Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Mondial: l’étoile des Bleus face à Lewandowski, pour briller ou filer

Article

le

mondial:-l’etoile-des-bleus-face-a-lewandowski,-pour-briller-ou-filer

La France de Kylian Mbappé, couronnée en 2018, se frotte à la Pologne de Robert Lewandowski et à la pression d’un premier match couperet, dimanche (16h00) en huitième de finale du Mondial-2022, avec des voyants « au vert » mais une vigilance de niveau rouge.

Dans l’après-guerre, aucune sélection ne s’est maintenue sur le trône de la Coupe du monde depuis le Brésil de Pelé, en 1962.

Les Français rêvent de marcher dans les traces du « Roi » et Mbappé, samedi, eu une pensée pour la légende brésilienne (82 ans), qui souffre d’un cancer du côlon et a été hospitalisé à Sao Paulo: « Priez pour le Roi », a tweeté la superstar du Paris SG, avant un communiqué rassurant diffusé samedi soir par l’hôpital, décrivant un état « stable ».

La pression glisse jusqu’à présent sur les épaules du phénomène de 23 ans, déjà trois buts en trois matches, comme sur le reste de l’effectif français, pourtant fragilisé par une avalanche de forfaits avant et pendant le tournoi.

« L’équipe a conscience de l’événement, de rentrer dans une nouvelle phase dans cette compétition », a affirmé le capitaine Hugo Lloris, à la tête d’une sélection talentueuse, renouvelée et tendue vers la possibilité d’un doublé historique.

Les Bleus « entrent dans les grands jours de la Coupe du monde, des jours incertains », résume le quotidien L’Equipe. « L’endroit se prête à la domination d’une classe sur une autre, la force offensive française face aux vertus défensives polonaises », écrit Le Parisien.

Les champions en titre ont dominé l’Australie (4-1) et le Danemark (2-1) avec sang-froid, les titulaires ont quasiment tous soufflé contre la Tunisie (défaite 1-0) et ils arrivent avec les jambes légères face à des Polonais émoussés par trois matches accrochés.

Le passé, « pas d’intérêt »

« Les voyants sont au vert », le « talent » est là, attention cependant à ne pas plier sous le poids de l’événement, rappelle Lloris, amené à égaler dimanche les 142 sélections record de Lilian Thuram.

A ce niveau, toute faute de concentration est éliminatoire et les Bleus en ont fait les frais, en huitièmes de l’Euro en 2021, en gaspillant deux buts d’avance dans le dernier quart d’heure face à la Suisse (3-3, 5-4 t.a.b.).

« Parler du passé, surtout de celui-là, je ne vois pas l’intérêt », coupe court le sélectionneur Didier Deschamps. « Les sensations vécues par ceux qui y étaient, ils n’ont pas envie de les revivre. Le seul point commun, c’est que c’est en huitièmes de finale », élude le sélectionneur.

A Bucarest, les Bleus avaient buté sur le gardien Yann Sommer, en état de grâce et auteur d’un arrêt décisif sur le dernier tir au but de Mbappé. Au stade al-Thumama (44.400 places), il faudra cette fois parvenir à contourner Wojciech Szczesny.

Le rempart de la Juventus a sorti deux penalties en phase de groupes, dont l’un face à l’Argentin Lionel Messi. La survie des « Bialo-Czerwoni » (Blanc et Rouge) tient plus aux performances du portier qu’aux fulgurances de Lewandowski, sa star d’attaque trop esseulée pour briller.

« Leur mettre la pression »

« Lewandowski peut faire la différence à tout moment » mais « cela reste un collectif, une équipe qui prend beaucoup de plaisir à défendre et souffrir », a noté Lloris, même si « Lewy », meilleur buteur d’Europe ces deux dernières saisons, peine à peser dans cette Coupe du monde.

Côté français, la machine à buts n’a calé que contre la Tunisie, avec les remplaçants, mais tourné à plein régime lors des deux premiers matches, avec une menace diffuse: Mbappé a marqué avec trois passeurs différents (Ousmane Dembélé, Theo Hernandez et Antoine Griezmann), Adrien Rabiot a soigné ses statistiques contre l’Australie (un but, une passe décisive) et Olivier Giroud a rejoint Thierry Henry comme meilleur artificier de l’histoire des Bleus (51 buts).

« Des faiblesses, j’en ai cherché, et je n’en ai pas trouvé. Mais chaque équipe connaît des phases de match où elle fait des erreurs. Il faudra en tirer avantage, et leur mettre la pression tout le temps pour qu’ils en commettent », affirme le sélectionneur Czeslaw Michniewicz, critiqué pour son style de jeu frileux en Pologne malgré la première qualification en huitièmes depuis 1986.

Le vainqueur disputera son quart de finale, samedi 10 décembre, au stade al-Bayt face à l’Angleterre ou le Sénégal. Les vice-champions d’Europe et les champions d’Afrique s’affrontent en soirée (20h00) dans l’enceinte d’al-Khor, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Doha.

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus