Nous rejoindre sur les réseaux

FC Sète

Crise – FC Sète : Jean François Gambetti ne compte pas démissionner, le club se dirige vers une crise de gouvernance

Article

le

FC Sète : Jean-Francois Gambetti passe la main
Ville de Sète

Jean-Francois Gambetti ne compte pas répondre positivement à la demande formulée par François Commeinhes. Le club se dirige tout doucement vers une crise de gouvernance.

Vendredi en fin d’après-midi la majorité municipale est venue confirmer à travers ses canaux habituels une information que vous avez pu découvrir en exclusivité dans notre journal. François Commeinhes a demandé mardi 20 Avril 2021 la démission du président du FC Sète, Jean-Francois Gambetti a effet immédiat.

Selon nos informations le président du FC Sète 34 Jean-Francois Gambetti souhaite poursuivre l’aventure et ne compte pas démissionner immédiatement comme le demande François Commeinhes. Une information confirmée par nos confère de France Bleu Héraut.

Jean-Francois Gambetti qui est actuellement au chevet de son père victime d’une crise cardiaque est fortement sollicité ces derniers jours pour démissionner rapidement. « C’est la jungle, ils ne respectent vraiment rien, même pas la maladie », nous confie un proche du président. « Mais ils disent du bien de son travail à la tête du club c’est déjà pas mal dans cette période difficile », précise-t-il.

Un budget excédentaire de 100.000€ qui ne satisfait pas Francois Commeinhes

La majorité municipale a donc avancé ses premiers éléments pour justifier la mise en place d’une nouvelle équipe dirigeante coordonnée par Émile Anfosso et Georges Besson. L’argument principal pour débarquer l’actuel président du FC Sète semble être un audit financier qui, « alerte sur la saison prochaine ».

Magali Ferrier, maire de Vic-la-Gardiole et vice présidente de Sète Agglopôle Méditerranée en charge de la politique sportive, a confirmé un exercice en cours excédentaire mais rendu possible selon elle, « par des primes exceptionnelles Covid ». Le non-encaissement de ces primes l’année prochaine est une source d’inquiétude pour la vice-présidente qui a peur de devoir mettre la main à la poche.

Problème, après des vérifications d’un de nos journalistes cette prime Covid – 250.000€ – semble être est en réalité une prime de solidarité, « qui devrait être pérennisée dans son principe et améliorée quant à ses montants », pour les saisons à venir selon un document signé du président de la Fédération Française de Football que nous avons pu nous procurer. Ce dernier vient contredire l’argument avancé par Magali Ferrier. « Elle ne sait pas de quoi elle parle. Elle ne maîtrise pas le sujet et répète ce qu’on lui a dit de dire. Et ceux qui lui chuchotent à l’oreille ne maîtrisent pas le sujet non plus », nous rapporte une source proche du président du FC Sète 34. « Le problème c’est que François Commeinhes est très mal conseillé par ceux qui ont un intérêt à ce changement », ajoute cette même source.

Avant de préciser, « Son défaut à Gambetti c’est son bilan excédentaire sans les tournois de jeunes depuis deux ans. Car avec les tournois c’est plus 250.000€ qu’il y aurait dans les caisses aujourd’hui. Il met en lumière les échecs des autres présidences qui ont échouées dans des niveaux inférieurs avec beaucoup plus d’argent ».

 

 

Une conférence de presse cette semaine

Malgré une belle victoire ce samedi sur le terrain de Créteil (2-1), la semaine risque d’être agitée au FC Sète 34.

En effet selon nos informations Jean-François Gambetti compte se battre et défendre son bilan. « Une conférence de presse devrait avoir lieu cette semaine », nous rapporte une source proche du club. « Ça doit être le premier président avec un budget excédentaire a qui on demande de partir pour une future mauvaise gestion. On marche sur la tête. Il ne va pas se laisser faire, les résultats sportifs et économiques parlent pour lui », ajoute cette même source.

Et de conclure, « Gambetti est là pour l’intérêt du football et des Sétois. Il faut protéger le club de ces basses manœuvres d’un petit clan autour du maire ». « Quand tu lis qu’Hervé Marques -adjoint aux sports- se projette l’an prochain sur un déficit de 300.000€/400.000€ alors qu’aucun prévisionnel n’a encore était établi. C’est quand même fort », ajoute-t-il. « Il ment comme il respire. C’est un jeune politique mais il a déjà tout d’un grand ».

Le trio Anfosso-Besson-Liron n’a pas fini de faire parler ces prochaines semaines. Le FC Sète lui semble cependant se diriger tout doucement vers une crise de gouvernance alors que le club est en progression depuis 3 ans et que tout les feux sont au vert.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > FC Sète : François Commeinhes demande la démission du Président à effet immédiat

3 Commentaires

3 Comments

  1. supporter depuis 1962

    26 avril 2021 at 17 h 18 min

    Anfosso-Besson les fossoyeurs du FC Sète, chacun a eu son époque et le résultat a été le même un gros trou dans les finances et une descente aux enfers pour le club.

    Que ce soit sous Marchand ou Commeinhes, ce sera le même résultat.

  2. Barrois Franck

    27 avril 2021 at 8 h 40 min

    Euuuuh, à mon humble avis, on ne peut pas les mettre dans le même sac. A ma connaissance, Emile n’a pas un fils qui a également plombé le club 20 ans après son père. C’est déjà une petite différence… Après, comme la mairie (et maintenant l’Agglo) est le vrai propriétaire du club, ce n’est pas étonnant que ces choses-là arrivent. Gambetti est déçu car il a su remettre le club sur les bons rails mais il devait s’attendre à cette issue. Il n’avait qu’à trouver un tour de table autour de lui pour faire une proposition de reprise du club à Commeinhes. Et il aurait alors coupé l’herbe sous le pied des mauvais génies intéressées qui grenouillent autour du maire.

  3. supporter depuis 1962

    27 avril 2021 at 11 h 20 min

    Mr barrois
    Pour Besson seul le père a été président du FC Sète.1980/1988 et ils sont descendus en CFA.
    Pour Anfonsso de 1989 à 1994, CFA, National et CFA, puis de 2001 à 2009 CFA, National, Ligue 2 et puis DIVISION D’HONNEUR.
    Tout dans la sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FC Sète

FC Sète : un million d’euros de dette et un redressement judiciaire en cours

Article

le

FC Sète : un million d'euros de dette et un redressement judiciaire en cours
©FCSète

Le FC Sète 34 fait face à des difficultés financières. Les investisseurs émiratis et nigérians qui avaient promis de reprendre le club n’ont plus donné signe de vie, laissant le club en difficulté. Après avoir épuisé leurs ressources, les dirigeants ont décidé de placer le club en redressement judiciaire, dans l’espoir de trouver rapidement de nouveaux investisseurs.

Le président du FC Sète 34, Yoni Ragioneri, a annoncé ce vendredi que le club sera placé en redressement judiciaire la semaine prochaine. Cette décision a été prise afin de payer les salaires des joueurs et d’éviter une situation explosive dans le vestiaire. En effet, le club est endetté à hauteur d’un million d’euros, ce qui compliquera par la suite la recherche d’investisseurs potentiels.

Malgré cette situation difficile, les joueurs ont accepté de continuer à jouer. Actuellement derniers du classement de National 2, le club risque de descendre en National 3 voire de faire faillite dans les prochains mois. Néanmoins, Yoni Ragioneri a déclaré recevoir des appels d’investisseurs intéressés par le club malgré cette période de turbulence.

Au début de l’année, les investisseurs émiratis et nigérians avaient présenté un projet ambitieux, suscitant de l’espoir chez les supporters. Cependant, l’homme d’affaires émirati n’a plus donné de nouvelles, tandis que le repreneur nigérian est bloqué dans son pays et ne peut pas envoyer l’argent. Ce n’est pas la première fois que ces investisseurs font défaut, car ils avaient également promis d’investir un million d’euros dans un autre club de football, l’Étoile Carouge en Suisse en 2020. Cette promesse n’a jamais été tenue, laissant le club suisse en difficulté.

Ce nouvel épisode montre que les investisseurs ne tiennent pas toujours leurs promesses et que les clubs de football peuvent être vulnérables à ces situations. Se pose également la question de la gestion politique de ce dossier face à cette débâcle. François Commeinhes avait personnellement rencontré ces futurs investisseurs qui se sont avérés être des escrocs expérimentés, et avait donné son accord au projet après avoir effectué des vérifications. Comment ces vérifications ont-elles été menées pour arriver à une telle situation ?

De son côté, Yoni Ragioneri reconnaît aujourd’hui s’être fait avoir et pointe du doigt les investisseurs en question, qu’il qualifie d’escrocs. Mais pour l’instant, il doit trouver rapidement de nouvelles sources de financement pour sauver le club de la descente aux enfers.

À LIRE AUSSI > Infractions urbanistiques : l’ex-premier adjoint de François Commeinhes dans le viseur de la justice.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

FC Sète

Sète / Football : Le FC Sète rétrogradé en National 2 !

Article

le

Sète / Football : Le FC Sète rétrogradé en National 2 !
©GianiMoreno

Le FC Sète 34 a vu sa rétrogradation confirmée par la commission d’appel de la FFF. Le club sètois évoluera en National 2 la saison prochaine.

Après une première décision le 28 juin 2022 de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), qui avait placé le FC Sète 34 en National 2. L’appel du club sètois n’a pas fonctionné devant les instances ce matin.

En effet, la Fédération Française de Football (FFF) a rejeté l’appel du FC Sète 34 ce mardi 12 juillet 2022. Le club sètois n’a pas réussi ce matin à convaincre lors de son passage la commission d’appel de la DNCG pour obtenir son maintien administratif en National 1.

Le club qui n’a pas encore communiqué sur cette décision devrait pourvoir en dire d’avantage sur les faits reprochés par le gendarme financier du football français.

Le FC Sète 34 aura encore un recours pour faire appel de cette décision devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), où tout simplement accepter la décision de la commission d’appel de la DNCG et débuter sa saison en National 2 (Ex CFA).

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

A LIRE AUSSI > FC Sète : le club administrativement relégué en National 2

Lire Plus

FC Sète

FC Sète : le club administrativement relégué en National 2

Article

le

©GianiMoreno

Sauvé d’une relégation à la dernière journée du championnat de National 1, le club sétois n’a pas réussi son passage devant le gendarme financier du football français. Il est provisoirement relégué en National 2 en attendant son appel.

À quelques jours de la reprise c’est un coup dur pour le club sétois. En effet, alors qui s’est sauvé sportivement de la relégation lors de la dernière journée de National 1, il passait ce mardi 28 juin devant la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG). Au terme de son audition, le gendarme financier du football français n’a pas été convaincu par le club sétois et a décidé de rétrograder administrativement ce dernier qui devrait donc évoluer en National 2 la saison prochaine.

A l’annonce de cette décision, le FC Sète 34 a immédiatement réagi par un communiqué de presse sur son site internet et annonce faire appel devant la commission d’appel de la DNCG, « Les membres du conseil d’administration du FC Sète 34 regrettent cette décision et font immédiatement appel. Le club est aujourd’hui dans l’attente de la procédure d’appel de cette décision et le dossier sera réexaminé », explique le communiqué. « Le président intérimaire, Yoni Ragioneri, garde confiance en sa capacité à démontrer la solidité de son projet pour la saison 2022/2023 et trouver une issue favorable pour maintenir le club en National 1 », ajoute le communiqué.

Alors que la reprise de la saison était annoncé pour jeudi matin, c’est un véritable coup d’arrêt sur cette préparation estivale. Le club n’a pas d’autre choix que de revoir ses plans et continuer de batailler devant les instances fédérales pour se maintenir en National 1.

La commission d’appel de la DNCG devrait avoir lieu avant le 15 juillet 2022.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus