Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Ligue Europa: l’Ajax, Arsenal et Milan imitent Tottenham, Naples et Leicester éliminés

Article

le

L’Ajax Amsterdam, qui a encore battu Lille, mais aussi Arsenal, l’AC Milan et Grenade, qui a sorti Naples, se sont qualifiés jeudi pour les 8es de finale de la Ligue Europa, dans la foulée de Tottenham mercredi.

Les Spurs avaient logiquement validé leur billet face aux Autrichiens de Wolfsberg (4-0). L’Ajax, finaliste malheureux en 2017, a évité un exploit des Dogues en prenant tout de suite l’avantage sur un coup franc repris de la tête par Klaassen (15e).

Les Néerlandais ont ensuite neutralisé des Lillois, leaders de la Ligue 1 française, jusqu’à une petite dose de suspense, dix minutes seulement, entre un penalty égalisateur de Yazici (78e) et le but de la victoire par Neres (88e).

L’AC Milan était revenu de Belgrade avec un match nul (2-2) face à l’Etoile rouge, dans le duel entre ex-vainqueurs de la C1. Il a encore dû se contenter d’un match nul (1-1), à San Siro, et préservé l’essentiel, un billet pour les 8es.

Autre gros poisson, Arsenal s’est qualifié contre Benfica (1-1 à l’aller) mais c’était tout sauf une promenade de santé. Les Gunners de Mikael Arteta ont sorti l’artillerie lourde pour venir à bout des Portugais (3-2).

L’exploit du début de soirée est venu du stade Diego Armando-Maradona, à Naples, où les courageux Espagnols de Grenade ont réussi à préserver in extremis leur avantage de l’aller (2-0). Ils ont perdu 2-1 mais joueront les 8es de finale, comme plusieurs ténors du football européen.

Orgie de buts à Glasgow

Autre exploit notable, les Norvégiens de Molde sont allés se qualifier (2-0) sur la pelouse des Allemands d’Hoffenheim, après un match nul débridé à l’aller (3-3). Et les Young Boys de Berne, leaders en Suisse, ont surpris le Bayer Leverkusen (2-0) qui avait pourtant été bien averti au match aller.

Autre surprise, Leicester, qui avait assuré le 0-0 chez le Slavia Prague, est tombé à la maison contre les Tchèques (2-0). Et le PSV Eindhoven a tenu sa qualification jusqu’à la 88e minute, quand Ahmed Hassan a marqué le but qu’il fallait pour l’Olympiakos de Mathieu Valbuena (2-1).

Quelques clubs ont composté leur billet sans trop forcer: Manchester United, armé d’un solide 4-0 à l’aller face à la Real Sociedad, a fait le strict minimum (0-0) un peu comme le Shakhtar Donetsk face au Maccabi Tel-Aviv (1-0), alors que Villarreal a battu le RB Salzbourg (2-1).

L’AS Roma aussi avait fait le plus gros à l’aller. Elle a récidivé contre les Portugais du Sporting Braga (3-1), qui ont sauvé l’honneur. Et Krasnodar n’a rien pu faire contre le Dynamo Zagreb (1-0) qui avait déjà gagné à l’aller. Un autre Dynamo, celui de Kiev, s’est qualifié de justesse sur la pelouse du Club Bruges (1-0), après un nul à l’aller.

Enfin, comme au match aller, une orgie de football offensif a été organisée par les Glasgow Rangers, avec la complicité des Belges de l’Antwerp: 5-2 pour les Ecossais, soit 9-5 au total des deux manches de cette grande opération portes ouvertes. Bilan global de ces 16es de finale de la C3: 43 buts, tous marqués à huis clos.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Euro 2024 : les Bleus écrasent les Pays-Bas pour leur retour à la maison

Article

le

Euro 2024 : les Bleus écrasent les Pays-Bas pour leur retour à la maison

L’équipe de France a débuté les éliminatoires de l’Euro 2024 de la meilleure façon possible.

Pour son premier match de l’année 2023, les Bleus ont écrasé les Pays-Bas (4-0) vendredi soir au Stade de France. Grâce à des buts d’Antoine Griezmann, Dayot Upamecano et d’un doublé de Kylian Mbappé, les joueurs de Didier Deschamps ont dominé les Néerlandais dans tous les domaines.

Ce match était également marqué par le début d’un nouveau cycle pour l’équipe de France, avec les retraites internationales de Hugo Lloris, Steve Mandanda et Raphaël Varane. Les Bleus ont cependant montré qu’ils n’avaient pas peur du changement en offrant une prestation collective impressionnante.

La rencontre a également été marquée par la performance du nouveau capitaine, Kylian Mbappé, qui a réussi son premier test sur et en dehors du terrain en servant Antoine Griezmann dès la 2e minute du match. Les Bleus ont ainsi dégagé une impression de puissance rarement vue, et ont assumé leur statut de vice-champions du monde.

Malgré cette domination sans partage, Didier Deschamps a cependant relevé quelques faiblesses et a rappelé que la route vers l’Euro 2024 serait longue. Les Bleus doivent maintenant rester concentrés et se préparer pour un déplacement difficile en Irlande le 27 mars.

Lire Plus

Sports

Football : Kylian Mbappé désigné capitaine de l’équipe de France par Didier Deschamps

Article

le

Football : Kylian Mbappé désigné capitaine de l'équipe de France par Didier Deschamps

L’attaquant du Paris-Saint Germain va donc succéder à Hugo Lloris, qui a décidé de prendre sa retraite internationale à l’issue de la Coupe du monde au Qatar.

Kylian Mbappé a été désigné capitaine de l’équipe de France de football par le sélectionneur Didier Deschamps, a appris lundi 20 mars franceinfo d’une source proche de l’équipe de France, confirmant une information du journal L’Equipe.

L’attaquant du Paris-Saint Germain va donc succéder à Hugo Lloris, qui a décidé de prendre sa retraite internationale à l’issue de la Coupe du monde au Qatar perdue en finale face à l’Argentine. « Je prendrai la décision dans les jours qui viennent », avait déclaré en conférence de presse, lundi, le sélectionneur des Bleus, en affirmant que sa réflexion était avancée, sans être terminée.

Le sélectionneur Deschamps n’avait pas masqué que Kylian Mbappé faisait partie des favoris pour le brassard. L’attaquant de l’Atletico Madrid Antoine Griezmann faisait également partie des possibilités. Les Bleus lancent vendredi leur campagne de qualification pour l’Euro-2024, qui aura lieu en Allemagne, en affrontant vendredi les Pays-Bas au Stade de France.

Lire Plus

Sports

Tennis : Carlos Alcaraz survole la finale d’Indian Wells et redevient numéro 1 mondial

Article

le

Tennis : Carlos Alcaraz survole la finale d'Indian Wells et redevient numéro 1 mondial

Il a survolé le tournoi de bout en bout. Auteur d’une démonstration, porté par un tennis au plus que parfait, Carlos Alcaraz, numéro 2 mondial, s’est adjugé pour la première fois le Masters 1000 d’Indian Wells, dimanche 19 mars en Californie.

Il a surclassé le Russe Daniil Medvedev (6e), en deux sets 6-3, 6-2. L’Espagnol de 19 ans en profite pour reprendre au Serbe Novak Djokovic, absent car non vacciné contre le Covid-19, la couronne de numéro 1 mondial qu’il avait occupée une première fois en septembre 2022, après son sacre à l’US Open.

Ce titre est le huitième de sa carrière, en onze finales disputées. Le troisième dans cette catégorie juste en-dessous des Grands Chelems. Il est le plus jeune des désormais neuf joueurs à avoir réussi le « Sunshine Double », qui consiste à également remporter l’Open de Miami. Vainqueur en Floride l’an passé, le prodige de Murcie aura l’occasion d’y défendre son titre à compter de la fin de semaine prochaine. Et il devra le conserver s’il veut rester au sommet du tennis mondial.

« Gagner de la sorte, en jouant si bien, ça donne une grande confiance évidemment. J’espère bien conserver ce niveau à Miami », a-t-il commenté à chaud. Sur sa route victorieuse dans le désert californien, il n’a pas perdu un seul set. Le dernier lauréat à avoir fait aussi bien est Roger Federer en 2017. Il inflige à Medvedev sa première défaite en vingt matchs. Rarement a-t-on vu Medvedev aussi impuissant sur un court.

« J’espère que tu me laisseras une chance la prochaine fois. J’ai essayé et essayé (de résister) mais c’était trop facile pour toi », a réagi le Russe de 27 ans, constatant l’écrasante supériorité de son adversaire sur ce match.

Lire Plus

Les + Lus