Nous rejoindre sur les réseaux

Balaruc-le-Vieux

Sète : suspension des visites des familles et des proches à l’hôpital Saint Clair

Article

le

©LeSingulier

Suite à une dégradation ce week-end de la situation sanitaire, la direction des hôpitaux du bassin de thau a décidé de suspendre les visites.

La situation sanitaire continue de se dégrader aux hôpitaux du bassin de Thau (HBT) et plus précisément à l’hôpital Saint Clair de Sète. « la situation s’est fortement aggravée ce week-end », confie Claudie Greslon, la directrice des hôpitaux du bassin de Thau. Selon le dernier bilan publié ce vendredi 20 Août 2021 par les hôpitaux du bassin de Thau, 26 patients et résidents sont positifs au Covid 19. Ce chiffre a fortement augmenté depuis ce week-end.

Après la tenue d’une cellule de crise ce lundi 23 août 2021, la direction des HBT a pris la décision de suspendre les visites des familles et des proches à l’hôpital Saint Clair. « nous sommes contraints de réduire les allers et venues dans l’hôpital et d’interrompre provisoirement les visites aux patients hospitalisés », précise la direction des HBT. Un cluster qui s’est déclenché dans un service après les passages de deux visiteurs serait à l’origine de cette prise de décision brutale.

Restent tout de même autorisées à rentrer dans l’enceinte médicale munie d’un pass sanitaire valide et à jour : le conjoint d’une patiente lors de l’accouchement et en service, un des 2 parents d’un mineur hospitalisé ou venant en consultation, un visiteur d’un patient en fin de vie. Les frères et soeur venant voir leur mère qui sort de l’accouchement par exemple ne sont plus autorisés rentrer. 

Ces mesures provisoires sont prévues sur une durée de 7 jours, un nouveau bilan sera établi et de nouvelles mesures seront ajoutées ou supprimées à celles déjà mises en place selon l’évolution de la situation.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

A LIRE AUSSI > Thau – Point Covid : 12 patients non vaccinés sur 13 en réanimation cette semaine

Balaruc-le-Vieux

Blue – Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée : la nouvelle agence d’attractivité économique

Article

le

©BlueInvest

Les communautés d’agglomération de Sète Agglopôle Méditerranée et Hérault Méditerranée ont officialisé jeudi leur rapprochement en matière de développement économique avec la création d’une agence d’attractivité commune en partenariat avec la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée et la CCI Hérault.

Depuis 6 ans, les agences d’attractivité économique sont en plein essor et elles se multiplient en France. Ce jeudi 21 octobre 2021 c’était au tour de : Blue – Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée – de sortir de l’eau. C’est la nouvelle agence d’attractivité économique de notre territoire.

Au milieu des années 2010, nombreux sont les acteurs territoriaux de l’économie et du tourisme à s’être restructurés autour d’une même mission : Attirer de nouvelles entreprises et créer de l’emploi dans des secteurs d’avenir et innovants. Concrètement, il s’agit de séduire des cibles très diverses : les professionnels, les habitants potentiels, les étudiants, les touristes, les professions médicales.

Une agence d’attractivité économique ordonne, arrange et dispose, comme dans une vitrine, tous les atouts pour rendre lisible la destination afin d’attirer de nouvelles entreprises. Elles se caractérisent souvent par leur grande diversité.

Elles cumulent : marketing territorial, attractivité économique, attractivité touristique, résidentielle, ingénierie territoriale. Toutefois, elles exercent prioritairement des activités d’attractivité économique, qui vont de la promotion du territoire auprès des investisseurs et des entreprises, à la prospection et l’aide à l’implantation.

Fédérer et impliquer les acteurs du territoire

L’objectif est de fédérer et d’impliquer les acteurs du territoire dans cette démarche d’attractivité économique, « un comité d’orientation stratégique réunira au sein de l’Agence des structures qualifiées telles que AD’OCC, Thau Initiative, Initiative Béziers Ouest Hérault, French Tech, Business Angel Occitanie ainsi que des acteurs territoriaux tels que les Offices du Tourisme de Sète Agglopôle Méditerranée et Cap d’Agde Méditerranée, le Syndicat mixte du Bassin de Thau, la SPL Bassin de Thau ou encore Port Sud de France », explique la société d’attractivité économique dans un communiqué.

« Un club des entrepreneurs Sète Cap d’Agde Méditerranée sera également lancé début 2022 réunissant toutes les entreprises qui le souhaitent afin de rapprocher acteurs publics et privés et favoriser des initiatives communes en réponse aux problématiques du tissu économique », précise la société d’attractivité économique.

La Coprésidence de cette société d’attractivité revient à François Commeinhes et Gilles d’Ettore; les Vice-présidences à Caroline Mateu (Hexis), Thyl Zoete (Eiffage), Jean-Guy Majourel (Sète Agglopôle Méditerranée) et Laurent Durban (Hérault Méditerranée). La Direction générale est confiée à Pascal Pintre.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Sète – Manifestation : forte mobilisation pour le premier jour de grève

Article

le

©LeSingulier

Il y avait beaucoup de manifestants mais surtout des bouchons sur le boulevard Camille blanc au niveau de l’hôpital Saint Clair ce jeudi 21 octobre peu après 13h.

Suite à l’appel à une grève illimitée lancée par les syndicats FO la semaine dernière, près de 200 agents hospitaliers ont bloqué dans les deux sens de circulation le boulevard Camille Blanc à Sète, pour manifester contre les fermetures de lits et l’énorme déficit des hôpitaux du bassin de Thau.

Selon le syndicat FO, plus de 15% de grévistes étaient présents pour ce premier jour de mobilisation. « Un taux exceptionnel quand on connaît les problèmes d’effectifs aux HBT », précise le syndicat.

Distribution de tracts, information à la population sur les promesses non tenues du gouvernement. « Le quoi qu’il en coûte se paye très cher aux hôpitaux du bassin de Thau » comme l’explique Patrick Jean secrétaire Force Ouvrière.

D’après le syndicat majoritaire, 4 lits de réanimation, 10 lits de médecine vont fermer prochainement. Le service de Soins de Suite des Pergolines fermé depuis un mois ne va rouvrir qu’à 50%. Les contrats de remplacement de maladie sont aussi arrêtés et l’hôpital Saint-Loup à Agde va également subir des réorganisations avec la possible fermeture de lits.

À la demande du syndicat FO, François Commeinhes, recevra ce lundi 25 octobre une délégation à la mairie de Sète. D’autres rencontres devraient avoir lieu avec le président du conseil de surveillance et le directeur de l’ARS Occitanie afin d’évoquer la situation difficile des Hopitaux du bassin de Thau.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

A LIRE AUSSI > Sète – Hôpital : 12M€ de déficit, fermetures de lits, le syndicat FO dépose un préavis de grève illimité

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Thau – Point Covid-19: Pas de nouvelle hospitalisation, ni de décès cette semaine

Article

le

Thau – Point Covid-19: Pas de nouvelle hospitalisation, ni de décès cette semaine
©Hôpitaux du bassin de Thau

Incidence, décès, réanimation, comme chaque dimanche, on fait le point sur la 4ème vague de la Covid-19 aux Hôpitaux du Bassin de Thau.

Selon le dernier bilan publié ce vendredi 15 Octobre 2021 par les hôpitaux du bassin de Thau, 1 seul patient est hospitalisé pour Covid (-5 par rapport à la semaine dernière). Le patient est âgé de 51 ans et hospitalisé en réanimation depuis 2 mois.

Depuis le début de la 4ème vague, 126 patients Covid ont été pris en charge correspondant à 160 séjours dont : 29 en réanimation – 114 en médecine (+1) – 17 en EHPAD.

À retenir cette semaine :

  • Pas de nouvelle hospitalisation, pas de décès cette semaine
  • 241 résidents des EHPAD et USLD (58%) ont déjà reçu leur rappel de vaccin Covid (3ème dose)

Pour rappel, le syndicat FO a déposé un préavis de grève illimité. Le syndicat majoritaire dénonce la fermeture de lits et des conditions de travail très difficiles aux urgences où les personnels tournent à 60h/semaine contre 35h/semaine normalement.

Le secrétaire général FO, Patrick Jean, alerte aussi sur les finances des hôpitaux de la bassin Thau. « Il est annoncé plus de 12 millions d’euros de déficit dus essentiellement aux dépenses liées au covid qui n’ont pas été entièrement compensées par l’ARS et donc le Ministère », précise-t-il.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Sète – Hôpital : 12M€ de déficit, fermetures de lits, le syndicat FO dépose un préavis de grève illimité

Lire Plus

Les + Lus