Nous rejoindre sur les réseaux

Société

Procès Charlie: les premiers témoignages de rescapés attendus mardi

Article

le

proces-charlie:-les-premiers-temoignages-de-rescapes-attendus-mardi

Ils avaient assisté, impuissants, à la sanglante tuerie à Charlie Hebdo: la cour d’assises spéciale de Paris doit entendre mardi les premiers témoignages des rescapés de cette attaque jihadiste, parties civiles au procès des attentats de janvier 2015.

Ces auditions des témoins de l’attaque dans les locaux du journal satirique, moment fort de ce procès historique, sont attendues en toute fin d’après-midi, après celles des parties civiles en lien avec la première victime des attentats, Frédéric Boisseau.

Cet agent de maintenance de 42 ans a été abattu dans la loge du gardien de l’immeuble où était situé le siège de Charlie Hebdo par les frères Saïd et Chérif Kouachi, qui cherchaient l’entrée de la rédaction.

La cour d’assises doit écouter ensuite les récits de la dessinatrice Corinne Rey dite « Coco », de la chroniqueuse Sigolène Vinson, et du journaliste Laurent Léger, qui avait réussi à se dissimuler sous une petite table.

Sont également prévues les auditions d’Angélique Le Corre, ancienne responsable du service abonnement, de Cécile Thomas, éditrice, et de Gérard Gaillard, venu assister à la conférence de rédaction mais qui ne collaborait pas au journal.

Mercredi, doivent venir s’exprimer d’autres survivants: le directeur de la publication de Charlie Hebdo Laurent Sourisseau, dit Riss, le journaliste Fabrice Nicolino, et le webmaster de l’hebdomadaire Simon Fieschi.

Tous trois avaient été grièvement blessés dans l’attaque, qui a duré moins de deux minutes et fait dix victimes, dont les caricaturistes emblématiques Charb, Cabu et Wolinski.

L’écrivain et chroniqueur Philippe Lançon, qui a raconté dans son roman « Le Lambeau » sa difficile reconstruction après ses multiples blessures, ne viendra lui pas témoigner.

« Ce sont les responsables de cette tuerie qui ne m’intéressent pas, en particulier les frères K. comme je les appelle dans le livre. C’étaient des exécutants avec pas grand-chose dans la tête », a-t-il expliqué dans un entretien au magazine Le Pèlerin.

« Quant au procès, je suis, certes, partie civile, mais je ne me sens ni la force ni l’envie d’y assister », a-t-il ajouté.

Quatorze personnes sont poursuivies devant la cour d’assises pour leur soutien logistique aux auteurs des attentats contre Charlie Hebdo, une policière de Montrouge et un magasin Hyper Cacher.

Trois d’entre elles, dont Hayat Boumeddiene, la compagne en fuite du tueur de l’Hyper Cacher, Amédy Coulibaly, sont jugées par défaut.

Les attaques, qui avaient marqué le début d’une sanglante série d’attentats jihadistes, ont fait 17 morts et semé l’effroi en France comme dans le monde.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

France

Retraites : 50 % de grévistes dans les écoles primaires, mardi

Article

le

Retraites : 50 % de grévistes dans les écoles primaires, mardi

La moitié des enseignants du premier degré (maternelle et élémentaire) devrait faire grève mardi 31 janvier, deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

Le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, a prévu ce lundi 30 janvier que la moitié des enseignants du premier degré seraient grévistes dans le cadre de la deuxième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, mardi 31 janvier.

« Il n’y a pas d’étonnement, on savait que nous n’irions pas jusqu’à 70 % comme lors de la première mobilisation [le 19 janvier, ndlr]. Mais 50 % reste un très bon chiffre qui montre qui le mouvement de contestation contre la réforme des retraites s’installe dans les écoles », a expliqué à l’AFP Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU.

Lire Plus

Coronavirus

La pandémie est toujours une urgence internationale selon l’OMS

Article

le

La pandémie est toujours une urgence internationale selon l'OMS

Ce niveau d’alerte est maintenu, trois ans jour pour jour après que l’OMS ait déclaré la maladie en tant qu’urgence de santé publique de portée internationale

L’Organisation mondiale de la santé a décidé de maintenir son niveau d’alerte maximal sur la pandémie de Covid-19, trois ans jour pour jour après avoir déclaré la maladie en tant qu’urgence de santé publique de portée internationale.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a suivi les recommandations du Comité d’urgence sur le Covid-19, des experts qui se réunissaient pour la 14ème fois vendredi, selon un communiqué. Le docteur Tedros avait déjà fait savoir qu’il jugeait prématurée la levée du niveau d’alerte le plus élevé.

Selon le tableau de bord de l’OMS, la maladie avait officiellement fait 6.804.491 morts au 27 janvier, mais l’OMS comme les experts s’accordent à dire que le nombre de morts est beaucoup plus élevé. L’OMS comptait 752.517.552 personnes infectées, là aussi un nombre très inférieur à la réalité, d’autant qu’avec la chute des tests, les nouveaux cas sont loin d’être toujours enregistrés.

Lire Plus

France

Grèves: trafic «fortement perturbé» mardi sur les TGV, très peu de Transilien et TER

Article

le

Grèves: trafic «fortement perturbé» mardi sur les TGV, très peu de Transilien et TER

La circulation des trains sera « très fortement perturbée » mardi, pour la deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, en particulier pour les trains régionaux TER et Transilien, et sera « fortement perturbée » pour les TGV, a annoncé la SNCF.

La grève de mardi, deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, sera encore très suivie dans les transports ferroviaires, avec très peu de trains régionaux TER et Transilien et une circulation des TGV « fortement perturbée », a annoncé dimanche la SNCF.

Sur les TGV, la SNCF s’attend à voir circuler un train sur trois en moyenne : deux TGV sur cinq sur l’axe Nord, un sur deux dans l’Est comme dans le Sud-Est, un sur quatre sur l’arc Atlantique et deux sur cinq pour ses Ouigo. Sur les lignes province à province, seul un train sur trois circulera.

Le trafic des trains régionaux sera encore plus affecté avec deux TER sur 10 en moyenne. Un plan de transport sera communiqué ultérieurement par la SNCF dans chacune des régions.

En Ile-de-France, la SNCF prévoit un train sur trois sur les lignes de RER A, B, et les Transiliens H et U ; un train sur quatre sur la ligne de Transilien K ; et un train sur 10 pour les lignes de RER C et D (en partie fermées), le RER E, et les Transiliens J, L, N, P et R, selon un communiqué. Les lignes 4, 11 et 13 du tramway fonctionneront normalement.

Le trafic des Intercités sera également « très fortement perturbé » : aucun train ne circulera à l’exception d’un aller-retour sur les liaisons Paris-Clermont-Ferrand, Paris-Limoges-Toulouse et Bordeaux-Marseille. Les trains de nuit seront eux totalement interrompus les nuits de lundi à mardi et de mardi à mercredi.

Côté international, les trains connaîtront des sorts divers : la circulation des Eurostar et Thalys fonctionnera quasi normalement mais le trafic des TGV sera « fortement perturbé » entre la France et la Suisse (Lyria).

« Les prévisions sont globalement similaires » à celles de jeudi dernier, qui marquait la première journée de mobilisation, a indiqué la SNCF à l’AFP.

Dans son communiqué, SNCF voyageurs recommande aux voyageurs qui le peuvent « d’annuler ou reporter leurs déplacements » et de « privilégier le télétravail ».

Les usagers sont invités à « vérifier la circulation des trains » lundi dès 17H sur les sites et applications de la SNCF.

Lire Plus

Les + Lus