Nous rejoindre sur les réseaux

France

« La fête est finie »: début du couvre-feu pour 20 millions de Français

Article

le

« la-fete-est-finie »:-debut-du-couvre-feu-pour-20-millions-de-francais

« Chacun chez soi de 21h00 à 6h00 »: quelque 20 millions de Français se préparent à vivre samedi leur première soirée sous couvre-feu, mesure prise par le gouvernement pour enrayer l’épidémie de coronavirus qui rebondit fortement, avec le risque de saturer les hôpitaux.

Ce confinement nocturne frappe les habitants d’Île-de-France et des métropoles de Lyon, Lille, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne, Aix-Marseille, Rouen et Grenoble.

Sont exemptées les personnes qui rentrent du travail ou d’un lieu d’études ou s’y rendent, font valoir un impératif de santé, doivent rendre visite à un proche en situation de dépendance, garder des enfants, répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou promener leur animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre. Sur le chemin ou à la sortie des gares et aéroports, les billets d’avion et de train feront foi.

Une mesure qui fragilise une nouvelle fois les restaurateurs, déjà soumis à rude épreuve avec le confinement, et pour qui la deuxième partie de la soirée représente une importante partie de leur chiffre d’affaires.

« Un couvre-feu à 21 heures c’est n’importe quoi, c’est un horaire bâtard », s’insurge Hubert de Faletans, patron du restaurant L’Esprit du Sud-ouest à Blagnac, près de Toulouse, dont les 120 couverts sont passés à 80 en raison du protocole sanitaire déjà mis en place.

« Un restaurant commence à travailler entre 19H00 et 21H00. On ne comprend pas pourquoi on n’a pas mis le couvre-feu à 23H00; au moins que l’on puisse faire vraiment un premier service », ajoute ce restaurateur qui fait le plus gros de son chiffre d’affaires après 21H00.

« Marre »

« J’en ai marre, ils changent toutes les cinq minutes. Ils naviguent à vue et ça devient fatigant. Cette fermeture à 21H00 ça n’aura aucun effet (sur l’épidémie). Ils ne s’attaquent pas au bon endroit », s’indigne Gérard, le gérant d’un restaurant toulousain dans le quartier de la gare. « Presque tous les jours, j’ai un ou deux jeunes qui passent me demander du boulot. J’ai jamais vu ça », alerte-t-il, inquiet des conséquences économiques.

Le monde de la culture est lui aussi sous le choc après le veto du Premier ministre de procéder à un assouplissement du couvre-feu pour ce secteur frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Et tente de s’adapter en proposant des horaires, tôt le matin ou en fin de journée.

Comme pendant le confinement, les personnes sortant pendant le couvre-feu devront se munir d’attestations de déplacements (à imprimer ou télécharger sur leur téléphone). Tout contrevenant s’exposera à une amende de 135 euros puis, en cas de double récidive (trois fraudes au total), à six mois de prison et 3.750 euros d’amende.

Quelque 12.000 policiers et gendarmes, auxquels s’ajoutent les équipes de police municipale, doivent être déployés pour faire respecter ces règles.

Les policiers ont toutefois été invités à faire preuve de « pédagogie » et de « discernement », en évaluant « la bonne ou la mauvaise foi » des personnes contrôlées, a expliqué à l’AFP une source policière.

Dernier verre

Alors que débutent les vacances de la Toussaint, le gouvernement n’a en revanche pas interdit les déplacements dans le pays, mais certains territoires ont voulu anticiper un afflux de touristes, comme la station balnéaire du Touquet, qui va instaurer à son tour un couvre-feu.

Le gouvernement défend les couvre-feux comme la seule mesure qui permette d’éviter un reconfinement, au moment où les indicateurs évaluant l’épidémie de coronavirus se dégradent un peu partout en Europe.

Comme dans une ambiance de réveillon, au centre de Paris et dans les autres grandes villes concernées, des milliers de consommateurs ont savouré vendredi jusqu’à tard, une dernière tournée des bars, un verre en terrasse ou un dîner en ville.

Prévu pour au moins quatre semaines, le couvre-feu pourrait être étendu si l’épidémie ne donne pas de signe d’accalmie. Le président Macron a déjà évoqué la date du 1er décembre.

La France a enregistré entre jeudi et vendredi 122 décès liés au Covid-19, un chiffre qui grimpe, tout comme les entrées en réanimation. Le nombre total de décès s’élève désormais à 33.303, et plus de 20.000 cas positifs en moyenne sont enregistrés par jour.

Le Premier ministre Jean Castex a promis vendredi, en visite au CHU de Lille, l' »appui » du gouvernement à des soignants inquiets face à l’ampleur de la deuxième vague.

En région Rhône-Alpes, les interventions non urgentes ont été déprogrammées pour 15 jours, l’intensification de la circulation du virus impactant « fortement l’offre de soins », selon l’Agence régionale de santé pour qui « le risque de saturation de ces services est désormais réel à court terme ».

France

Gard : l’imam Mahjoub Mahjoubi expulsé de France vers la Tunisie

Article

le

Gard : l'imam Mahjoub Mahjoubi expulsé de France vers la Tunisie

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin l’a annoncé sur X. L’imam avait qualifié le «drapeau tricolore» de «satanique» dans un prêche diffusé sur les réseaux sociaux.

Mahjoub Mahjoubi, imam accusé d' »appels à la haine », a été expulsé jeudi soir vers la Tunisie, selon des sources proches du dossier. Son expulsion fait suite à des prêches où il aurait véhiculé une conception littérale, rétrograde, intolérante et violente de l’islam.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a confirmé l’expulsion de l’imam radical, soulignant que celle-ci a été réalisée moins de 12 heures après son interpellation à son domicile à Bagnols-sur-Cèze (Gard). Gérald Darmanin a également précisé que des instructions avaient été données pour prendre un arrêté ministériel d’expulsion contre cet individu aux propos inacceptables.

Dans l’arrêté ministériel d’expulsion, il est reproché à Mahjoub Mahjoubi d’avoir tenu des propos encourageant des comportements contraires aux valeurs de la République, tels que la discrimination à l’égard des femmes, le repli identitaire, les tensions avec la communauté juive et la radicalisation jihadiste, lors de ses prêches des 2, 9 et 16 février.

L’avocat de l’imam a déclaré qu’il contesterait cette procédure en engageant une procédure de référé expulsion devant le tribunal administratif de Paris, disposant de deux jours pour le faire.

Cette expulsion express est la première depuis l’entrée en vigueur de la loi sur l’immigration voulue par le ministre de l’Intérieur.

Lire Plus

France

Manouchian et ses frères d’armes étrangers entrent au Panthéon

Article

le

Manouchian et ses frères d'armes étrangers entrent au Panthéon

La France rend hommage aux héros oubliés de la résistance étrangère en accueillant Missak Manouchian et 23 de ses compagnons d’armes au Panthéon, 80 ans après leur exécution par les nazis. Cet acte solennel, présidé par Emmanuel Macron, témoigne de la reconnaissance tardive mais profonde envers ces combattants de l’ombre qui ont sacrifié leur vie pour la liberté et la justice.

Dans une déclaration publiée dans le quotidien L’Humanité, le président Macron souligne l’engagement sans faille de ces hommes venus de divers horizons pour défendre la France. « Juifs, Hongrois, Polonais, Arméniens, communistes, ils ont donné leur vie pour notre pays », déclare-t-il.

Cette cérémonie historique marque également la reconnaissance de toute la résistance communiste et étrangère, un geste salué comme un honneur et une réparation par Fabien Roussel, secrétaire national du Parti Communiste Français.

Pour le chef de l’État, cette panthéonisation est la quatrième sous son mandat, après celles de Maurice Genevoix, Simone Veil et Joséphine Baker, avec l’annonce récente de celle de Robert Badinter.

Cependant, cette décision a suscité la colère du Rassemblement National (RN) et de ses partisans, qualifiant les propos de Macron d' »indignes » et d' »utilisation politique de l’histoire nationale ».

La cérémonie, prévue pour durer une heure et demie, sera empreinte de moments émouvants et symboliques. Le chanteur Patrick Bruel lira la dernière lettre de Missak Manouchian à sa bien-aimée, tandis que le groupe de rock Feu ! Chatterton interprétera « L’Affiche rouge » de Léo Ferré, immortalisant le sacrifice des résistants.

Missak Manouchian, rescapé des massacres arméniens, a rejoint la résistance communiste en 1943, où il a joué un rôle crucial dans les rangs des Francs-tireurs partisans – Main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI), avant d’être exécuté avec ses compagnons en 1944.

Cette cérémonie, à laquelle 2000 personnes ont été conviées, dont des représentants du Parti Communiste et du gouvernement arménien, ainsi que 600 élèves, témoigne de l’importance de se souvenir et de rendre hommage aux sacrifices de ces héros de la liberté, dont le courage et la détermination resteront gravés dans l’histoire de la France.

Lire Plus

Europe

Une visite médicale obligatoire tous les 15 ans pour conserver son permis de conduire

Article

le

Permis de Conduire : bientôt une visite médicale obligatoire pour conserver son permis

Les États membres de l’Union européenne vont prochainement s’exprimer sur un projet de loi qui vise à instaurer une visite médicale pour délivrer ou renouveler le permis de conduire.

Un projet de loi débattu prochainement au Parlement européen pourrait changer les règles pour les automobilistes européens. Il prévoit une visite médicale obligatoire tous les quinze ans pour conserver son permis de conduire. Cette mesure, soutenue par la commission des Transports de l’instance européenne, vise à réduire de moitié le nombre de décès sur les routes d’ici 2030, dans une perspective ultime d’atteindre zéro mort d’ici 2050.

L’examen médical comprendrait un contrôle de la vue, tandis que les autres tests requis seraient définis par chaque État membre. Bien que cette proposition suscite des débats, elle s’inspire de pratiques déjà en vigueur dans certains pays européens, où des contrôles médicaux sont effectués à des intervalles réguliers pour les conducteurs âgés.

Si cette mesure est adoptée, elle ne serait pas mise en œuvre avant 2027. Son objectif principal est de garantir que les conducteurs restent aptes à conduire tout au long de leur vie, contribuant ainsi à la sécurité routière et à la réduction du nombre de victimes sur les routes de l’Union européenne.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus