Nous rejoindre sur les réseaux

Société

TikTok une nouvelle forme de militantisme

Article

le

Odd Andersen/Afp

Les jeunes rafraîchissent le militantisme. Devenue la deuxième application la plus téléchargée au monde, TikTok est un acteur clef du mouvement Black Lives Matter chez les adolescents.

La mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans interpellé violemment le 26 mai dernier à Minneapolis (Minnesota), a boulversé la vies de millions d’adolescents sur les réseaux TikTok. Depuis la création du hashtag #Blacklivesmatter, les vidéos évoquant le mouvement cumulent plus de 7 milliards de vues sur la plateforme. Un phénomène qui a transformé la nature des contenus proposés jusqu’alors sur cette application, conçue pour héberger des vidéos créatives et légères (danse, playback, sketchs).

Lancée en 2016 par la société chinoise Byte Dance, l’application TikTok est devenue très vite une référence chez les jeunes adolescents puisque 38 % des 11-14 ans déclaraient avoir un compte TikTok en 2019. 

Black Lives Matter représente, pour beaucoup d’entre eux, le premier mouvement social auquel ils participent activement. C’est le cas de l’influenceuse Kai Harris, qui a confié à NPR qu’elle se souvenait de la mort de Trayvon Martin en 2012 (un jeune homme noir de 17 ans tué par un vigile, ndlr), mais qu’elle n’avait alors pas pris conscience de l’ampleur de cette affaire, étant âgée de seulement 10 ans au moment des faits. « Pour la première fois, ces jeunes peuvent partager leurs sentiments vis-à-vis de ces sujets sur TikTok, en voyant que d’autres jeunes expriment des sentiments similaires », analyse Deborah Aho Williamson, une experte en marketing.

Un militantisme créatif

Le réseau social TikTok est déjà une plateforme particulièrement créative puisqu’elle met en avant des vidéos souvent très « travaillées », avec de la musique au montage. Dans le cadre du mouvement Black Lives Matter, cette créativité a par exemple pu s’exprimer dans le cadre du challenge « Check your privilege » (« Teste tes privilèges »), destiné à mettre en lumière les différences de traitement quotidiennes en fonction de la couleur de peau.

@jordi.koalitic

##blacklivesmatter 1 or 2 ? ?? ##endracism ##justice ##photomagic ##jordikoalitic

♬ Childish Gambino – This Is America / Post Malone – Congratulations – carneyval_
@matt.brt

Tous Égaux ! ✊?✊?✊?✊?✊? ##blacklivesmatter ##blackouttuesday !

♬ Fierté – Team BS

L’application TikTok va-telle donner le goût du militantisme à toute une génération ? En tout cas, ses outils créatifs sont de précieux atouts. En février dernier, le New York Times publiait une enquête montrant comment les jeunes Américains utilisaient la plateforme pour débattre de la campagne présidentielle. Ces derniers utilisaient notamment la fonction « Duet », qui permet d’afficher sa vidéo à côté d’une autre pour y répondre. 

Inédite, cette politisation des adolescents via une application numérique peut surprendre, d’autant que beaucoup d’utilisateurs de TikTok participant aux challenges ne sont pas encore en âge de voter. Elle est en tout cas révélatrice d’une nouvelle mutation du militantisme en ligne, toujours plus direct et créatif.

France

Retraites : 50 % de grévistes dans les écoles primaires, mardi

Article

le

Retraites : 50 % de grévistes dans les écoles primaires, mardi

La moitié des enseignants du premier degré (maternelle et élémentaire) devrait faire grève mardi 31 janvier, deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

Le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, a prévu ce lundi 30 janvier que la moitié des enseignants du premier degré seraient grévistes dans le cadre de la deuxième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, mardi 31 janvier.

« Il n’y a pas d’étonnement, on savait que nous n’irions pas jusqu’à 70 % comme lors de la première mobilisation [le 19 janvier, ndlr]. Mais 50 % reste un très bon chiffre qui montre qui le mouvement de contestation contre la réforme des retraites s’installe dans les écoles », a expliqué à l’AFP Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU.

Lire Plus

Coronavirus

La pandémie est toujours une urgence internationale selon l’OMS

Article

le

La pandémie est toujours une urgence internationale selon l'OMS

Ce niveau d’alerte est maintenu, trois ans jour pour jour après que l’OMS ait déclaré la maladie en tant qu’urgence de santé publique de portée internationale

L’Organisation mondiale de la santé a décidé de maintenir son niveau d’alerte maximal sur la pandémie de Covid-19, trois ans jour pour jour après avoir déclaré la maladie en tant qu’urgence de santé publique de portée internationale.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a suivi les recommandations du Comité d’urgence sur le Covid-19, des experts qui se réunissaient pour la 14ème fois vendredi, selon un communiqué. Le docteur Tedros avait déjà fait savoir qu’il jugeait prématurée la levée du niveau d’alerte le plus élevé.

Selon le tableau de bord de l’OMS, la maladie avait officiellement fait 6.804.491 morts au 27 janvier, mais l’OMS comme les experts s’accordent à dire que le nombre de morts est beaucoup plus élevé. L’OMS comptait 752.517.552 personnes infectées, là aussi un nombre très inférieur à la réalité, d’autant qu’avec la chute des tests, les nouveaux cas sont loin d’être toujours enregistrés.

Lire Plus

France

Grèves: trafic «fortement perturbé» mardi sur les TGV, très peu de Transilien et TER

Article

le

Grèves: trafic «fortement perturbé» mardi sur les TGV, très peu de Transilien et TER

La circulation des trains sera « très fortement perturbée » mardi, pour la deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, en particulier pour les trains régionaux TER et Transilien, et sera « fortement perturbée » pour les TGV, a annoncé la SNCF.

La grève de mardi, deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, sera encore très suivie dans les transports ferroviaires, avec très peu de trains régionaux TER et Transilien et une circulation des TGV « fortement perturbée », a annoncé dimanche la SNCF.

Sur les TGV, la SNCF s’attend à voir circuler un train sur trois en moyenne : deux TGV sur cinq sur l’axe Nord, un sur deux dans l’Est comme dans le Sud-Est, un sur quatre sur l’arc Atlantique et deux sur cinq pour ses Ouigo. Sur les lignes province à province, seul un train sur trois circulera.

Le trafic des trains régionaux sera encore plus affecté avec deux TER sur 10 en moyenne. Un plan de transport sera communiqué ultérieurement par la SNCF dans chacune des régions.

En Ile-de-France, la SNCF prévoit un train sur trois sur les lignes de RER A, B, et les Transiliens H et U ; un train sur quatre sur la ligne de Transilien K ; et un train sur 10 pour les lignes de RER C et D (en partie fermées), le RER E, et les Transiliens J, L, N, P et R, selon un communiqué. Les lignes 4, 11 et 13 du tramway fonctionneront normalement.

Le trafic des Intercités sera également « très fortement perturbé » : aucun train ne circulera à l’exception d’un aller-retour sur les liaisons Paris-Clermont-Ferrand, Paris-Limoges-Toulouse et Bordeaux-Marseille. Les trains de nuit seront eux totalement interrompus les nuits de lundi à mardi et de mardi à mercredi.

Côté international, les trains connaîtront des sorts divers : la circulation des Eurostar et Thalys fonctionnera quasi normalement mais le trafic des TGV sera « fortement perturbé » entre la France et la Suisse (Lyria).

« Les prévisions sont globalement similaires » à celles de jeudi dernier, qui marquait la première journée de mobilisation, a indiqué la SNCF à l’AFP.

Dans son communiqué, SNCF voyageurs recommande aux voyageurs qui le peuvent « d’annuler ou reporter leurs déplacements » et de « privilégier le télétravail ».

Les usagers sont invités à « vérifier la circulation des trains » lundi dès 17H sur les sites et applications de la SNCF.

Lire Plus

Les + Lus