Nous rejoindre sur les réseaux

Mèze

Mèze: L’ancienne majorité municipale a oublié de mettre au budget les colis de Noël des séniors

Article

le

©VilledeMèze

Les habitants de la ville de Mèze de plus de 75 ans n’auront pas de colis de Noël cette année. L’ancienne majorité municipale a oublié de l’inscrire au budget de la commune.

C’est un oubli qui fait tâche à moins d’un mois du premier tour des élections municipales.

Durant les fêtes de fin d’année, et plus particulièrement Noël, une attention particulière est accordée par les municipalités aux personnes âgées qui sont très attachées à cette célébration.

Habituellement, pour recevoir ce colis de Noël, les habitants de 75 ans et plus, devaient préalablement s’inscrire auprès des services de la commune à la mi-octobre. Une distribution des colis de Noël était ensuite organisée comme à l’accoutumée vers la mi-décembre.

Problème cette année, plusieurs séniors n’ont pas pu s’inscrire auprès des services de la ville de Mèze pour recevoir leur colis de Noël en décembre. Les services municipaux évoque une équipe municipale vacante.

Selon nos informations le problème semble ailleurs. En effet, l’ancienne majorité municipale qui a pourtant pris une avalanche de décisions avant de quitter les lieux, a tout simplement oublié d’inscrire au budget, les colis de Noël pour les anciens. Ce qui rend impossible pour la ville de Mèze la distribution des colis de Noël à ses administrés.

Selon une source interne, la délégation préfectorale en place qui s’est rendue compte de cet oubli a fait le choix de laisser la prochaine équipe municipale gérer cette affaire. Avec un deuxième tour prévu le 12 décembre 2021 et l’installation de la nouvelle équipe probablement le 15 décembre 2021, autant dire qu’il est quasiment acté qu’il ne devrait pas avoir de colis de Noël cette année pour les 75 ans et plus de la ville de Mèze.

Comment l’ancienne équipe municipale qui a été condamnée pour une triche lors des dernières élections municipales par la plus haute juridiction administrative en France, a pu oublier les anciens de sa commune à l’approche des fêtes de fin d’années ? Difficilement explicable…

Pour rappel en Décembre 2020, les agents et les élus de la ville de Mèze ont distribué près de 500 colis de Noël. 

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Mèze: le candidat Henry Fricou repart en campagne et dans la polémique…

Mèze

Mèze: Gilles Phocas « C’est comme dans un divorce qui tourne mal »

Article

le

Mèze: Gilles Phocas « C'est comme dans un divorce qui tourne mal »

À quelque jours du dépôt de sa liste en Préfecture de l’Hérault l’ancien conseiller municipal, Gilles Phocas, dénonce un climat politique délétère dans la cité mézoise.

« La candidature de la liste l’union Mèzoise que je conduis part avant tout d’un constat de blocage et un climat délétère entre des personnes présentes depuis plus de 20 ans, de près ou de loin, à la mairie. C’est comme si les mézois assistaient en direct au spectacle Palmade-Laroque, -Ils se sont aimés-. Un divorce qui tourne mal, où l’on se déchire pour la maison, mais ce sont les mézois qui paient la vaisselle cassée et les frais de justice », décrypte-il.

« Ils se sont soutenus, ils se sont couverts pendant deux mandats sur des sujets qu’ils se renvoient aujourd’hui à la figure. Les mézois ne peuvent pas, selon nous, se payer le luxe de subir cette confrontation qui continuera jusqu’en 2026 si aucune autre solution ne leur est proposée.De nombreux investissements et projets sont bloqués dans ce contexte et les subventions sont réduites à peau de chagrin car la confiance des collectivités supérieures est entamée », ajoute-t-il.

L’unique candidat de droite

Le seul candidat de droite à l’élection municipale de la ville de Mèze qui aura lieu le 05 et 12 décembre 2021, propose « un changement radical de philosophie », si les mézois font confiance à son équipe qui sera dévoilée prochainement.

« Un maire à plein temps qui reçoit sans rendez vous et répond rapidement aux courriers des administrés. Un maire qui reçoit chaque agent pour qu’il soit affecté correctement en se préoccupant de ses souhaits, de ses motivations, de ses projets professionnels. Des élus et des services municipaux qui se coupent en quatre au service des habitants », détaille-t-il.

« Des économies sur les frais des élus. Pas de cabinet du maire, moins d’adjoints. Des élus issus de toutes les listes qui s’investissent pour la commune et non pour leur écurie ou pour leur ambition. Simple, efficace, rassembleur, sincère et disponible, c’est ma marque de fabrique et celle de l’union mézoise », précise-t-il.

« Mèze en a bien besoin », selon Gilles Phocas. « Mais nous présenterons, bien sûr, tous ces projets au cours de la campagne très courte qui s’annonce », conclut-t-il.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Mèze

Mèze – Colis de Noël: les inscriptions finalement ouvertes avec un mois de retard

Article

le

©Ville de Mèze

La délégation préfectorale a annoncé avec un mois de retard l’ouverture des inscriptions pour le colis de Noël. Le colis sera probablement distribué en Janvier 2022…

Comme souvent c’est la cacophonie autour des décisions de la municipalité mézoise. La gestion de la distribution des colis de Noël a une nouvelle fois démontré la gestion approximative et à réaction d’une municipalité à bout de souffle.

En effet, Le Singulier a révélé dans un article paru ce mardi, que l’ancienne majorité municipale a oublié d’inscrire au budget les colis de Noël pour les anciens. Ce qui rend impossible pour la ville de Mèze la distribution des colis de Noël à ses administrés de plus de 75 ans.

La délégation préfectorale est venue confirmer nos informations en fin de journée. Faute de budget, cette dernière laissera à la prochaine équipe municipale la gestion des colis de Noël. « Il reviendra à la future équipe municipale de décider de l’action qu’elle souhaite mener en direction des plus de 65 ans, début 2022 », explique-t-elle dans un communiqué sur le site internet de la Ville de Mèze. Sauf changement de dernière minute, il n’y aura pas distribution de colis à Noël en décembre 2021.

Des colis de Noël pour 2022 ? Les inscription sont ouvertes…

Après avoir refusé dans un premier temps de prendre les inscriptions des séniors pour le colis de Noël, la délégation préfectorale a fait marche arrière.

Ainsi, la délégation préfectorale a annoncé avec un mois de retard, dans un communiqué publié quelques heures après la diffusion de notre article, l’ouverture des inscriptions pour le colis de Noël aux plus de 75ans. « Conformément à la tradition, les Mézois de plus de 75 ans pourront recevoir un colis gourmand avant les fêtes de fin d’année. Les inscriptions auront lieu du 15 au 26 novembre 2021, de 13h30 à 17h, au château de Girard », écrit-t-elle dans son communiqué.

Le Singulier confirme les informations de son précédent article. L’ancienne majorité municipale a oublié d’inscrire au budget les colis de Noël pour les anciens et qu’aucune commande de colis de Noël n’a été faite dans ce sens.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Mèze: L’ancienne majorité municipale a oublié de mettre au budget les colis de Noël des séniors

Lire Plus

Bassin de Thau

Mèze: le candidat Henry Fricou repart en campagne et dans la polémique…

Article

le

©HenryFricou

Drôle de manière de répartir en campagne pour Henry Fricou, l’ancien maire de Mèze. Ce proche de François Commeinhes a visiblement du mal à encaisser la claque prise par la décision du Conseil d’État.

En effet, Henry Fricou a enfin annoncé sa décision (d’une manière très particulière), de repartir au combat politique pour briguer un énième mandat après avoir passé plus de 21 ans à la tête de la ville de Mèze.

Malheureusement pour les électeurs mézois, pour avoir un débat d’idées ou un projet de société pour la ville de Mèze, il va falloir attendre la communication des autres candidats. L’ancien maire de Mèze sanctionné pour une triche lors des dernières élections municipales a décidé de rester dans le jeu des polémiques.

Un nouveau tract polémique

Dans un tract distribué dans les boîtes aux lettres mézoise et mis en ligne sur les réseaux sociaux, Henry Fricou repart dans la polémique, « en prétendant avoir pris connaissance trop tardivement de notre dernier tract pour pouvoir y répondre, l’opposition a réussi à faire annuler les élections municipales. Un an plus tard, ils n’ont toujours pas répondu à ce tract », explique-t-il.

« OUI ! Audrey Imbert a bien distribué les masques du département sous la banière d’Agir pour Mèze. Elle l’a clairement publié sur les réseaux sociaux », affirme-t-il. Oubliant de préciser qu’il a déposé plainte contre Audrey Imbert et que la plainte a été classée sans suite par le parquet de Montpellier.

« OUI ! Jean-Christophe Dalbigot occupait bien la fonction de DGS à l’époque du plus grand étalement urbain de Mèze. C’est un fait », affirme-t-il aussi. Oubliant encore une fois de préciser qu’il a été élu dans la majorité municipale quand Jean-Christophe Dalbigot, alors directeur général des services (DGS), exécutait les décisions des élus…

Pour rappel Henry Fricou appartient à la majorité municipale depuis 1995. Soit un quart de siècle.

Une campagne municipale pour refaire le procès ?

Dans le déni total, Henry Fricou continue de nier en bloc ce que deux rapports publicsun tribunal administratif et le Conseil d’État ont qualifié de triche, la distribution d’un tract diffamatoire 48h avant le second tour des élections municipales. L’ancien maire de Mèze a visiblement décidé encore une fois, de faire appel de la décision du Conseil d’État, mais cette fois-ci devant les mézois.

Alors que les élections connaissent en France des abstentions record et que les français fuient les partis politiques, la stratégie d’Henry Fricou semble risquée. Il sera en effet difficile de mobiliser les électeurs qui ne souhaitent pas prendre part à cette gabegie.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

A LIRE AUSSI > Mèze: Henry Fricou n’accepte pas la décision du Conseil d’État et réagit dans une vidéo surréaliste

Lire Plus

Les + Lus