Nous rejoindre sur les réseaux

Europe

Les Verts allemands lancent Annalena Baerbock dans la course à la chancellerie

Article

le

les-verts-allemands-lancent-annalena-baerbock-dans-la-course-a-la-chancellerie

Les Verts allemands ont fait un pari audacieux en lançant Annalena Baerbock, leur coprésidente, longtemps cantonnée aux seconds rôles, dans la course pour la chancellerie, avec pour mission de mener le parti vers une participation décisive au gouvernement.

Cette juriste âgée de 40 ans, femme de dossiers et ancienne athlète, a eu les faveurs du comité exécutif au détriment de son binôme Robert Habeck, avec lequel elle dirige le parti depuis 2018.

A la différence des conservateurs, qui se déchirent ouvertement pour la succession d’Angela Merkel, les Verts ont joué la carte de l’harmonie, s’efforçant de gommer toute éventuelle rivalité.

Les deux co-dirigeants ont affiché leur entente en dévoilant côte à côte le nom de la candidate.

« Avec ma candidature, je voudrais faire une offre à l’ensemble de la société », a déclaré Mme Baerbock, se présentant comme candidate « du renouvellement » pour tenter de remplacer la conservatrice Angela Merkel qui ne se représentera pas, après 16 ans au pouvoir, aux législatives du 26 septembre.

La chancelière lui a d’ailleurs adressé ses « félicitations » pour sa désignation, transmises par sa porte-parole Ulrike Demmer.

Annalena Baerbock sera la seule femme candidate parmi les trois principales formations, aux côtés des prétendants de la droite et des sociaux-démocrates du SPD.

« Nouveau chapitre »

L’enjeu est de taille pour les Verts que tous les sondages désignent comme probable deuxième force politique à l’issue du scrutin, derrière l’Union chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel mais devant le SPD.

Crédités de 20% à 23% des intentions de vote, ils talonnent la CDU (27% à 28%) en pleine dégringolade et déboussolée par le prochain retrait de la chancelière de la vie politique.

« Aujourd’hui commence donc un nouveau chapitre pour notre parti et, si nous le faisons bien, pour notre pays », a encore affirmé Mme Baerbock lors d’une conférence de presse à Berlin.

Outre la protection du climat qualifiée de « mission de notre époque », elle a estimé nécessaire d’investir davantage dans le système éducatif, plaidé pour une « société cosmopolite » et parlé d’une « Allemagne au coeur de l’Europe ».

Lors de sa nomination à la tête du parti, elle apparaissait surtout comme une experte, moins médiatique que son charismatique partenaire, Robert Habeck, bon orateur et ministre régional du Schleswig-Holstein pendant dix ans alors qu’elle n’a encore eu aucune responsabilité opérationnelle.

Mais sa pugnacité et sa fine connaissance des sujets l’ont poussée sur le devant de la scène.

Faiseurs de roi ?

Plébiscités lors des élections européennes il y a deux ans où ils ont dépassé les 20% de voix, les Verts participent à l’heure actuelle à 11 des 16 gouvernements régionaux et viennent d’être réélus haut la main à la tête de l’un des Etats régionaux les plus prospères, le Bade-Wurtemberg, coeur de l’industrie automobile.

Une alliance entre les Verts et les conservateurs à l’issue du scrutin n’est plus un scénario irréaliste. En pleine lutte interne pour décrocher l’investiture de la droite, le président de la CDU Armin Laschet s’est aussi empressé de féliciter Mme Baerbock en précisant que son parti se réjouissait « d’une campagne électorale juste ».

Une autre formule possible, inédite au niveau fédéral, pourrait voir les Verts s’allier au SPD et au parti libéral FDP.

Les dirigeants sociaux-démocrates ont dès la désignation de Mme Baerbock tendu leur main aux écologistes dans l’optique de former une future « alliance gouvernementale progressiste ».

Jusqu’ici les Verts n’ont été que partenaires minoritaires dans une coalition gouvernementale dirigée par le social-démocrate Gerhard Schröder, entre 1998 et 2005.

Preuve de leur popularité auprès d’une population préoccupée par les enjeux climatiques, leur nombre d’adhérents a bondi de plus de 50% entre 2016 et 2019.

« Même si le changement climatique ne sera probablement pas au premier plan, les chances d’un très bon résultat électoral pour les Verts sont bonnes », juge Uwe Jun, politoloque à l’université de Trèves, qui juge « perceptible une envie de changement en politique » parmi les électeurs.

Lors de la présentation de leur programme électoral en mars, les Verts ont promis à l’Allemagne « une piqûre de vitamines » prenant la forme d’une offensive de 50 milliards d’euros d’investissements.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Europe

Les eurodéputés examinent une loi sur les violences faites aux femmes, une première

Article

le

Les eurodéputés examinent une loi sur les violences faites aux femmes, une première

Le Parlement européen se prononce sur une législation historique, mais des désaccords persistent quant à l’inclusion du viol dans la définition des violences de genre.

Le Parlement européen est sur le point de prendre une décision capitale en votant sur une loi visant à lutter contre les violences faites aux femmes au sein de l’Union européenne. Cette législation, première du genre, vise à criminaliser plusieurs formes de violences basées sur le genre, notamment les mutilations génitales féminines, le mariage forcé et le cyberharcèlement.

Le texte propose également d’améliorer l’accès à la justice et aux services de santé pour les victimes de ces violences, dans le but de garantir une protection adéquate à toutes les femmes de l’UE. Cependant, une question clé continue de diviser les États membres : la définition juridique du viol.

Le débat autour de cette question a été intense, certains pays soutenant fermement l’inclusion du viol dans la législation européenne, tandis que d’autres estiment que cette question relève de la compétence nationale. En conséquence, le texte soumis au vote ne comprend pas de définition commune du viol, ce qui a suscité des critiques et des inquiétudes quant à son efficacité.

Malgré ces désaccords persistants, les eurodéputés sont appelés à se prononcer sur cette législation cruciale, qui pourrait marquer un tournant dans la lutte contre les violences faites aux femmes en Europe. L’issue du vote aura des répercussions importantes sur la protection des droits des femmes et sur la capacité de l’UE à harmoniser les législations nationales en matière de violence de genre.

Lire Plus

Europe

Ukraine: 11 morts dans une triple frappe russe sur une grande ville du nord

Article

le

Ukraine: 11 morts dans une triple frappe russe sur une grande ville du nord

Au moins 11 personnes tuées dans une triple frappe russe, l’Ukraine réclame un renforcement de ses défenses aériennes.

Une triple frappe russe a frappé la grande ville de Tcherniguiv dans le nord de l’Ukraine, faisant au moins 11 morts et 22 blessés, selon le ministre de l’Intérieur Igor Klimenko. Le président Volodymyr Zelensky a réagi en pointant du doigt le manque d’aide de l’Occident dans la défense du pays.

Le président Zelensky a déclaré que l’Ukraine manquait de défenses aériennes suffisantes pour empêcher de telles attaques. Il a déploré le fait que la Russie bombarde quotidiennement les villes ukrainiennes, utilisant des missiles et des drones explosifs, notamment pour cibler les infrastructures énergétiques du pays.

Face à une aide occidentale qui semble diminuer, l’Ukraine peine à intercepter ces attaques. Zelensky a exhorté ses partenaires internationaux à fournir davantage d’armements et de systèmes de défense aérienne pour renforcer la capacité de l’Ukraine à se protéger.

L’attaque sur Tcherniguiv survient dans un contexte où l’Ukraine tente de faire face à l’agression russe depuis plusieurs années. Fondée il y a plus de 1 000 ans, Tcherniguiv est une ville historique qui a été lourdement bombardée par l’armée russe depuis le début de l’offensive.

Dans un autre incident, des médias russes ont rapporté une attaque ukrainienne sur la base militaire de Djankoï en Crimée, avec des vidéos montrant des explosions impressionnantes au milieu de la nuit. Selon des sources, des missiles tactiques ATACMS fournis par les États-Unis à l’Ukraine pourraient avoir été utilisés lors de cette attaque.

Les pertes dans les rangs russes depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, il y a deux ans, sont estimées à environ 50 000 soldats, selon des médias russes et britanniques. Les autorités russes ne divulguent pas officiellement leurs pertes, tandis que Zelensky a reconnu en février la mort de 31 000 militaires ukrainiens.

Lire Plus

Europe

Italie : un restaurant offre une bouteille de vin aux clients qui se séparent de leur portable

Article

le

Italie : un restaurant offre une bouteille de vin aux clients qui se séparent de leur portable

À Vérone, une initiative originale pour encourager les convives à profiter pleinement de leur repas sans les téléphones portables.

Le restaurant Al Condominio, situé à Vérone en Italie, propose une expérience gastronomique unique en son genre : laisser son téléphone portable à l’entrée dans une boîte fermée à clé en échange d’une bouteille de vin gratuite. Cette initiative, rapportée par The Guardian, vise à inciter les convives à savourer pleinement leur repas sans les distractions constantes des appareils électroniques.

Le propriétaire de l’établissement, Angelo Lella, explique : « Nous voulions ouvrir un restaurant différent des autres. La technologie devient un problème, il n’est pas nécessaire de regarder son téléphone toutes les cinq secondes. » Pour encourager cette déconnexion temporaire, il offre généreusement une bouteille de vin à tous ceux qui participent à cette initiative.

Angelo Lella compare l’addiction aux téléphones portables à une drogue et estime que cette initiative permet aux clients de « mettre de côté » cette dépendance et de profiter pleinement de leur vin et de leur repas.

Le processus est simple : les convives déposent leur téléphone dans une boîte fermée à clé à l’entrée du restaurant et reçoivent en échange une clé pour récupérer leur appareil à la fin du repas. Ceux qui sont pleinement satisfaits de leur expérience sont également invités à laisser un avis sur le repas, à déposer dans la même boîte que leur téléphone. Les commentaires les plus élogieux peuvent même leur valoir une invitation à dîner gratuitement dans le restaurant.

Depuis la mise en place de cette offre, Angelo Lella rapporte un franc succès : « La réponse a été très positive. 90% des clients ont choisi de laisser de côté leur téléphone en échange du vin. »

Cette initiative originale témoigne de la volonté du restaurant Al Condominio de créer une atmosphère conviviale et déconnectée, où les clients peuvent pleinement apprécier leur repas et leur compagnie, sans les distractions incessantes des appareils électroniques.

Lire Plus

Les + Lus