Nous rejoindre sur les réseaux

Monde

Gaza: Lula compare Israël aux nazis, Netanyahu fustige une «banalisation» de la Shoah

Article

le

Gaza: Lula compare Israël aux nazis, Netanyahu fustige une «banalisation» de la Shoah

Le président brésilien a accusé ce dimanche 18 février Israël de « génocide » et comparé l’offensive israélienne à l’extermination des Juifs par les nazis. Ces propos virulents ont fait vivement réagir le Premier ministre israélien, qui a dénoncé des mots « honteux et graves », tout en convoquant l’ambassadeur brésilien au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

Échange brûlant entre Luiz Inacio Lula da Silva et Benjamin Netanyahu. Le président brésilien a accusé ce dimanche 18 février Israël de commettre un « génocide » des Palestiniens dans la bande de Gaza, en comparant l’offensive israélienne à l’extermination des Juifs par les nazis. Le Premier ministre israélien y a répondu en dénonçant des propos « honteux et graves » et en convoquant lundi l’ambassadeur brésilien en Israël, tandis que son ministre de la Défense Yoav Gallant a accusé le Brésil de « soutenir » le Hamas.

« Ce qui se passe dans la bande de Gaza n’est pas une guerre, c’est un génocide », a déclaré Lula à la presse depuis Addis Abeba, en Éthiopie, où il assiste à un sommet de l’Union africaine. « Ce n’est pas une guerre de soldats contre des soldats. C’est une guerre entre une armée hautement préparée et des femmes et des enfants. (…) Ce qui se passe dans la bande de Gaza avec le peuple palestinien ne s’est produit à aucun autre moment de l’histoire. En fait, cela s’est déjà produit : lorsque Hitler a décidé de tuer les Juifs », a martelé le dirigeant brésilien, vétéran de la gauche.

Ces déclarations font partie des plus virulentes jamais formulées sur le conflit en cours entre Israël et le mouvement islamiste palestinien du Hamas par Lula, éminente voix du Sud dont le pays assure actuellement la présidence tournante du G20. Et ils n’ont pas tardé à faire réagir le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. « Les propos du président brésilien sont honteux et graves », a-t-il écrit sur X. « Il s’agit de banaliser la Shoah et de tenter de nuire au peuple juif et au droit d’Israël à se défendre. Comparer Israël à la Shoah nazie et à Hitler, c’est franchir la ligne rouge », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre israélien a également affirmé qu’il convoquait « immédiatement » l’ambassadeur du Brésil en Israël pour « le sermonner vivement ». Le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, a précisé sur le même réseau social que celui-ci serait convoqué lundi 19 février. « Cela fait des années que le Brésil est aux côtés du Hamas. Le président Lula soutient une organisation terroriste génocidaire (…) et en faisant cela jette l’opprobre sur son peuple et viole les valeurs du monde libre », a réagi sur X le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant. Ces propos ont par ailleurs suscité une réaction très forte du directeur du mémorial de la Shoah, Yad Vashem, Dani Dayan. « Comparer un pays qui lutte contre une organisation terroriste meurtrière aux actions des nazis pendant la Shoah mérite d’être condamné », écrit-il.

De son côté, le Hamas s’est « félicité » dans un communiqué des déclarations de Lula, qui sont selon lui « une description exacte de ce que (son) peuple subit » à Gaza et révèlent « l’énormité du crime » commis par Israël « avec le soutien ouvert de l’administration Biden ».

Europe

Italie : un restaurant offre une bouteille de vin aux clients qui se séparent de leur portable

Article

le

Italie : un restaurant offre une bouteille de vin aux clients qui se séparent de leur portable

À Vérone, une initiative originale pour encourager les convives à profiter pleinement de leur repas sans les téléphones portables.

Le restaurant Al Condominio, situé à Vérone en Italie, propose une expérience gastronomique unique en son genre : laisser son téléphone portable à l’entrée dans une boîte fermée à clé en échange d’une bouteille de vin gratuite. Cette initiative, rapportée par The Guardian, vise à inciter les convives à savourer pleinement leur repas sans les distractions constantes des appareils électroniques.

Le propriétaire de l’établissement, Angelo Lella, explique : « Nous voulions ouvrir un restaurant différent des autres. La technologie devient un problème, il n’est pas nécessaire de regarder son téléphone toutes les cinq secondes. » Pour encourager cette déconnexion temporaire, il offre généreusement une bouteille de vin à tous ceux qui participent à cette initiative.

Angelo Lella compare l’addiction aux téléphones portables à une drogue et estime que cette initiative permet aux clients de « mettre de côté » cette dépendance et de profiter pleinement de leur vin et de leur repas.

Le processus est simple : les convives déposent leur téléphone dans une boîte fermée à clé à l’entrée du restaurant et reçoivent en échange une clé pour récupérer leur appareil à la fin du repas. Ceux qui sont pleinement satisfaits de leur expérience sont également invités à laisser un avis sur le repas, à déposer dans la même boîte que leur téléphone. Les commentaires les plus élogieux peuvent même leur valoir une invitation à dîner gratuitement dans le restaurant.

Depuis la mise en place de cette offre, Angelo Lella rapporte un franc succès : « La réponse a été très positive. 90% des clients ont choisi de laisser de côté leur téléphone en échange du vin. »

Cette initiative originale témoigne de la volonté du restaurant Al Condominio de créer une atmosphère conviviale et déconnectée, où les clients peuvent pleinement apprécier leur repas et leur compagnie, sans les distractions incessantes des appareils électroniques.

Lire Plus

Europe

Européennes: Manon Aubry (LFI) dénonce le « racket social » du gouvernement

Article

le

Européennes: Manon Aubry (LFI) dénonce le "racket social" du gouvernement

À Montpellier ce dimanche, Manon Aubry, tête de liste des Insoumis aux élections européennes, a vivement critiqué ce qu’elle a qualifié de « racket social » perpétré par le gouvernement.

Lors d’un meeting à Montpellier dimanche, Manon Aubry, tête de liste des Insoumis aux élections européennes, a vivement critiqué ce qu’elle a qualifié de « racket social » perpétré par le gouvernement. Elle a appelé à faire des élections du 9 juin un « référendum contre ces nouvelles règles d’austérité ».

Manon Aubry a vivement critiqué les politiques d’austérité imposées par l’Union européenne et mises en œuvre par le gouvernement français. Elle a également accusé une alliance entre macronistes, la droite et les socialistes d’avoir voté en faveur d’un pacte asile-immigration qu’elle qualifie d' »infâme ».

De plus, elle a qualifié le programme du Rassemblement National de « vide sidéral », reprochant à leur tête de liste, Jordan Bardella, de ne pas avoir déposé suffisamment d’amendements lors de son mandat au Parlement européen.

Manuel Bompard, coordinateur national de LFI, a également pris la parole pour critiquer le candidat des socialistes, Raphaël Glucksmann, l’accusant de vouloir « une élection sans le peuple pour préparer le retour de François Hollande ».

Le meeting a également été marqué par les propos de Rima Hassan, militante franco-palestinienne controversée, appelant à mettre fin à l’accord d’association entre l’UE et Israël, conditionné selon elle au respect des droits humains.

Ce meeting à Montpellier, ville où Jean-Luc Mélenchon avait obtenu un fort soutien lors de la présidentielle de 2022, a rassemblé environ 1 000 personnes selon les organisateurs. Depuis leur premier meeting à Villepinte le mois dernier, les Insoumis ont prévu 60 réunions publiques à travers la France.

Lire Plus

France

Emmanuel Macron condamne fermement l’attaque de l’Iran contre Israël

Article

le

Emmanuel Macron condamne fermement l'attaque de l'Iran contre Israël

Emmanuel Macron a « condamné avec la plus grande fermeté l’attaque sans précédent lancée par l’Iran contre Israël » et appelé « à la retenue » les parties prenantes, dans un message publié dimanche sur X.

Le président français, Emmanuel Macron, a réagi avec fermeté à l’attaque lancée par l’Iran contre Israël, la qualifiant d’ « attaque sans précédent » qui risque de déstabiliser la région. Dans un message publié sur X dimanche, il a exprimé sa solidarité avec le peuple israélien et a réaffirmé l’engagement de la France envers la sécurité d’Israël et la stabilité régionale. Macron a également appelé toutes les parties impliquées à faire preuve de retenue.

L’Iran a lancé plus de 200 drones et missiles contre Israël dans la nuit de samedi à dimanche, en représailles à une frappe contre son consulat à Damas. Cependant, l’armée israélienne a affirmé que cette attaque avait été « déjouée ».

Le G7, dont la France est membre, tiendra une réunion en vidéo-conférence dimanche après-midi pour discuter de cette attaque. Le gouvernement italien, président actuel du G7, a souligné la nécessité d’éviter une escalade militaire et de promouvoir la prudence. Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra également une réunion d’urgence, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ayant qualifié cette situation d' »escalade grave ».

Lire Plus

Les + Lus