Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

FC Barcelone: Font, Freixa, Laporta, une élection à l’ombre de Messi

Article

le

fc-barcelone:-font,-freixa,-laporta,-une-election-a-l’ombre-de-messi

Toni Freixa, Victor Font et Joan Laporta briguent dimanche le poste de président du FC Barcelone dans un contexte lourd, entre perquisitions et arrestations, crise sportive, dette économique, pandémie mondiale et avenir incertain de la superstar Lionel Messi.

A partir de dimanche soir, le nouveau président élu devra orchestrer la reconstruction d’un club en décadence, encore secoué lundi par une perquisition et l’arrestation de l’ancien président Josep Maria Bartomeu, qui avait démissionné le 27 octobre laissant un club en ruines sur les bras d’une commission de gestion transitoire.

L’échéance des élections a bien été repoussée de six semaines (du 24 janvier au 7 mars en raison des restrictions sanitaires), mais les responsabilités sont toujours aussi grandes. Et le dossier le plus brûlant reste le même: la prolongation du contrat de Messi qui expire dans moins de quatre mois, le 30 juin prochain.

Messi et la dette

Le 27 décembre, la Pulga (puce, en espagnol) avait confié n’avoir encore « rien décidé » quant à son avenir, alors qu’il avait annoncé vouloir quitter le club l’été dernier avant de se raviser. Les spéculations sur son avenir et sur son contrat « pharaonique » – 555 millions d’euros de revenu brut pour le capitaine du Barça entre novembre 2017 et juin 2021 – révélé par El Mundo fin janvier ont jalonné la campagne présidentielle.

La deuxième mission urgente sera de négocier l’échelonnement de la dette du club blaugrana, voire de discuter d’une éventuelle nouvelle diminution des salaires avec le vestiaire et le staff.

Selon son dernier bilan économique rendu public fin janvier, le Barça doit rembourser 730,6 millions d’euros à court terme (d’ici fin juin) et plus d’un milliard (1,173Md EUR) à long terme.

A côté de ces deux premiers dossiers chauds, d’autres s’empilent: le retard des travaux de rénovation du Camp Nou qui devaient être lancés en 2017, mais ont à peine commencé; ou encore la crise sportive et le manque criant de résultats, alors que le Barça n’a plus rien gagné depuis avril 2019 et qu’il se déplace sur le terrain du Paris SG mercredi en 8e de finale retour de Ligue des champions, après avoir été sèchement battu 4-1 à l’aller en Espagne.

Reste que le Barça est toujours une maison prestigieuse, l’un des blasons les plus emblématiques de l’histoire du football, et le club qui génère toujours le plus de revenus au monde: 715,1 M d’EUR en 2019-2020 selon le cabinet Deloitte.

Assez d’arguments pour pousser Joan Laporta, Toni Freixa et Victor Font à briguer la présidence.

Laporta favori

Selon la presse catalane, le favori de ce scrutin est Joan Laporta. L’avocat et homme politique indépendantiste catalan a déjà été président du Barça entre 2003 et 2010, au début des glorieuses années de l’ère Guardiola. Et il a largement devancé ses concurrents au nombre de soutiens (près de 10.000, contre 4.431 pour Font et 2.634 pour Freixa).

Mais les deux autres candidats s’accrochent à leurs chances.

Toni Freixa a l’expérience d’avoir été membre des comités de direction des trois derniers présidents (Laporta, Rosell, Bartomeu), une donnée qui peut aussi se retourner contre lui étant donné le vent de renouveau souhaité par les socios (supporters-actionnaires ayant le droit de vote).

Victor Font compte sur la force de ses soutiens, parmi lesquels Toni Nadal (l’oncle de Rafael), Ramon Cugat (le chirurgien-star des joueurs du Barça), Jordi Cruyff (fils de Johan) et surtout la légende Xavi, attendu comme le messie sur le banc du FC Barcelone.

Quoi qu’il advienne, cette élection sera déjà historique par son contexte. Après la démission rocambolesque de Bartomeu et la pandémie de coronavirus, le scrutin a été repoussé du 24 janvier au 7 mars en raisons des restrictions sanitaires en vigueur en Catalogne et le vote par voie postale a été autorisé pour la première fois de l’histoire du club.

Parmi les 110.290 socios ayant le droit de vote selon les chiffres du Barça, 22.811 ont demandé à voter par courrier et 87.479 seront donc attendus dimanche dans les bureaux de votes pour déposer leur bulletin dans l’urne en personne (soit 79,3% de l’électorat).

Les lieux de vote en présentiel ont été réduits de 10 à 6, mais ce scrutin sera tout de même le premier de l’histoire du club à être organisé dans plusieurs lieux de vote en même temps.

Entre 08h00 GMT et 20h00 GMT dimanche, il sera donc possible de voter de manière physique au Camp Nou à Barcelone, bien sûr, mais aussi à Gérone, Tarragone, Tortosa, Lleida et en Andorre, pour ouvrir une nouvelle page de l’histoire du Barça.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus