Nous rejoindre sur les réseaux

Bassin de Thau

Frontignan : des affiches « Zemmour Président » collées dans la ville

Article

le

Surprise pour les frontignanais, des affiches « Zemmour Président » ont fleuri sur les panneaux d’affichages de la ville.

L’opération de communication est réussie : lundi matin un peu partout dans la ville de Frontignan, des passants ont pu découvrir les affiches « Zemmour Président » collées sur les panneaux d’affichage de la ville de Frontignan. «Je les ai vues en sortant vers 8h30 pour faire mes courses, explique un habitant. Elles étaient collées les unes à côté des autres. Il y en avait également d’autres collées un peu partout dans la ville. Les auteurs ont dû faire ça dans la nuit. », précise cet habitant.

En réalité, ces affiches ont été collées en début de semaine et en journée ! Elles sont l’oeuvre de -Génération Zemmour- qui a débuté sa campagne héraultaise à Frontignan. En effet Frontignan est la 1ère étape d’une vaste campagne de terrain dans l’Hérault.

Le comité de soutien à la candidature d’Éric Zemmour va intensifier les actions ces prochains jours dans l’Hérault. Si une candidature du polémiste est souhaitée par plusieurs groupes et associations, elle n’est pour l’heure pas ouvertement revendiquée par le principal intéressé.

Des anciens militants RN à Générations Zemmour ?

Derrière cette initiative, des centaines de jeunes militants partout en France et dans l’Hérault. Plus de 1 000 communes sont concernées par ces opérations de communication pour lancer la publication du livre d’Éric Zemmour qui sera publié le 16 Septembre, mais aussi sa candidature à l’élection présidentielle qui devrait se dérouler les 10 et 24 avril 2022.

Comme nous l’explique Stéphane membre de -Génération Zemmour- dans l’Hérault, que nous avons pu contacter, il arrive tout droit du Rassemblement National. Ce dernier explique, « J’ai été très déçu par Marine le Pen. Elle m’a fait honte lors du débat présidentiel face à Macron. Elle a trahi nos idées sur la souveraineté, l’identité et le mariage pour tous. »

Mais ce n’est pas tout, la gestion des cadres et des sections du parti est pointée du doigt par le militant Héraultais, « Elle a purgé de manière arbitraire la fédération de l’Hérault. Elle a humilié nos meilleurs cadres », précise-t-il. « Éric Zemmour est plus intelligent, plus cultivé, plus raffiné que Marine Le Pen. C’est un bien meilleur débatteur. Surtout il a de vraies convictions de droite. Il suscite un grand espoir. J’ai hâte de pouvoir lire son prochain livre », ajoute-t-il.

La démission de Gérard Prato (élu d’opposition de Frontignan) du Rassemblement National est-elle liée à cette campagne d’affiche sur Frontignan ? Affaire à suivre…

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Sète

Sète / Place Aristide Briand : les militants s’opposent à la reprise des travaux

Article

le

©BancsPublics

Une quinzaine de militants du Collectif Bancs Publics se sont allongés sur la route afin de bloquer l’accès de la place Aristide Briand à plusieurs camions de chantier.

Le tribunal administratif de Montpellier a levé, ce jeudi 26 janvier 2023, la suspension du permis de construire de la place Aristide Briand. Par conséquent, cela autorise la reprise des travaux et de surcroît l’arrachage des 52 tilleuls de la place.

Et la reprise des travaux n’a pas tardé ! Ce lundi 30 janvier, très tôt ce matin, des militants du Collectif Bancs Publics ont fait face aux premiers camions. Pour protester, les militants se sont allongés à même le bitume pour essayer de barrer l’accès de la place aux camions. Il aura fallu l’intervention des forces de l’ordre pour donner l’accès aux véhicules sur la place.

Côté judiciaire, où en est la procédure aujourd’hui ? Après deux jugements défavorables devant le tribunal administratif de Montpellier et l’accord donnée par le Préfet de l’Hérault pour arracher les arbres de la place Aristide Briand, le Collectif a saisi le Conseil d’État pour faire annuler ces décisions.

Malheureusement les militants le savent, cela va prendre quelques mois et les arbres ne seront peut-être plus là comme l’écrit le Collectif Bancs Publics sur ses réseaux sociaux.

Lire Plus

Sète

Sète, Montpellier, Millau accueilleront le relais de la flamme olympique au printemps 2024

Article

le

Sète, Montpellier, Millau accueilleront le relais de la flamme olympique au printemps 2024
©Paris2024

La flamme olympique sera de passage à Sète en amont des Jeux olympiques de Paris, en 2024. Plusieurs élus des territoires de Montpellier, Millau et Sète ont signé ce mercredi 18 janvier la convention « Relais de la flamme » au siège du COJOP à Paris.

Le parcours français de la flamme olympique, qui doit lancer les JO 2024 à son arrivée à Paris, se dessine. Elle passera par Sète, Montpellier et Millau. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris vient de l’officialiser, pour le printemps 2024.

Cette signature, réalisée en présence Tony ESTANGUET, Président du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (COJOP) et Kévin MAYER, deux fois vice-champion olympique et recordman du monde du décathlon, acte officiellement le passage de la flamme olympique à Sète, Montpellier et Millau au printemps 2024, avant de rejoindre Paris pour le lancement des festivités.

Si le parcours de la flamme Olympique n’est pas encore connu, on sait d’ores et déjà qu’il visitera toutes les régions de France à partir d’avril 2024

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Bassin de Thau

Thau : levée des restrictions de récolte, de commercialisation et de consommation des huîtres

Article

le

Thau : levée des restrictions de récolte, de commercialisation et de consommation des huîtres

Les huîtres provenant de l’étang de Thau peuvent à nouveau être consommées après de nouvelles analyses. Les moules et palourdes restent encore interdites à la consommation.

Les mesures de restrictions qui s’imposaient notamment aux huîtres de l’étang de Thau depuis le 30 décembre 2022, en raison d’une contamination par des norovirus, sont désormais levées par décision du préfet de l’Hérault.

Les huîtres provenant de l’étang de Thau peuvent donc à nouveau être consommées.

Les restrictions de récolte, pêche, transport, commercialisation et consommation sont toutefois maintenues pour les moules de l’étang Thau en raison d’une contamination par une toxine produite par un phytoplancton toxique (Dinophysis).

Par mesure de précaution, ces interdictions sont étendues aux palourdes. Les escargots provenant de l’étang de Thau n’ont pas montré de contamination et peuvent donc être consommés sans restriction.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Des conchyliculteurs brûlent palettes et déchets ostréicoles devant Sète Agglopôle Méditerranée

Lire Plus

Les + Lus