Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Six nations dames: la France échoue encore en finale face à l’Angleterre

Article

le

six-nations-dames:-la-france-echoue-encore-en-finale-face-a-l’angleterre

L’équipe de France féminine de rugby a subi samedi un huitième revers de suite face à l’Angleterre (10-6), en finale du Tournoi des six nations, remporté pour la troisième fois d’affilée par les « Roses rouges ».

Compte tenu de l’enjeu, les Bleues ont connu une désillusion presque semblable au test-match de novembre, qu’elles avaient perdu 25-23 après avoir mené 23-10 à un quart d’heure de la fin.

Cette fois, même avec le niveau de jeu et les cartouches pour l’emporter, elles n’ont jamais été en tête. La faute à une certaine maladresse, à l’image de ce ballon lâché à cinq mètres de la ligne à moins de 10 minutes de la fin, quand le score était de 7 à 3.

« On a la sensation à chaque fois de les accrocher, de faire en sorte qu’elles ne produisent pas leur jeu. Elles gagnent mais elles ne nous montrent pas grand-chose, elles ont peut-être un peu plus de pragmatisme que nous en zone de marque, mais c’est rageant », a pesté après coup la demie d’ouverture Caroline Dourin.

Un constat confirmé et assumé par sa rivale en tant que buteuse, la trois-quarts centre Emiliy Sarratt.

« Ce n’était pas le match parfait, il y a pas mal de points qu’on peut améliorer, mais parfois il faut savoir avoir une autre mentalité, jouer juste pour gagner et pas pour marquer plus d’essais ou faire du beau jeu », a-t-elle reconnu.

Solides en mêlée, toniques en attaque, leurs passes après contact (16 contre 5 sur le match) ont mis à mal la défense des Anglaises et Emilie Boulard a été toute proche d’en profiter à la 29e, mais son essai a été annulé en raison d’une dernière passe en avant.

Trop de ballons perdus

Ce sont finalement les Anglaises qui ont fini par débloquer le score dans les dernières secondes du premier acte, avec une charge rageuse de la troisième ligne Poppy Cleall, stoppée à quelques centimètres de la ligne, avant de lancer une autre charge qui l’a amenée cette fois dans l’en-but (7-0, 40e).

La botte de l’ouvreuse Caroline Drouin a ramené les Bleues à un point à sept minutes de la fin (7-6, 73e), mais leur maladresse lors du second acte leur a coûté la victoire finale.

Elles ont payé cher de trop nombreux ballons perdus avec 5 en-avant contre 3, 14 passes ratées contre 9 et 19 ballons lâchés contre 12.

Plus lentes aussi dans la libération du ballon que leurs adversaires, elles n’ont pas su profiter de leurs jambes de feu pour reprendre le score.

Ce sont au contraire les Anglaises qui ont tiré les dernières avec une pénalité d’Emily Scarratt à deux minutes de la fin (10-6, 78e) qui leur a permis de gérer les dernières secondes.

Les deux équipes s’affronteront de nouveau lors d’un test-match la semaine prochaine à Villeneuve-d’Ascq, avant de se retrouver dans le même groupe l’an prochain lors du Mondial en Nouvelle-Zélande.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus