Nous rejoindre sur les réseaux

Faits Divers

Sète: des policiers de la BAC visés par des tirs, le tireur est activement recherché

Article

le

Des policiers de la BAC ont été visés par des tirs, samedi en soirée, dans le quartier de l’île de Thau à Sète. Aucun agent n’a été blessé.

La soirée a été particulièrement agitée ce samedi soir dans le quartier de l’île de Thau à Sète. En effet, aux alentours de 20h30, des individus à bord d’un véhicule et d’un scooter ont pris pour cible à l’arme lourde un groupe de jeunes à proximité d’un point de deal. « C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de mort », témoigne un habitant qui a assisté à la scène depuis son balcon.

Un équipage de la BAC rapidement arrivé sur le lieu de la fusillade a essuyé des tirs d’un tireur en scooter. Probablement l’un des tireurs qui a participé à la fusillade quelques minutes auparavant. Plusieurs coups de feu ont alors été tirés en direction de la voiture banalisée.

Un impact de balle de calibre a été relevé sur la carrosserie du véhicule banalisé des forces de l’ordre, par chance aucun agent n’a été blessé. Le tireur est toujours en fuite, il est activement recherché.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Montpellier, les gardiens de la paix ont été auditionnés et des bandes caméras ont été saisies.

Les policiers s’interrogent sur le lien entre ces tirs sur une patrouille et l’opération anti stupéfiant menée lundi 06 décembre dans le quartier. Les syndicats Unité SGP Police et Alliance 34 demandent des renforts rapides, pérennes et conséquents pour la ville de Sète, qui souffre d’un manque récurrent d’effectifs.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Justice – Sète: François Commeinhes condamné pour favoritisme à une peine de 10 mois de prison avec sursis

Faits Divers

Val-de-Marne : un ado de 16 ans mortellement poignardé devant un lycée

Article

le

Un adolescent a été tué ce lundi après avoir reçu un coup de couteau à Thiais (Val-de-Marne). Un autre mineur, blessé à l’arme blanche lui aussi, a été transporté à l’hôpital.

Un mineur de 16 ans a été tué ce matin au cours d’une rixe devant le lycée Guillaume Apollinaire à Thiais (Val-de-Marne). Une rixe a éclaté devant l’établissement, deux mineurs ont reçu un coup de couteau, l’un a succombé à ses blessures, l’autre a été transporté à l’hôpital. Son pronostic vital ne serait pas engagé.

Le parquet de Créteil précise que le Service Départemental de la Police Judiciaire du Val-de-Marne a été saisi en flagrance. Le procureur de la République et le magistrat de permanence de la division des affaires familiales et des mineurs sont sur place

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Faits Divers

Faits-Divers : une petite fille de 3 ans retrouvée morte dans un lave-linge

Article

le

Une enfant de 3 ans a été retrouvée morte jeudi soir dans le lave-linge d’un appartement du 20ème arrondissement. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

Une fillette de 3 ans a été retrouvée dans un lave-linge par son père, jeudi soir, à Paris, rapporte « Le Parisien ». Rapidement arrivés sur place, les secours ont découvert l’enfant dans un état critique. Son décès a finalement été prononcé une heure plus tard, vers 23 h 30.

Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte. Les investigations ont été confiées à la brigade de protection des mineurs (BPM), a précisé le parquet

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Faits Divers

Attaque à la gare du Nord : le suspect en garde à vue pour tentative d’assassinat

Article

le

Attaque à la gare du Nord : le suspect en garde à vue pour tentative d’assassinat

Cet homme d’une vingtaine d’années à l’identité incertaine a blessé « sans raison apparente à ce stade » six personnes à la gare du Nord, mercredi matin.

L’homme qui a blessé six personnes mercredi 11 janvier à la gare du Nord à Paris a été placé dans la soirée en garde à vue pour « tentative d’assassinat », a indiqué le parquet de Paris, jeudi 12 janvier. Blessé par « trois coups de feu » au cours de son interpellation, le suspect se trouvait entre « la vie et la mort » mercredi 12 janvier, selon Gérald Darmanin, et n’avait pas pu être auditionné. L’état de santé de cet homme a désormais été jugé compatible avec une telle mesure, selon le parquet de Paris.

La vérification de l’identité de ce suspect « est en cours », selon la procureure de la République. « Ce dernier étant enregistré sous plusieurs identités dans le fichier automatisé des empreintes digitales alimenté par ses déclarations au cours de précédentes procédures dont il a fait l’objet. Il pourrait s’agir d’un homme né en Libye ou en Algérie et d’une vingtaine d’années, dont l’âge exact n’est pas confirmé », explique Laure Beccuau, dans un communiqué.

Tôt dans la matinée de mercredi, l’homme a attaqué plusieurs personnes de façon « extrêmement violente » selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. L’agression a débuté à 6h42 à l’entrée de la gare du Nord, avant de se poursuivre à l’intérieur. L’attaque a pris fin avec l’intervention de policiers aux frontières et de policiers en civil qui revenaient « de leur service », a précisé le ministre lors d’un point presse mercredi.

L’une des six victimes a été blessée « plus gravement que les autres », et était hospitalisée mercredi, sans que son pronostic vital ne soit engagé, avait ajouté le ministre de l’Intérieur.

Lire Plus

Les + Lus