Nous rejoindre sur les réseaux

Mèze

Mèze : La ville expérimente l’horodateur gratuit dans sa commune !

Article

le

Mèze : La ville expérimente l’horodateur gratuit dans sa commune !

La municipalité cherche à résoudre les problèmes de stationnement tout en stimulant le commerce local. Les résidents et visiteurs bénéficieront de cette initiative qui préserve la gratuité du stationnement en plein cœur de la ville.

La ville de Mèze se distingue une fois de plus en innovant pour résoudre les problèmes de stationnement dans le cœur de sa charmante commune. Après avoir connu un succès retentissant avec l’introduction des parkings événementiels cet été pour désengorger le centre-ville lors des festivités culturelles, elle poursuit son engagement envers ses citoyens en lançant une nouvelle initiative : l’horodateur gratuit.

Faciliter le stationnement au cœur de Mèze

La ville de Mèze accueillera prochainement un horodateur sur la rue Garibaldi. Cependant, contrairement à de nombreuses autres villes, cette démarche vise à faciliter le stationnement plutôt qu’à le tarifer.

Le concept est simple : après avoir garé leur véhicule, les conducteurs devront obligatoirement enregistrer leur numéro d’immatriculation sur la borne de l’horodateur. Une fois cette étape réalisée, les usagers disposeront d’une durée de stationnement généreuse de 1 heure 30. Plus besoin de glisser un ticket sur le tableau de bord. De plus, un même véhicule pourra stationner deux fois 1 heure 30 dans la journée, une première fois entre 9h et 12h, puis une seconde entre 14h et 18h. Cette zone réglementée de la rue Garibaldi sera en vigueur du lundi à 9h jusqu’au dimanche à 13h. Tout dépassement de la durée autorisée entraînera une contravention de 35 €.

Stimuler le commerce local et fluidifier le cœur de ville

L’objectif principal de cette initiative est de soutenir le dynamisme du commerce local tout en luttant contre les conducteurs qui monopolisent les places de stationnement en plein cœur de Mèze, perturbant ainsi la fluidité de la circulation.

Gilles Phocas, élu minoritaire à Mèze, a chaleureusement salué cette mesure en déclarant : « C’est une proposition que je porte depuis seize ans, je suis donc favorable à cette initiative. Cependant, il est important de prendre en compte la problématique des résidents sans garage dans cette zone. »

La municipalité tient à rassurer les résidents en précisant que « les parkings sont gratuits à Mèze et le resteront. » Cette mesure vise à encourager les résidents à utiliser les parkings de manière plus efficace pour dynamiser davantage le centre-ville. Il semble que cette initiative ait été accueillie avec joie sur les réseaux sociaux par les habitants de Mèze, qui continueront de bénéficier de stationnement gratuit tout en contribuant au bien-être de leur communauté.

En résumé, la municipalité de Mèze innove une fois de plus en introduisant un horodateur gratuit dans son centre-ville, démontrant son engagement envers ses citoyens et son souhait de soutenir le commerce local tout en maintenant la gratuité du stationnement. Cette initiative promet de créer un équilibre entre le confort des résidents et la fluidité du cœur de ville.

À LIRE AUSSI > La Ville de Mèze révolutionne le stationnement pour ses événements estivaux

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Bouzigues

Élections législatives : Manon Bouquin (RN) élue dans la 4ème circonscription de l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Manon Bouquin (RN) élue dans la 4ème circonscription de l’Hérault

Manon Bouquin, candidate du Rassemblement National, a été élue députée de la 4ème circonscription de l’Hérault au second tour des élections législatives anticipées, battant de justesse le député sortant Sébastien Rome du Nouveau Front Populaire.

Manon Bouquin est la nouvelle députée de la 4ème circonscription de l’Hérault, qui concerne les communes de Mèze, Poussan, Gigean, Loupian et Bouzigues sur le bassin de Thau. Elle vient à bout du député sortant, Sébastien Rome, du Nouveau Front Populaire.

Avec 40 186 voix, soit 50,49 % des suffrages exprimés, Manon Bouquin confirme la forte dynamique du Rassemblement National (RN) dans cette circonscription. En comparaison, des résultats du premier tour des élections législatives, elle avait obtenu 35 216 voix, soit 41,26 % des suffrages exprimés. Cette progression de 4 970 voix souligne une consolidation du soutien électoral pour la nouvelle députée et son parti.

Sébastien Rome, son adversaire du Nouveau Front Populaire (NFP), a récolté 39 408 voix, représentant 49,51 % des suffrages exprimés. Lors du premier tour, il avait obtenu 28 171 voix, soit 33,00 % des suffrages exprimés. Le député sortant a donc gagné 11 237 voix supplémentaires mais cela n’a pas suffi pour surpasser Manon Bouquin. Le député du NFP perd son siège.

Le taux de participation au second tour s’est établi sur cette circonscription à 72,90 % des inscrits. Parmi les votants, 6 321 ont voté blanc (7,20 % des votants), et 1 877 votes nuls ont été comptabilisés (2,14 % des votants). Les suffrages exprimés ont atteint 79 594 voix, soit 90,66 % des votants.

Le RN gagne donc une seconde députée sur le bassin de Thau. Avec Aurélien Lopez-Liguori élu la semaine dernière au premier tour, le RN compte désormais 2 députés sur 3 sur le bassin de Thau.

Résultats détaillés :

Manon Bouquin (RN) : 40 186 voix, 50,49 % des exprimés.
Sébastien Rome (NFP) : 39 408 voix, 49,51 % des exprimés.

Lire Plus

Mèze

Élections législatives : Manon Bouquin (RN) en tête dans la 4ème circonscription de l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Manon Bouquin (RN) en tête dans la 4ème circonscription de l’Hérault
©Manon Bouquin

Manon Bouquin, candidate du Rassemblement National, arrive en tête du premier tour des élections législatives dans la 4ème circonscription de l’Hérault avec 35 216 voix, soit 29,25 % des inscrits.

Manon BOUQUIN, candidate du Rassemblement National (RN), arrive en tête du premier tour des élections législatives dans la 4ème circonscription de l’Hérault avec 35 216 voix, soit 29,25 % des inscrits et 41,26 % des voix exprimées.

Le Rassemblement National marque une nette progression par rapport à 2022, où Manon Bouquin avait récolté 13 633 voix, soit 22,71 % des suffrages. Cette année, elle a gagné 21 583 voix supplémentaires, consolidant ainsi sa position de leader dans cette circonscription. Cette avancée significative démontre une mobilisation accrue de l’électorat en faveur du RN, malgré le climat politique tendu et les nombreux défis socio-économiques.

Le député sortant du Nouveau Front Populaire, Sébastien ROME, arrive en seconde position avec 28 171 voix, soit 23,39 % des inscrits et 33,00 % des voix exprimées. Comparé à 2022, où il avait obtenu 16 841 voix (28,06 %), Sébastien ROME a certes augmenté son nombre de voix de 11 330, mais il accuse une baisse de près de 4,67 % en pourcentage des inscrits. Cette baisse relative en pourcentage peut s’expliquer par une concurrence électorale plus féroce et une forte poussée du RN au niveau national.

Jean-François ELIAOU, candidat macroniste, se classe troisième avec 19 260 voix, représentant 15,99 % des inscrits et 22,56 % des voix exprimées. En 2022, il avait obtenu 12 527 voix (20,87 %), ce qui montre une augmentation de 6 733 voix. Cependant, en termes de pourcentage des inscrits, il enregistre une baisse de 4,88 %. Cette diminution pourrait être attribuée à la fragmentation de l’électorat centriste et à une campagne qui n’a pas réussi à capter suffisamment de nouveaux soutiens.

Florence LARUE, a recueilli 886 voix, soit 0,74 % des inscrits et 1,04 % des voix exprimées. Cette faible performance souligne la difficulté pour les candidats de l’extrême gauche à s’imposer dans un paysage électoral dominé par des partis plus grands.

Bleuette SIMON, candidate de Reconquête!, obtient 1 822 voix, soit 1,51 % des inscrits et 2,13 % des voix exprimées. Sa performance, bien que modeste, montre une légère présence de l’idéologie d’Éric Zemmour dans cette circonscription.

Le taux de participation dans la 4ème circonscription de l’Hérault a atteint 73,30 %, une nette amélioration par rapport aux élections législatives précédentes. Le premier tour des élections législatives dans la 4ème circonscription de l’Hérault a révélé un paysage politique en transformation, avec une nette progression du Rassemblement National et une légère érosion des soutiens pour les candidats du Nouveau Front Populaire et d’Ensemble. Le second tour s’annonce donc très disputé, chaque voix comptant pour déterminer l’issue de ce scrutin crucial. Les électeurs devront choisir entre la continuité avec le Nouveau Front Populaire et le changement radical proposé par le Rassemblement National.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Faits Divers

Sète : Quinze interpellations lors d’une opération « Place nette »

Article

le

Sète : Quinze interpellations lors d'une opération « Place nette »
©LeSingulier

Une vaste opération policière frappe le quartier de l’Île de Thau et les communes de Balaruc-les-Bains et Mèze.

Tôt ce matin, le quartier de l’Île de Thau à Sète et plusieurs autres communes du bassin de Thau ont été le théâtre d’une importante opération policière baptisée « Place nette ». Cette action, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte nationale contre le trafic de stupéfiants, a conduit à l’interpellation de quinze individus.

L’opération a débuté vers 6h du matin, mobilisant une centaine de policiers dans les communes de Sète, Balaruc-les-Bains et Mèze. Des perquisitions ont été menées dans plusieurs logements, permettant aux forces de l’ordre de réaliser des saisies significatives. Parmi les ressources déployées, plusieurs équipes cynophiles, accompagnées de chiens spécialisés dans la détection de drogues, ont joué un rôle crucial.

Cette intervention fait partie d’une série d’opérations similaires menées récemment dans le département de l’Hérault, notamment à Montpellier et Béziers. Depuis plusieurs mois, la lutte contre les trafics de stupéfiants est devenue une priorité pour le gouvernement. Les forces de l’ordre intensifient leurs actions pour démanteler les points de deal et appréhender les trafiquants, répondant ainsi aux directives émises par le Président Emmanuel Macron lors de son discours à Marseille en mars dernier.

L’objectif de l’opération « Place nette » est clair : porter un coup d’arrêt aux trafics de drogues et restaurer l’ordre républicain dans les quartiers touchés par ces activités illicites. En investissant les zones sensibles, les autorités cherchent à assainir l’environnement local et à garantir la sécurité des habitants.

Dans les jours à venir, les forces de l’ordre prévoient de maintenir leur présence dans les zones concernées pour sécuriser les lieux et poursuivre leurs investigations. Un bilan détaillé de l’opération sera communiqué une fois les interventions achevées.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus