre son aura culturelle, son génie créatif. Perdre aussi ce que le monde nous enviait : une école de grande qualité. Et nous nous engageons auprès d’Eric Zemmour pour que la France renoue avec son destin et aille enfin de l’avant. »

Dès cette semaine, dans le département de l’Hérault comme partout en France, les comités locaux des Amis d’Éric Zemmour vont se transformer en coordinations régionales et départementales pour les prochaines échéances électorales.

L’objectif pour ce nouveau parti politique qui compte en seulement une semaine plus de 60.000 adhérents sera de, « porter Eric Zemmour à l’Élysée et lui offrir, à l’occasion des élections législatives, la majorité parlementaire dont il aura besoin. Nous présenterons des candidats dans les 9 circonscriptions de l’Hérault », explique Nicole Mina.

La responsable départemental de Reconquête34! souhaite aussi que le nouveau parti d’Éric Zemmour, « s’enracine dans la vie politique locale et construise au plus près du terrain le rassemblement des droites et de tous les Français patriotes, attachés au maintien et à la sauvegarde de la nation. »

La priorité pour le comité départemental est de s’ouvrir aux déçus de la politique et des partis installés « qui ont failli (LR et RN en premier lieu) en leur proposant un avenir d’espérance en la France, autour d’une certitude qui vaut mot d’ordre : Impossible n’est pas français ! », rapporte Nicole Mina.

Pour conclure, la responsable départementale de Reconquête34! invite, « tout citoyen français souhaitant participer à cette grande aventure collective à adhérer dès maintenant à Reconquête34! dont la vocation est de devenir le premier parti de l’Hérault. »

Depuis son lancement, le comité départemental de l’Hérault compte déjà plus de 1500 adhérents.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Présidentielles 2022: « La France est de retour », lance Zemmour à son premier meeting, marqué par des violences

Hérault

Agde : Collision entre un TGV et une voiture à Agde, le conducteur grièvement blessé

Article

le

Agde : Collision entre un TGV et une voiture à Agde, le conducteur grièvement blessé
@sdis34

Vendredi après-midi, un TGV a percuté une voiture à un passage à niveau à Agde, entraînant des blessures graves pour le conducteur de 54 ans. Les passagers du train sont indemnes, mais le trafic ferroviaire a été fortement perturbé.

Un accident dramatique s’est produit ce vendredi après-midi à Agde lorsqu’un TGV est entré en collision avec une voiture sur un passage à niveau. Le conducteur du véhicule, un homme de 54 ans, a été grièvement blessé et transporté à l’hôpital en urgence relative, sans que son pronostic vital ne soit engagé.

Les secours ont rapidement intervenu sur les lieux pour désincarcérer la victime, dont la voiture a été écrasée par l’avant du train. Les pompiers de l’Hérault ont partagé des photos impressionnantes de l’opération sur les réseaux sociaux. D’après les premiers éléments de l’enquête et les déclarations du conducteur aux pompiers, l’homme aurait tenté de se suicider en forçant délibérément le passage à niveau.

La collision a été violente, entraînant la voiture sur 150 mètres avant l’arrêt du TGV. Heureusement, aucun des 550 passagers du train n’a été blessé. Ils ont été évacués vers une salle de la ville pour attendre la fin des opérations de secours.

Cet accident a entraîné une interruption prolongée du trafic ferroviaire entre Sète et Narbonne. La SNCF a mobilisé ses équipes pour rétablir la circulation dès la fin des interventions des secours et de la police. Cependant, à 21h20, le trafic n’avait toujours pas repris, causant des perturbations majeures pour les voyageurs.

Lire Plus

France

Élections législatives : Une participation toujours en hausse à 17h dans l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Une participation toujours en hausse à 17h dans l'Hérault

La participation en forte hausse dans l’Hérault et au niveau national pour le premier tour des élections législatives de 2024.

Le taux de participation à 17h est de 60,35 % dans l’Hérault, selon les chiffres publiés par la préfecture ce dimanche 30 juin pour le premier tour des élections législatives anticipées. Un chiffre en nette hausse par rapport à celui du premier tour en 2022 où le taux de participation à 17h était de 39,73 %.

Pour rappel, à 12h, la participation s’élevait à 28,91 % dans le département de l’Hérault, soit une forte hausse par rapport au premier tour du scrutin en 2022. À la même heure, il y a deux ans, le taux de participation était de 18,55 %.

Participation nationale en forte augmentation

Au niveau national à 17h, le taux de participation est de 59,39 % en France métropolitaine, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, contre 39,42 % à la même heure lors du premier tour des législatives en 2022. La participation est donc en très forte hausse par rapport à ce scrutin.

Il faut remonter aux élections législatives de 1986 pour atteindre un chiffre plus élevé (63,6 %), indique Mathieu Gallard, directeur d’études de l’institut de sondages Ipsos. Ce scrutin n’est néanmoins pas représentatif puisqu’il se déroulait à la proportionnelle, à un tour. Avec ce mode de scrutin, il faut remonter à 1978 pour trouver un taux de participation plus important (68,8 %).

Lire Plus

France

Élections législatives : Une participation en hausse pour le premier tour dans l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Une participation en hausse pour le premier tour dans l'Hérault

La participation en forte hausse dans l’Hérault et au niveau national pour le premier tour des élections législatives de 2024.

Le premier tour des élections législatives anticipées, provoqué par la dissolution de l’Assemblée nationale, se déroule ce dimanche 30 juin. Quelque 49 millions de Français, inscrits sur les listes électorales, sont appelés à élire les 577 députés.

À 12h, la participation s’élevait à 28,91 % dans le département de l’Hérault, soit une forte hausse par rapport au premier tour du scrutin en 2022. À la même heure, il y a deux ans, le taux de participation était de 18,55 %.

Participation nationale en hausse

Au niveau national, à 12h, la participation s’élevait à 25,90 % selon le ministère de l’Intérieur, marquant une nette augmentation par rapport au premier tour du scrutin en 2022. À la même heure, il y a deux ans, le taux de participation était de 18,43 %.

Les trois départements ayant le plus voté à midi sont l’Aveyron (34,41 %), les Bouches-du-Rhône (33,70 %) et le Gers (33,61 %). En revanche, ceux ayant le moins voté sont la Seine-Saint-Denis (17,93 %), le Val-de-Marne (18,29 %) et les Hauts-de-Seine (18,47 %).

Tous les experts estiment qu’une forte participation est attendue lors de ce vote historique. Plus de 2,6 millions de procurations ont été établies depuis le 10 juin, selon le ministère de l’Intérieur, un nombre quatre fois supérieur à celui d’il y a deux ans sur une période comparable.

Forte participation dans les territoires d’outre-mer

Les électeurs d’outre-mer et les Français établis en Amérique se sont rendus aux urnes ce samedi pour le premier tour. La participation a été particulièrement importante comparée au scrutin d’il y a deux ans. En Guadeloupe, le taux de participation final du premier tour des élections législatives est de 33,56 % contre 25,31 % en 2022. En Martinique, le taux de participation à 17h a bondi de 10 points entre 2022 et 2024. C’est en Nouvelle-Calédonie que la hausse est la plus impressionnante. À 12h, la participation était de 32,39 % contre 13,06 % en 2022, soit une augmentation de 19 points.

Lire Plus

Les + Lus