Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

L1: Lyon s’en tire bien, Lille chute

Article

le

l1:-lyon-s’en-tire-bien,-lille-chute

Lyon a remporté dans la douleur le derby contre Saint-Etienne (2-1), grâce à un doublé de Tino Kadewere, dimanche lors de la 10e journée de Ligue 1, pour se rapprocher du podium où le dauphin Lille a chuté, à Brest (3-2).

. Kadewere et Lyon ont le vent en poupe

Le matin du match, il a dit sur TF1 qu’il avait rêvé une nuit qu’il marquait un doublé contre Saint-Etienne. Remplaçant au coup d’envoi, Tino Kadewere a exaucé son propre voeu (65e, 74e) lors d’une fin de match salvatrice pour l’OL.

Longtemps dominés, et menés après le c.s.c d’Anthony Lopes (40e), les Lyonnais sont sortis in extremis du piège des Stéphanois, qui garderont des regrets de ce court déplacement. Denis Bouanga a raté le penalty de l’égalisation (87e).

Les hommes de Rudi Garcia remontent à la 5e place (17 pts), à un point du podium, grâce à ce troisième succès en quatre matches. Les Verts, qui ont perdu leur sixième rencontre de suite, chutent à la 15e place (10 pts).

. Lille cale, Nice aussi

Dernière équipe invaincue du Championnat, sur la lancée de son exploit à l’AC Milan en Ligue Europa jeudi (3-0), Lille a chuté là on ne l’attendait pas.

Chez un mal-classé, le Losc a subi le contre-coup des efforts fournis à San Siro, au cours d’une première période qui a vu Brest prendre le large (3-0 à la 42e).

Le doublé de Burak Yilmaz (45e+3 s.p., 57e) n’a pas atténué « la grosse déception » ressentie par l’entraîneur Christophe Galtier, qui reconnaît avoir mal choisi son onze de départ.

Mais les Dogues n’ont pas tout perdu: ils conservent leur deuxième place (19 pts), puisque Nice (8e, 17 pts) s’est logiquement incliné contre Monaco (2-1).

En remportant son premier derby à l’Allianz Riviera depuis 2015, l’ASM se hisse à la 6e place (17 pts), avant de recevoir le Paris SG au retour de la trêve.

Le PSG, qui a empoché son 8e succès consécutif en Championnat contre Rennes (3-0) samedi, est le grand vainqueur du haut de tableau, où il prend le large (24 pts).

. Angers lève l’ancre, Bollaert chavire

De Lille à Nice, sept équipes se tiennent en deux points. Angers (9e, 16 pts) n’est pas loin non plus, après son large succès à Nîmes (5-1) où Stéphane Bahoken a marqué un doublé (23e, 56e), dix jours après sa condamnation pour violences conjugales et infraction routière.

Un point derrière le SCO, Metz (10e, 15 pts) a raté l’occasion de s’installer dans le peloton, tenu en échec par la lanterne rouge Dijon (1-1).

Le DFCO (20e, 4 pts), secoué cette semaine par le limogeage de l’entraîneur Stéphane Jobard et du directeur sportif Peguy Luyindula, empoche son premier point de la saison à l’extérieur. « J’ai vraiment aimé l’élan offensif », a apprécié l’entraîneur par intérim David Linarès.

Lens, privé de compétition depuis trois semaines en raison de plusieurs cas de coronavirus dans son effectif, garde un oeil sur le haut de tableau. Le promu artésien a arraché un nul spectaculaire dans les arrêts de jeu contre Reims (4-4), qui en dit long sur sa force mentale.

Florian Sotoca a réalisé un doublé express (90e, 90e+1) pour répondre au Rémois Boulaye Dia (54e, 81e), devenu le meilleur buteur du Championnat devant Kylian Mbappé (8 buts).

Les Sang et Or sont 11es (14 pts) mais avec deux matches en moins, quand les Champenois restent à la 16e place (9 pts).

En bas de tableau, Nantes (14e, 11 pts) a gagné un match important pour le maintien sur la pelouse de Lorient (2-0) grâce à Abdoul Kader Bamba (80e) et Ludovic Blas (83e).

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus