Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

L2 : l’espoir renaît pour Bordeaux, conforté par le CNOSF en attendant la FFF

Article

le

l2:-l’espoir-renait-pour-bordeaux,-conforte-par-le-cnosf-en-attendant-la-fff

Les Girondins de Bordeaux, rétrogradés administrativement en troisième division, ont remporté lundi un premier succès dans leur quête de maintien en Ligue 2, avec un avis favorable rendu par le Comité olympique français (CNOSF). Le dossier devrait revenir mercredi sur la table de la Fédération.

Le club, six fois champion de France, parviendra-t-il à éviter la liquidation judiciaire ? En difficulté financière, Bordeaux voit l’espoir d’un maintien en L2 renaître, grâce aux conciliateurs du CNOSF, saisis en urgence à quelques jours du début de la saison, prévu samedi.

Dans sa conciliation, le CNOSF « propose à la FFF de rapporter la décision de sa commission d’appel de la DNCG (le gendarme financier du foot français, NDLR) du 5 juillet 2022 », qui avait confirmé la rétrogradation des Girondins en National, le 3e échelon professionnel. Autrement dit de revenir sur sa décision.

Désormais, il revient donc au comité exécutif de la Fédération d’étudier la proposition de conciliation. La FFF envisage de réunir son « Comex » dès mercredi, pour une décision rendue le jour-même, a-t-elle indiqué.

Si le comité exécutif suit l’avis des conciliateurs du CNOSF, Bordeaux sera officiellement maintenu en L2 et pourra débuter sa saison samedi contre Valenciennes. Mais il peut également s’y opposer en maintenant la rétrogradation, auquel cas les Girondins devront se tourner vers le tribunal administratif, en référé, pour tenter d’arracher in extremis une décision favorable juste avant le coup d’envoi de la saison 2022-23.

« D’importants efforts »

La conciliation du CNOSF est déjà une petite victoire pour le club de Gérard Lopez. « C’est une décision favorable, on s’en félicite. Le soulagement est évident, mais ce n’est pas fini », a déclaré une source proche du club.

En effet, les conciliateurs ont « constat(é) que le club requérant a fourni d’importants efforts afin de présenter les éléments permettant de lever un certain nombre de doutes (…) de sorte que la mesure prononcée apparaît aujourd’hui excessive », indiquent-ils dans leur avis.

Les conciliateurs « entendent néanmoins inviter corrélativement le club requérant à se soumettre au contrôle renforcé des commissions de contrôle de gestion si elles jugeaient utile de l’entreprendre au cours de la saison sportive ».

Le CNOSF a ainsi été convaincu par l’argumentaire du club girondin, venu plaider sa cause pendant plus de trois heures jeudi à Paris par la voix de son président hispano-luxembourgeois Gérard Lopez.

Le dirigeant bordelais a multiplié ces derniers jours les apparitions médiatiques pour tenter de sauver ce monument en péril du foot français, soutenu localement par des élus et des parlementaires locaux.

L’homme d’affaires avait notamment pu compter sur un jugement d’homologation de son plan de sauvetage par le tribunal de commerce de Bordeaux, scellant les accords conclus entre les Girondins et leurs créanciers américains King Street et Fortress à propos de la dette, qui a été réduite de 75% (de 53 millions à 13,5 millions d’euros), et de la mise sous séquestre de 24 millions d’euros (10 en augmentation de capital, 14 en garantie de ventes de joueurs lors du mercato).

La vente, jeudi, du prometteur attaquant Sekou Mara, transféré à Southampton pour 13 millions d’euros, a également soigné les fragiles finances du club au scapulaire, qui rêve désormais de remporter sa course contre-la-montre contre les instances sportives.

Depuis plusieurs semaines, les dirigeants girondins répètent avec insistance qu’une rétrogradation en National signerait l’arrêt de mort du club, probablement contraint, à terme, à un dépôt de bilan qui menacerait 300 emplois.

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus