Nous rejoindre sur les réseaux

Bassin de Thau

Sète – Hôpital : 12M€ de déficit, fermetures de lits, le syndicat FO dépose un préavis de grève illimité

Article

le

©LeSingulier

Une délégation des personnels a été reçu hier par la directrice générale des hôpitaux du bassin de Thau. Un préavis de grève illimité a été déposé dans la foulée par le syndicat majoritaire.

Alors que la situation sanitaire s’est fortement détendue sur Sète et le bassin de Thau et que la 4ème vague semble derrière nous, elle se tend au contraire entre le personnel et la direction des hôpitaux du bassin de Thau (HBT)

En effet, après une assemblée générale du syndicat FO qui s’est tenue hier à 13h dans le hall de l’Hôpital Saint Clair à Sète, une délégation des personnels a été reçu par Claudie Greslon – directrice générale des HBT-. Une réunion a déjà eu lieu la semaine dernière entre le syndicat majoritaire et la direction l’établissement.

Le syndicat FO s’inquiète de la fermeture de 4 lits de réanimation (2 lits de réanimation + 2 lits de soin continue), 6 lits de médecine, soit au total 10 suppressions de lits pour les HBT.

S’ajoute des conditions de travail très difficiles notamment aux urgences où les personnels tournent à 60h/semaine contre 35h/semaine normalement, tout cela pour faire face à un fort taux d’absentéisme. « Si le covid redémarre dans ces conditions-là, avec du personnel en moins nous risquons d’être en en difficulté », nous explique Patrick Jean, secrétaire du syndicat FO des HBT.

Le syndicat FO alerte aussi sur les finances des hôpitaux de la bassin Thau. « il est annoncé plus de 12 millions d’euros de déficit dus essentiellement aux dépenses liées au covid qui n’ont pas été entièrement compensées par l’ARS et donc le Ministère », précise le syndicat FO dans un communiqué. Contactée par notre rédaction ce matin, la direction des HBT confirme les 12M€ de déficit.

Un préavis de grève illimité déposé

Face à l’inquiétude du personnel hospitalier des HBT, le syndicat majoritaire a décidé de réagir. Ce dernier a envoyé hier en milieu d’après-midi à la direction des HBT, un préavis de grève illimité qui devrait débuter le jeudi 21 Octobre 2021.

Il explique dans un courrier que, « les personnels des hôpitaux du bassin de Thau se sont suffisamment impliqués et ont montré leur très fort professionnalisme durant toute la période covid. Les financements incomplets des dépenses liées au Covid et des mesures du Ségur de la santé plongent notre établissement dans un déficit inacceptable ».

Le secrétaire général FO, Patrick Jean, demande des garanties à la direction, « Nous souhaitons avoir des engagements sur la réouverture des lits en janvier et qu’on soit sur de ne pas subir à nouveau un CREF* », explique-t-il. « Nous avons déjà eu trois CREF successifs, on ne veut pas que la situation se reproduise maintenant en sortie de Covid, les personnels soignants sont fatigués », ajoute-t-il.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

C’est quoi un CFREF* ? C’est contrat de retour à l’équilibre financier (CREF) pour un établissement de santé en difficulté financière, véritable outil contractuel d’accompagnement des agence régionale de Santé. Le CREF comprends les objectifs et les actions à mettre en œuvre sur une durée de 3 ou 5 ans pour augmenter ses recettes et son attractivité, tout en réduisant ses dépenses, en identifiant différents leviers.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. jean claude reilles

    20 octobre 2021 at 9 h 18 min

    100% solidaire avec les hospitalier. pourquoi M d’ettore ne réagis pas en qualité de president du c a?.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mèze

Mèze : des écoliers-citoyens proches de la nature

Article

le

Mèze : des écoliers-citoyens proches de la nature
©VilledeMèze

Les écoles publiques de Mèze participent à la démarche des « aires éducatives » initiée par l’Office Français de la Biodiversité.

Les écoles publiques de Mèze participent à la démarche des « aires éducatives » initiée par l’Office Français de la Biodiversité (OFB).Le principe : les élèves et leurs enseignants deviennent gestionnaires d’une petite parcelle de terrain pour la découverte, l’étude, la préservation et l’aménagement d’un espace naturel. Cette démarche a pour but de sensibiliser les jeunes à la protection du territoire mais également de participer à un projet pédagogique écocitoyen avec les associations environnementales locales.

A Mèze, les CM1 de l’école Jules Verne gèrent, depuis 2 ans, un terrain bordant le ruisseau Font-Frat face à la Conque. L’ARDAM y anime régulièrement des ateliers d’éducation à l’environnement. Depuis la rentrée scolaire 2022, une parcelle située près du Pallas est gérée par les élèves de Clemenceau qui bénéficient des animations menées par le CPIE du Bassin de Thau. Par ailleurs, la Calandreta la Cardonilha, école de statut associatif, souhaite, elle aussi s’inscrire dans cette démarche et se lancer dans la gestion environnementale d’une parcelle communale. Leur projet est en cours d’élaboration.

Marie Hélène Pelain, adjointe à l’environnement explique la démarche : « Ces projets s’inscrivent pleinement dans le programme d’éducation à l’environnement voulu par la municipalité. En s’appropriant un micro espace naturel, les enfants apprennent à mieux connaître leur environnement et développent leur envie de le protéger. »

Lire Plus

Sète

Sète / Place Aristide Briand : les militants s’opposent à la reprise des travaux

Article

le

©BancsPublics

Une quinzaine de militants du Collectif Bancs Publics se sont allongés sur la route afin de bloquer l’accès de la place Aristide Briand à plusieurs camions de chantier.

Le tribunal administratif de Montpellier a levé, ce jeudi 26 janvier 2023, la suspension du permis de construire de la place Aristide Briand. Par conséquent, cela autorise la reprise des travaux et de surcroît l’arrachage des 52 tilleuls de la place.

Et la reprise des travaux n’a pas tardé ! Ce lundi 30 janvier, très tôt ce matin, des militants du Collectif Bancs Publics ont fait face aux premiers camions. Pour protester, les militants se sont allongés à même le bitume pour essayer de barrer l’accès de la place aux camions. Il aura fallu l’intervention des forces de l’ordre pour donner l’accès aux véhicules sur la place.

Côté judiciaire, où en est la procédure aujourd’hui ? Après deux jugements défavorables devant le tribunal administratif de Montpellier et l’accord donnée par le Préfet de l’Hérault pour arracher les arbres de la place Aristide Briand, le Collectif a saisi le Conseil d’État pour faire annuler ces décisions.

Malheureusement les militants le savent, cela va prendre quelques mois et les arbres ne seront peut-être plus là comme l’écrit le Collectif Bancs Publics sur ses réseaux sociaux.

Lire Plus

Sète

Sète, Montpellier, Millau accueilleront le relais de la flamme olympique au printemps 2024

Article

le

Sète, Montpellier, Millau accueilleront le relais de la flamme olympique au printemps 2024
©Paris2024

La flamme olympique sera de passage à Sète en amont des Jeux olympiques de Paris, en 2024. Plusieurs élus des territoires de Montpellier, Millau et Sète ont signé ce mercredi 18 janvier la convention « Relais de la flamme » au siège du COJOP à Paris.

Le parcours français de la flamme olympique, qui doit lancer les JO 2024 à son arrivée à Paris, se dessine. Elle passera par Sète, Montpellier et Millau. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris vient de l’officialiser, pour le printemps 2024.

Cette signature, réalisée en présence Tony ESTANGUET, Président du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (COJOP) et Kévin MAYER, deux fois vice-champion olympique et recordman du monde du décathlon, acte officiellement le passage de la flamme olympique à Sète, Montpellier et Millau au printemps 2024, avant de rejoindre Paris pour le lancement des festivités.

Si le parcours de la flamme Olympique n’est pas encore connu, on sait d’ores et déjà qu’il visitera toutes les régions de France à partir d’avril 2024

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus