Nous rejoindre sur les réseaux

Bassin de Thau

Sète – Un spectacle pour des enfants au Théâtre Molière en toute illégalité !

-

le

Théâtre Molière Sète

Scène surréaliste mardi après-midi au Théâtre Molière à Sète. Des enfants ont participé à un spectacle en pleine crise sanitaire alors que la loi l’interdit.

Acte de résistance ? C’est vraisemblablement ce qui s’est passé ce mardi à Sète. Des enfants ont été utilisés et mis en danger pour faire valoir un acte de désobéissance. 

La préfecture de Montpellier n’a pas donné d’autorisation

Joint par notre rédaction la Préfecture de Montpellier nous explique avoir été contactée le 05 Janvier 2021 par mail concernant l’organisation d’un spectacle en séance scolaire.

Antoine Champenois directeur administratif et financier du Théâtre Molière de Sète explique dans sa demande par mail que « le théâtre de Sète Molière étant équipé d’une salle de spectacle de type L pour l’accueil des groupes scolaires et périscolaires, nous présentons dans ce cadre le spectacle -S’assurer de ses propres murmures- en séance scolaire le mardi 12 janvier 2021 à 15h00 ».

Il ajoute dans son mail que le Théâtre Molière a fixé « la jauge maximale à 407 places sur une jauge totale effective de la salle de 812 places. »

La préfecture de l’Hérault est catégorique dans sa réponse par mail le lendemain matin soit 6 jours avant la tenue du spectacle, « les salles de spectacle sont bien fermées à tous les publics (…), votre théâtre ne peut pas accueillir actuellement de public ». Un rappel à la loi et du décret en vigueur est bien expliqué dans le mail envoyé par la Préfecture de l’Hérault à Antoine Champenois.

Le mardi 12 janvier 2021 à 15h00 le spectacle a quand même eu lieu au Théâtre Molière à Sète.

Manipulation ?

Visiblement les directeurs, professeurs, élus, parents et enfants ont tous été manipulés. 

D’après nos informations le Théâtre Molière affirme détenir un document de la Préfecture de l’Hérault qui autorise l’ouverture du théâtre aux enfants. Ce qui semble totalement faux.

Est-ce cette autorisation imaginaire qui a servi à convaincre les directeurs de mettre en danger ces enfants ? 

La Ville de Sète et Sète Agglopôle Méditerranée que nous avons contacté n’était pas non plus au courant de la tenue de ce spectacle mardi.

Devant ces graves manquements Corinne Azaïs maire adjointe à la jeunesse et l’éducation de la Ville de Sète n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung) <

À LIRE AUSSI > Sète – Immobilier: Les Sétois exclus des ventes privées

17 Commentaires

17 Comments

  1. Riri

    14 janvier 2021 at 19 h 19 min

    Ci mon fils aurait été dune façon ou d’une autre je porte plainte à qui de droit. En revanche ils ne s’empressaient pas de mettre de Pv lors du confinement le maire et totalement responsable des actes qui ont été malhonnête pour leurs part.

  2. Corraze

    14 janvier 2021 at 22 h 03 min

    Ce n’est pas du tout un acte illégal ! Les théâtres sont autorisés à recevoir les scolaires ! S’il vous plait vérifiez vos informations, et ne rajoutez pas d’huile sur le feu !
    « Est-ce cette autorisation imaginaire qui a servi à convaincre les directeurs de mettre en danger ces enfants ?  »
    Mais comment pouvez-vous écrire des choses pareil ? C’est leur coller un masque sur le nez 8 heures par jour qui les met en danger ! pas d’aller voir un spectacle au théâtre !!!

  3. Sabrina

    15 janvier 2021 at 3 h 20 min

    Bonjours

    En pleine crise sanitaire, les autorités doivent montré l’exemple , et surtout au enfants.

    La préfecture a refusé l’autorisation,
    c’est une mise en danger de la vie d’autrui.

    Mai vous vivez sur quelle planète a sète.

    Bande inconscients…

    Ouvrons donc les commerces alors bande de malade.

  4. Kamel

    15 janvier 2021 at 3 h 26 min

    Corinne azaïs

    Si elle pouvait faire un communiqué pour dire que tous sela et faux elle aurait fait,

    mai bon vaut gosse sont mise en danger et personne ne dit rien …

    Merci le singulier du travaille effectuer a dénoncé c’est racaille au pouvoir…

    Si mon fils aurait était présent, les responsables aurait prit un coup de pied au cu je vous le garantis

  5. Pingback: Football - National : SC Lyon - FC Sète : l'avant-match - Le Singulier

  6. N

    16 janvier 2021 at 10 h 57 min

    Non mais attendez, vous croyez vraiment que les enfants sont dans ce théâtre plus en danger qu’en salle de classe ou à la cantine ? Ils ont les masques de la même façon et je ne vois aucune différence entre les deux cas. De plus le théâtre a en général plus d’espace donc plus de brassage de l’air. Et que les métros/églises soient ouverts mais pas les salles de spectacle, ça n’a aucun sens !

  7. Peter

    16 janvier 2021 at 11 h 23 min

    Je suis allé au théâtre ce mardi pour y accompagner la classe de mon petit garçon, il se trouve en effet que le respect des gestes barrières y été fait de telle sorte que je pense que l’ensemble des administrations (telle que la préfecture ou autre Mairie) devrait en prendre de la graine !
    Une qualité de personnel disponible et nombreuse, a permis en accord avec les lois liberticides du moment et avec l’idée de la protection des personnes (gel mis a disposition, voire sollicité, distance entre les enfants et même entre les écoles,chemin à sens unique, une classe par Rangé borné par des adultes, …) de voir un spectacle de qualité.
    Aucun supermarché, aucune école, pas un tribunal n’est en mesure d’en faire autant, ni même la compagnie de bus affiliée au conseil Départemental qui a transporté les enfants d’une commune voisine et qui collabore visiblement à ce soit disant acte illégal …
    Un acte de résistance passive qui respecte la loi comme l’ouverture d’une salle de Judo et qui devrait permettre à d’autre théâtre encore d’ouvrir à nos enfants pour leur laisser une chance d’avenir cultuel !
    En remerciant bien entendue le préfet de Montpellier qui visiblement tente de faire appliquer la loi en postant des E-mail, à la prochaine séance invitez le SVP .

  8. Paulc

    16 janvier 2021 at 14 h 07 min

    la désobéissance civile en temps de dictature sanitaire est salutaire

  9. Daniel P

    17 janvier 2021 at 19 h 39 min

    Dans le Midi Libre aujourd’hui :

    Le service communication de la préfecture de l’Hérault confirme « le déroulement de ce spectacle » et affirme que la préfecture a bien donné l’autorisation pour l’organisation d’une représentation « sans savoir qu’il s’agissait d’un théâtre. Il y a eu une confusion de la part de nos services due à une erreur d’interprétation. L’autorisation a été donnée par erreur ». « Nous avons fait, depuis, un rappel explicatif sur la réglementation auprès des élus comme des professionnels », poursuit la porte-parole de la préfecture ajoutant :
    « Tout est compliqué en ce moment, »
    I.J.

    Un mea culpa, cher Singulier ???

    • Le Singulier

      17 janvier 2021 at 19 h 49 min

      Bonsoir, merci pour votre message. Article pour demain. Mais malheureusement ce n’est pas un mea culpa ☺️
      À demain..

      Bonne Soirée.
      Le Singulier

  10. Julie

    19 janvier 2021 at 15 h 37 min

    Puant cet article ! A vomir !

  11. Camille

    19 janvier 2021 at 17 h 37 min

    En quoi les enfants ont-ils été mis en danger ? Pouvez-vous étayer scientifiquement votre argument ? Ces enfants sont tous les jours à l’école, ne respectent pas les distances sanitaires dans les classes alors qu’au théâtre oui !

  12. M Etche

    19 janvier 2021 at 18 h 34 min

    Il est tout à fait sain que les enfants puissent assister à un spectacle de Théâtre dans une salle où ils risquent moins que dans leurs classes, du moment que les protocoles ont été respectés. Ridicule qu’un journal verse de l’huile sur le feu. Les commerces, les transports, les églises sont ouverts.

  13. Mona

    20 janvier 2021 at 4 h 29 min

    Le singulier ou la gestapo en temps de crise sanitaire, abject article !

  14. Nicolas Mathis

    20 janvier 2021 at 10 h 19 min

    Cet article est tout simplement mensonger
    1) la préfecture avait donné son autorisation à la tenue de ce spectacle
    2) L’équipe artistique et le théâtre n’étaient absolument pas dans une démarche de désobéissance … comment pourriez-vous imaginer une telle responsabilité en faisant venir 400 enfants ? C’est tout simplement insultant

    Vous êtes la honte du journalisme, Des petits minables à la recherche de sensationnel sur le dos des autres

    Pour information je suis le directeur artistique de la compagnie qui a joué ce jour là
    Je vous méprise profondément

  15. Anonyme

    1 février 2021 at 21 h 16 min

    super

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sète

Sète – Politique : Cédric Delapierre (LR) quitte la majorité municipale et rejoint la liste de Jean-Paul Garraud (RN)

-

le

Cédric Delapierre conseiller municipal dans la majorité sétoise et secrétaire général du groupe LR au conseil régional Occitanie rejoint la liste de Jean-Paul Garraud (RN).

C’est une bombe politique. Même pas un an de mandat et déjà une démission pour la majorité municipale sétoise. Cédric Delapierre conseiller municipal à la Ville de Sète -en charge des finances et d’évaluation des politiques publiques- vient d’annoncer en début d’après-midi par mail à François Commeinhes son départ vers l’opposition en non inscrit. Selon nos informations, Cédric Delapierre sera présent sur la liste de Jean-Paul Garraud (RN) aux élections régionales.

C’est un coup dur pour François Commeinhes et sa majorité municipale. Fraichement élu délégué aux Républicains de la 7ème circonscription de l’Hérault, Cédric Delapierre ne semble plus en accord avec la politique menée par la majorité municipale soutenue par La République en Marche.

Le responsable de la communication de la Fédération LR de l’Hérault quitte donc Les Républicains et sera présent en numéro 3 sur la liste RN de l’Hérault pour les régionales. Le désormais conseiller municipal d’opposition sera aussi candidat aux départementales sur le canton de Mèze en binome avec le responsable locale du RN.

« J’acte aujourd’hui ma rupture avec les états-majors parisiens, certainement pas avec les militants et les électeurs« , explique t-il dans une longue tribune pour expliquer son départ vers la liste du Rassemblement National.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Planète

Sète : La présence anormale de Wally, un jeune baleineau de 15 mois

-

le

Wally, un jeune baleineau de 15 mois

Le baleineau, surnommé Wally erre depuis plusieurs jours dans les eaux de la Méditerranée. Mardi 4 mai, l’animal a été aperçu dans le port de Sète. Toutefois, son état inquiète les spécialistes.

Le baleineau serait âgé d’environ 15 mois et mesurerait 7 à 8 mètres de long. Il appartient à l’espèce des baleines grises. D’abord observé au Maroc début mars puis en Italie plus récemment, c’est désormais au large des côtes du sud de la France que Wally poursuit son chemin. En Méditerranée, il est bien loin de son habitat naturel, car sa population vit en grande majorité entre la Basse-Californie l’hiver et l’Alaska l’été. « Les raisons de sa présence ici peuvent être multiples, soit c’est un dérèglement à cause du réchauffement climatique, soit elle a été perturbée par une explosion ou un volcan, soit elle est simplement perdue en étant exclue de son groupe », expliquait Jérémy Nemoz, biologiste au « Seaquarium » du Grau-du-Roi au micro du 20 heures de France 2.

Un état inquiétant

Par ailleurs, son état inquiète. L’alimentation dans la Méditerranée, n’est pas adaptée à sa consommation habituelle. « C’est un individu qui est très très maigre. Il a perdu 40 % de son poids d’après les estimations », explique Frank Dhermain, vétérinaire au micro de France 2. En effet, cet animal se nourrit d’invertébrés nichés dans le sable vaseux, quasiment inexistants en Méditerranée. Selon certains spécialistes, s’il ne réussit pas à varier son régime alimentaire e, il pourrait s’épuiser et s’échouer ou couler.

Les responsables de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) ont pris contact ce matin avec les autorités espagnoles afin d’assurer une continuité. L’idée est de guider Wally, jusqu’au détroit de Gibraltar, afin qu’il retrouve son habitat natal, dans les eaux du Pacifique.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Bassin de Thau

Thau – Instagram : Sète, Marseillan et Frontignan bien classés à l’échelle nationale

-

le

Logo Instagram

L’observatoire socialmedia des territoires analyse la performance des territoire sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram. Ainsi, Marseillan et Sète se placent plutôt bien.

L’observatoire socialmedia des territoires a dévoilé, sur son site, différents classements. Le premier concerne la performance des collectivités territoriales sur Instagram. Le second porte sur les comptes des collectivités les plus suivis en nombre d’abonnés. Ces résultats permettent de rendre compte de la véritable efficacité des communes dans leur bonne communication sur les réseaux sociaux. C’est un moyen de valoriser le travail des personnes qui agissent pour faire rayonner les communes du bassin de Thau à l’échelle nationale.

Ainsi, sur le premier classement, le calcul de la performance se fait grâce à différents indicateurs. On retrouve le nombre de posts quotidiens, la portée du compte (le rapport entre le nombre d’abonnés et le nombre d’habitants), et enfin le taux d’engagement qui est calculé en fonction du nombre de d’interactions sur une publication (likes, commentaires) en fonction du nombre de followers. 

Sur le classement de la performance, la ville de Sète se classe 9e de sa catégorie (les villes moyennes, entre 20 000 et 100 000 habitants) sur près de 300 communes. L’Île Singulière est aussi la 6e ville la plus suivie de ces « villes moyennes ».

Dans sa catégorie (les petites villes, entre 2 500 et 20 000 habitants), la ville de Marseillan se classe au 22e rang sur près de 3 100 municipalité répondantes aux mêmes critères. Elle se place par ailleurs au 25e rang des « petites villes » les plus suivies. 

La ville de Frontignan la Peyrade se place au 40e rang des communes les plus performantes, sur des villes moyennes (entre 20 000 et 100 000 habitants). 

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus