Nous rejoindre sur les réseaux

Monde

Monde – Etats-Unis : les restes d’Ida provoquent tornades et inondations, état d’urgence historique à New York

Article

le

etats-unis:-les-restes-d’ida-provoquent-tornades-et-inondations,-etat-d’urgence-historique-a-new-york

Des trombes d’eau se sont abattues sur New York dans la nuit de mercredi à jeudi au passage des restes de l’ouragan Ida qui, après avoir frappé le Sud des Etats-Unis, a semé tornades et inondations historiques dans le Nord-Est du pays.

Une personne est décédée dans des inondations à Passaic (New Jersey), selon la chaîne CNN, ce qui porte à au moins huit morts le bilan d’Ida qui avait touché terre dimanche en Louisiane (Sud).

Au milieu de la nuit, la nouvelle gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul, a décrété « l’état d’urgence » suite aux inondations « majeures » dans tous les comtés frontaliers de la ville de New York, concernant potentiellement quelque 20 millions d’habitants.

Bill de Blasio, le maire sortant de la capitale économique et culturelle américaine, déjà meurtrie par la pandémie de Covid-19, a déploré dans un tweet un « événement météorologique historique », décrétant également « l’état d’urgence » dans sa ville.

Des centaines de vols ont été annulés dans les aéroports newyorkais de Newark, LaGuardia et JFK.

D’après le service météorologique national (National Weather Service), cet état d’urgence en raison d’inondations soudaines est une première dans l’histoire de la mégapole, déjà frappée en octobre 2012 par l’ouragan Sandy.

Des trombes d’eau sont tombées à partir de 21H30 (01H30 GMT) sur New York, où selon plusieurs vidéos tweetées par le NWS des rues ont été inondées dans les arrondissements de Brooklyn et du Queens, rendant la circulation automobile impossible.

« Ne conduisez pas sur des routes inondées. On ne sait rien de la profondeur et c’est trop dangereux. Faites demi-tour et ne vous noyez pas! », a exhorté le service météo.

D’impressionnantes tornades ont été observées en Pennsylvanie, dans le New Jersey et dans le Maryland. Pluies et vents très violents ont également balayé le comté de Westchester, au nord de New York, avec nombre de sous-sols de maisons inondés en quelques minutes. Des photos obtenues par l’AFP montrent des sous-sols et rez-de-chaussées d’habitations avec au moins 50 cm d’eau, ruinant meubles, tapis, vêtements et jouets.

Dans le New Jersey, frappé par des pluies torrentielles, l’état d’urgence a été déclaré par le gouverneur Phil Murphy.

Outre New York et sa région, Philadelphie a également été placée sous alerte tornade. »Abritez-vous MAINTENANT. Les débris volants seront dangereux pour ceux qui ne sont pas mis à l’abri », a tweeté Notify NYC, un programme de communications d’urgence de la ville de New York.

Scène surréaliste

Une scène surréaliste s’est déroulée à Flushing Meadows, où la pluie a balayé un court de tennis pourtant bien couvert, provoquant l’interruption d’un match du deuxième tour de l’US Open entre le Sud-Africain Kevin Anderson et l’Argentin Diego Schwartzman. L’eau est passée par les quatre coins du toit rétractable de la salle, mis en place en 2018 pour précisément permettre aux matches de se jouer en dépit de la pluie.

Fin août, New York et sa région avaient déjà été touchées par l’ouragan Henri. Les intempéries, le 21 août, avaient mis fin prématurément au grand concert donné à Central Park, censé symboliser le retour à une vie plus festive après la pandémie de coronavirus.

L’ouragan Ida, rétrogradé en cyclone post-tropical, a amené dans son sillage de fortes pluies, qui ont provoqué d’importantes inondations sur la côte Est des Etats-Unis.

« Le cyclone post-tropical Ida apporte de fortes pluies généralisées et des crues soudaines pouvant représenter un risque mortel le long et près de sa trajectoire », a précisé le National Hurricane Center.

Ida devrait ensuite continuer sa route vers le nord et se diriger vers la Nouvelle-Angleterre jeudi.

Le président Joe Biden se rendra vendredi en Louisiane, où l’ouragan Ida, qui y a touché terre dimanche, a détruit de nombreux bâtiments et privé d’électricité plus d’un million de foyers.

Les ouragans sont un phénomène récurrent dans le Sud des Etats-Unis. Mais le réchauffement de la surface des océans contribue à rendre les tempêtes plus puissantes, alertent les scientifiques.

Elles font notamment peser un risque de plus en plus important sur les communautés côtières victimes des phénomènes de vagues-submersions amplifiés par la montée du niveau des océans.

Europe

Européennes: Manon Aubry (LFI) dénonce le « racket social » du gouvernement

Article

le

Européennes: Manon Aubry (LFI) dénonce le "racket social" du gouvernement

À Montpellier ce dimanche, Manon Aubry, tête de liste des Insoumis aux élections européennes, a vivement critiqué ce qu’elle a qualifié de « racket social » perpétré par le gouvernement.

Lors d’un meeting à Montpellier dimanche, Manon Aubry, tête de liste des Insoumis aux élections européennes, a vivement critiqué ce qu’elle a qualifié de « racket social » perpétré par le gouvernement. Elle a appelé à faire des élections du 9 juin un « référendum contre ces nouvelles règles d’austérité ».

Manon Aubry a vivement critiqué les politiques d’austérité imposées par l’Union européenne et mises en œuvre par le gouvernement français. Elle a également accusé une alliance entre macronistes, la droite et les socialistes d’avoir voté en faveur d’un pacte asile-immigration qu’elle qualifie d' »infâme ».

De plus, elle a qualifié le programme du Rassemblement National de « vide sidéral », reprochant à leur tête de liste, Jordan Bardella, de ne pas avoir déposé suffisamment d’amendements lors de son mandat au Parlement européen.

Manuel Bompard, coordinateur national de LFI, a également pris la parole pour critiquer le candidat des socialistes, Raphaël Glucksmann, l’accusant de vouloir « une élection sans le peuple pour préparer le retour de François Hollande ».

Le meeting a également été marqué par les propos de Rima Hassan, militante franco-palestinienne controversée, appelant à mettre fin à l’accord d’association entre l’UE et Israël, conditionné selon elle au respect des droits humains.

Ce meeting à Montpellier, ville où Jean-Luc Mélenchon avait obtenu un fort soutien lors de la présidentielle de 2022, a rassemblé environ 1 000 personnes selon les organisateurs. Depuis leur premier meeting à Villepinte le mois dernier, les Insoumis ont prévu 60 réunions publiques à travers la France.

Lire Plus

France

Emmanuel Macron condamne fermement l’attaque de l’Iran contre Israël

Article

le

Emmanuel Macron condamne fermement l'attaque de l'Iran contre Israël

Emmanuel Macron a « condamné avec la plus grande fermeté l’attaque sans précédent lancée par l’Iran contre Israël » et appelé « à la retenue » les parties prenantes, dans un message publié dimanche sur X.

Le président français, Emmanuel Macron, a réagi avec fermeté à l’attaque lancée par l’Iran contre Israël, la qualifiant d’ « attaque sans précédent » qui risque de déstabiliser la région. Dans un message publié sur X dimanche, il a exprimé sa solidarité avec le peuple israélien et a réaffirmé l’engagement de la France envers la sécurité d’Israël et la stabilité régionale. Macron a également appelé toutes les parties impliquées à faire preuve de retenue.

L’Iran a lancé plus de 200 drones et missiles contre Israël dans la nuit de samedi à dimanche, en représailles à une frappe contre son consulat à Damas. Cependant, l’armée israélienne a affirmé que cette attaque avait été « déjouée ».

Le G7, dont la France est membre, tiendra une réunion en vidéo-conférence dimanche après-midi pour discuter de cette attaque. Le gouvernement italien, président actuel du G7, a souligné la nécessité d’éviter une escalade militaire et de promouvoir la prudence. Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra également une réunion d’urgence, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ayant qualifié cette situation d' »escalade grave ».

Lire Plus

Monde

Attaque de l’Iran contre Israël : plus de 300 drones et missiles lancés par Téhéran

Article

le

Attaque de l’Iran contre Israël : plus de 300 drones et missiles lancés par Téhéran

L’Iran a lancé une attaque de drones contre son pays ce samedi 13 avril au soir, marquant ainsi une escalade dans les tensions régionales.

L’Iran a lancé plus de 200 drones et missiles contre Israël, près de deux semaines après un raid contre le consulat iranien à Damas, une action attribuée à Israël. Cette série d’événements suscite des inquiétudes quant à une possible escalade des tensions au Moyen-Orient.

À Téhéran, des médias d’État ont confirmé une attaque de drones en cours contre Israël, considéré comme l’ennemi juré de l’Iran.

En réponse, les alliés de l’Iran, notamment le Hezbollah libanais et les rebelles yéménites houthis, ont également mené des attaques contre Israël. Le Hezbollah a tiré des roquettes sur le Golan occupé par Israël, tandis que les Houthis ont lancé des drones en direction du territoire israélien.

Les États-Unis ont été appelés à rester à l’écart du conflit par l’Iran, mais la défense anti-aérienne américaine aurait abattu des drones iraniens visant Israël, selon un responsable américain.

Des sirènes d’alerte ont retenti dans plusieurs régions d’Israël, notamment à Jérusalem, au Néguev (sud) et dans le nord du pays, signalant une possible attaque imminente.

Une heure après le début de l’opération iranienne, l’agence officielle Irna à Téhéran a rapporté le lancement d’une première vague de missiles balistiques « profondément à l’intérieur des territoires occupés (Israël, NDLR) ».

Cette attaque est considérée comme une réponse à une frappe sur le consulat iranien à Damas le 1er avril, qui a causé la mort de deux hauts gradés des Gardiens de la Révolution. L’Iran a accusé Israël d’être derrière cette attaque, bien que ce dernier n’ait ni confirmé ni nié sa responsabilité.

Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, a rapidement convoqué une réunion de crise avec son état-major et ses collaborateurs, tandis que les États-Unis ont réaffirmé leur soutien « inébranlable » à Israël.

La Jordanie, le Liban et l’Irak ont fermé leur espace aérien, tandis que l’Égypte a placé ses défenses aériennes en alerte maximale.

Les gouvernements britannique, français et allemand ont condamné l’attaque iranienne, exprimant leurs préoccupations quant à une possible escalade du conflit au Moyen-Orient.

Israël a fermé son espace aérien et suspendu les activités scolaires pour les deux prochains jours en raison de la menace sécuritaire.

L’Iran, ennemi déclaré d’Israël et allié du Hamas, auteur d’attaques contre Israël par le passé, souligne le risque d’une escalade régionale majeure suite à ces récents événements.

Lire Plus

Les + Lus