Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

L1: Marseille et Lirola s’arrachent, Rennes s’enhardit

Article

le

l1:-marseille-et-lirola-s’arrachent,-rennes-s’enhardit

Marseille finit en boulet de canon! Un doublé de Pol Lirola, dont une frappe croisée in extremis, a permis à l’OM de dompter Lorient 3-2 samedi en Ligue 1 pour revenir sur Lens (5e) et résister au retour de Rennes, vainqueur d’Angers 3-0.

L’OM et Lirola terminent fort

Les Marseillais y ont cru jusqu’au bout: surpris deux fois en contre-attaque par des Lorientais opportunistes, à l’image du doublé de Terem Moffi (18e, 70e), les joueurs de Jorge Sampaoli ont forcé le destin grâce à Lirola dans le temps additionnel (90e+1).

Une semaine après avoir laissé échapper la victoire sur le fil à Montpellier (3-3), l’OM s’est retrouvé cette fois du bon côté de l’histoire, celui des vainqueurs.

Il le doit à un sursaut offensif juste après la pause, dans le sillage de la volée magistrale de Dimitri Payet (53e).

« C’était le jour et la nuit entre la première période et notre deuxième », a reconnu l’ailier Florian Thauvin au micro de Canal+. « On a l’occasion de mettre le troisième et de tuer le match mais on se met en difficulté. Aujourd’hui, le Bon Dieu nous a sauvés, on va dire », a-t-il souri.

Avec dans le rôle de la divine surprise, le latéral espagnol Pol Lirola, auteur de deux buts pleins de culot.

Repositionné par Sampaoli à un poste d’ailier droit très libre, balayant tout le flanc droit, le Catalan prêté par la Fiorentina a inscrit ses deux premiers buts en L1, d’abord d’une finition pleine de sang-froid sur une passe en profondeur de Thauvin (56e), et ensuite d’une belle inspiration pour croiser sa frappe hors de portée du gardien en fin de match.

C’est « dur à vivre » pour Lorient (17e), qui tenait un précieux point dans la course au maintien, a commenté l’entraîneur des Merlus Christophe Pélissier. « On se fait punir sur la dernière situation. C’est dur, il va falloir récupérer. »

Pour Marseille, longtemps impuissant devant et très friable derrière en l’absence d’Alvaro et Duje Caleta-Car, suspendus, tout n’a pas été parfait.

Mais le club phocéen (6e, 52 pts) revient à hauteur de Lens (5e, 52 pts), en déplacement dimanche à Brest (15h00), et peut continuer à s’imaginer un destin européen la saison prochaine… à condition de finir la saison comme il a terminé ce match !

Rennes enchaîne et rêve d’Europe

Car derrière, Rennes pousse: revigorés depuis l’arrivée sur le banc de Bruno Genesio début mars, les Bretons continuent de croire à une nouvelle qualification continentale, grâce à leur nette victoire sur le terrain d’Angers (3-0) samedi à la mi-journée.

Grâce à Jérémy Doku (45e+1), Martin Terrier (63e) et Serhou Guirassy (90e+1), mais aussi du fait de l’annulation controversée d’un but angevin, le Stade rennais a continué sur sa lancée: 4 victoires et un nul sur ses cinq dernières rencontres !

Avec 51 points, les Rennais restent septièmes mais un écart semble s’être creusé derrière eux puisque Montpellier, huitième, pointe à quatre longueurs (47 pts) après son nul 1-1 vendredi soir sur la pelouse du leader Lille.

A Angers, la victoire rennaise porte à nouveau la marque de Terrier, totalement relancé par l’arrivée de Genesio, son ancien entraîneur à Lyon: l’attaquant a été passeur décisif pour Doku, puis buteur.

En revanche, c’est rageant pour Angers, dont l’entraîneur Stéphane Moulin a jugé « scandaleux » que l’arbitrage vidéo ait confirmé l’annulation d’un but de son équipe contre Rennes samedi pour une faute très légère sur le gardien. « Merci la VAR ! », a grincé le technicien, qui va devoir remobiliser son équipe en vue d’un quart de finale de Coupe de France mercredi face au Paris SG au Parc des Princes.

Dimanche, les Parisiens (2e), fébriles ces derniers matches à domicile, recevront Saint-Etienne (13h00) pour tenter de revenir au classement sur le Losc alors que Monaco (3e) et Lyon (4e) se déplaceront respectivement à Bordeaux (17h05) et chez le mal-classé Nantes (21h00).

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus