Nous rejoindre sur les réseaux

Thau

Une madrasa pour les transgenres au Bangladesh

Article

le

une-madrasa-pour-les-transgenres-au-bangladesh

Une madrasa (école coranique) destinée aux transgenres a ouvert ses portes vendredi dans la banlieue de Dacca, une première au Bangladesh qui contribuera selon ses promoteurs à intégrer cette minorité discriminée dans la société de ce pays majoritairement musulman.

Cette nouvelle madrasa s’inscrit dans une série d’initiatives pour faciliter la vie des transgenres, les « hijras » dont le nombre est estimé à environ 1,5 million dans ce pays de 168 millions d’habitants, selon une organisation caritative locale qui travaille avec eux.

Une cinquantaine de personnes transgenres, pour la plupart entre 20 et 50 ans, ont lu des versets coraniques durant la cérémonie d’ouverture à la Dawatul Islam Tritio Linger Madrasa, ou Séminaire islamique pour le troisième genre, en banlieue sud de Dacca.

« Je suis ravie », déclare à l’AFP Shakila Akhter, 33 ans. « Nous sommes reconnaissantes aux religieux de cette belle initiative ».

Shakila Akhter a toujours voulu devenir médecin ou avocat mais a dû abandonner ses ambitions après avoir quitté très jeune la maison familiale pour rejoindre une communauté transgenre.

« Nous sommes musulmanes mais ne pouvons aller à la mosquée », poursuit Shakila Akhter, « nous ne pouvons même pas nous mêler aux autres membres de la société ».

Abdur Rahman Azad et son groupe de religieux ont transformé en madrasa le troisième et dernier étage d’un immeuble à Kamrangir Char grâce au financement d’une organisation caritative locale.

L’équipe enseignait à sept groupes de transgenres à Dacca et la madrasa est née du besoin d’un lieu permanent pour la communauté.

Une vie misérable

La madrasa pourra accueillir jusqu’à 150 personnes avec, comme dans toutes les écoles coraniques traditionnelles, des leçons portant sur le Coran, la philosophie islamique ainsi que des cours à un niveau élémentaires de bengali, d’anglais, de maths et de sciences sociales.

Selon M. Azad, ce pourrait être la première madrasa au monde pour les hijras qui souffrent beaucoup.

« Depuis longtemps, leur vie est misérable. Les hijras ne peuvent fréquenter les écoles, les madrasas ou les mosquées et sont victimes de discriminations. Nous, la société et l’Etat, sommes à blâmer pour tout cela ».

« Nous voulons mettre fin à cette discrimination », poursuit M. Azad. « Allah ne discrimine personne. L’islam traite chacun comme un être humain. Les hijras doivent bénéficier de leurs droits comme tout autre être humain ».

Le gouvernement de la Première ministre Sheikh Hasina a autorisé depuis 2013 un genre à part pour les transgenres qui ont voté l’an dernier en tant que troisième genre et seront comptés comme tels dans un recensement prévu l’an prochain.

Mais une loi remontant à l’époque coloniale prévoit toujours des peines de prison de six mois pour les relations homosexuelles, même si les condamnations sont rares.

De manière générale, toute la communauté LGBT est victime de fortes discriminations et de l’hostilité des islamistes radicaux.

En 2016, deux militants gays — Xulhaz Mannan, éditeur du seul magazine de la communauté gay et transgenre du pays, et Mahbub Tonoy, membre du comité exécutif de ce magazine — avaient été tués à coups de machette. Leur assassinat avait été revendiqué par la branche bangladaise d’A-Qaïda. De nombreux activistes LGBT ont depuis fui le pays.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balaruc-le-Vieux

Élections législatives : Sylvain Carrière (NFP) conserve son siège dans la 8ème circonscription de l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Sylvain Carrière (NFP) conserve son siège dans la 8ème circonscription de l’Hérault
©SylvainCarrière

Sylvain Carrière, député sortant du Nouveau Front Populaire, a été réélu dans la 8ème circonscription de l’Hérault, battant de justesse Cédric Delapierre du Rassemblement National lors du second tour des élections législatives.

Sylvain Carrière conserve son siège de député de la 8ème circonscription de l’Hérault après un second tour des élections législatives très serré, battant de justesse le candidat du Rassemblement National (RN), Cédric Delapierre.

Le député sortant Sylvain Carrière du Nouveau Front Populaire (NFP) est réélu dans la 8ème circonscription de l’Hérault, qui inclut les communes de Frontignan, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Mireval et Vic-la-Gardiole. En obtenant 29 841 voix, soit 50,33 % des suffrages exprimés, il a réussi à maintenir son siège face à Cédric Delapierre du Rassemblement National, qui a récolté 29 446 voix, représentant 49,67 % des suffrages exprimés.

Lors du premier tour, Cédric Delapierre avait pris une légère avance avec 25 831 voix (40,12 % des suffrages exprimés), tandis que Sylvain Carrière avait obtenu 21 061 voix (32,71 % des suffrages exprimés). Cette avance de Cédric Delapierre s’est finalement réduite au second tour, où Sylvain Carrière a réussi à mobiliser davantage d’électeurs pour combler l’écart et reprendre la tête.

Le taux de participation au second tour dans cette circonscription s’est établi à 68,00 % des inscrits. Parmi les votants, 4 314 ont voté blanc (6,63 % des votants) et 1 452 votes nuls ont été comptabilisés (2,23 % des votants). Les suffrages exprimés ont atteint 59 287 voix.

Ce résultat confirme la polarisation et la compétition acharnée entre le NFP et le RN dans cette circonscription. Sylvain Carrière devra maintenant répondre aux attentes de ses électeurs et poursuivre son travail législatif avec une base de soutien consolidée.

Résultats détaillés :

Sylvain Carrière (NFP) : 29 841 voix, 50,33 % des exprimés
Cédric Delapierre (RN) : 29 446 voix, 49,67 % des exprimés

Lire Plus

Bouzigues

Élections législatives : Manon Bouquin (RN) élue dans la 4ème circonscription de l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Manon Bouquin (RN) élue dans la 4ème circonscription de l’Hérault

Manon Bouquin, candidate du Rassemblement National, a été élue députée de la 4ème circonscription de l’Hérault au second tour des élections législatives anticipées, battant de justesse le député sortant Sébastien Rome du Nouveau Front Populaire.

Manon Bouquin est la nouvelle députée de la 4ème circonscription de l’Hérault, qui concerne les communes de Mèze, Poussan, Gigean, Loupian et Bouzigues sur le bassin de Thau. Elle vient à bout du député sortant, Sébastien Rome, du Nouveau Front Populaire.

Avec 40 186 voix, soit 50,49 % des suffrages exprimés, Manon Bouquin confirme la forte dynamique du Rassemblement National (RN) dans cette circonscription. En comparaison, des résultats du premier tour des élections législatives, elle avait obtenu 35 216 voix, soit 41,26 % des suffrages exprimés. Cette progression de 4 970 voix souligne une consolidation du soutien électoral pour la nouvelle députée et son parti.

Sébastien Rome, son adversaire du Nouveau Front Populaire (NFP), a récolté 39 408 voix, représentant 49,51 % des suffrages exprimés. Lors du premier tour, il avait obtenu 28 171 voix, soit 33,00 % des suffrages exprimés. Le député sortant a donc gagné 11 237 voix supplémentaires mais cela n’a pas suffi pour surpasser Manon Bouquin. Le député du NFP perd son siège.

Le taux de participation au second tour s’est établi sur cette circonscription à 72,90 % des inscrits. Parmi les votants, 6 321 ont voté blanc (7,20 % des votants), et 1 877 votes nuls ont été comptabilisés (2,14 % des votants). Les suffrages exprimés ont atteint 79 594 voix, soit 90,66 % des votants.

Le RN gagne donc une seconde députée sur le bassin de Thau. Avec Aurélien Lopez-Liguori élu la semaine dernière au premier tour, le RN compte désormais 2 députés sur 3 sur le bassin de Thau.

Résultats détaillés :

Manon Bouquin (RN) : 40 186 voix, 50,49 % des exprimés.
Sébastien Rome (NFP) : 39 408 voix, 49,51 % des exprimés.

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Élections législatives : Cédric Delapierre (RN) en tête dans la 8ème circonscription de l’Hérault

Article

le

Élections législatives : Cédric Delapierre (RN) en tête dans la 8ème circonscription de l’Hérault
©Cédric Delapierre

Cédric Delapierre, candidat du Rassemblement National, se hisse en tête lors du premier tour des élections législatives dans la 8ème circonscription de l’Hérault avec une avance significative sur ses concurrents.

Cédric DELAPIERRE, candidat du Rassemblement National (RN), est arrivé largement en tête au premier tour des élections législatives dans la 8ème circonscription de l’Hérault avec 25 831 voix, soit 27,01 % des inscrits et 40,12 % des voix exprimées. En 2022, il avait obtenu 10 729 voix (24,92 %). Cette année, il a donc gagné 15 102 voix supplémentaires, ce qui montre une progression significative en termes de soutien électoral.

Le député sortant Sylvain CARRIÈRE, représentant du Nouveau Front Populaire arrive en seconde position avec 21 064 voix, représentant 22,00 % des inscrits et 32,71 % des voix exprimées. En 2022, il avait récolté 12 634 voix (29,35 %). Bien qu’il ait augmenté son nombre de voix de 8 430, son pourcentage de soutien relatif a diminué.

Isabelle AUTIER candidate macroniste, a obtenu 10 854 voix, soit 11,35 % des inscrits et 16,86 % des voix exprimées. Bérangère DUBUS, candidate Divers Droite, a recueilli 4 083 voix, soit 4,27 % des inscrits et 6,34 % des voix exprimées. La sétoise Sabria BOUALLAGA, candidate écologiste, a obtenu 2 019 voix, soit 2,11 % des inscrits et 3,14 % des voix exprimées. Enfin, Thomas GRANIER, candidat de l’extrême Gauche, se place en dernière position avec 533 voix, soit 0,56 % des inscrits et 0,83 % des voix exprimées.

Le taux de participation dans la 8ème circonscription de l’Hérault a été de 69,07 %, avec 66 064 votants sur 95 644 inscrits, comparé à 46,56 % en 2022 avec 43 941 votants sur 94 370 inscrits. Les votes blancs représentent 1,16 % des inscrits, et les votes nuls 0,60 %. En 2022, les votes blancs étaient de 1,46 % et les votes nuls de 0,57 %.

Cédric Delapierre, qui a su capter une majorité des suffrages exprimés, affrontera de nouveau le député sortant la semaine prochaine dans un second tour qui s’annonce très serré. Cependant, la forte dynamique du RN dans l’ensemble des circonscriptions de l’Hérault pourrait basculer en sa faveur.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus