Nous rejoindre sur les réseaux

Société

Crise sanitaire: le boom des applications pour rester en contact avec les seniors

Article

le

crise-sanitaire:-le-boom-des-applications-pour-rester-en-contact-avec-les-seniors

Créer un journal familial, partager des photos à la télévision ou conter des histoires en vidéo: proposés par des start-ups, de nouveaux services pour garder le lien avec les personnes âgées connaissent un fort engouement en pleine la crise sanitaire.

Depuis le premier confinement, Josette, qui fête en mars ses 89 ans, reçoit chaque mois dans sa boîte à lettres un journal contenant des photos et des messages de ses quatre enfants et huit petits-enfants. « C’est une excellente idée, ça me permet de garder contact avec ma famille alors qu’en ce moment on ne peut pas se réunir », confie-t-elle.

« A chaque fois que je l’ai au téléphone, elle m’en parle! », se réjouit sa petite-fille Gabrielle, 26 ans, qui apprécie de son côté la simplicité du système. Chaque membre de la famille envoie ses photos sur une application ou un site, qui se charge ensuite de la mise en page, de l’impression et de l’expédition.

Neveo propose ce service sur abonnement depuis 2016. « L’idée était de trouver une solution qui ne nécessite pas d’apprentissage particulier », explique Simon Desbarax, co-fondateur de cette start-up belge aux 100.000 utilisateurs, laquelle a connu un pic d’activité en mars-avril derniers.

Son concurrent Famileo a également vu les messages destinés aux grands-parents affluer lors du premier confinement, strict et marqué par l’interdiction des visites dans les Ehpad. Son nombre d’utilisateurs a quasiment doublé l’an dernier pour dépasser le million.

Cette période particulière « a renforcé notre conviction que notre solution était adaptée et répondait à un vrai besoin », indique Tanguy de Gélis, co-fondateur de cette start-up lancée en 2015 à Saint-Malo.

De son côté, Sunday propose aux personnes âgées de recevoir des nouvelles de leurs proches sur leur télévision, grâce à un boîtier. La famille envoie photos et vidéos au travers d’une application, le grand-parent peut y réagir avec une télécommande ergonomique.

« Fédérer les générations »

« Ces services permettent de maintenir un lien familial qui est une ressource très importante pour les personnes âgées, surtout celles qui vivent en établissement », commente Valentine Trépied, sociologue spécialiste du vieillissement. Toutefois, « ils ne sont pas adaptés à toutes les personnes âgées, ils s’adressent à celles qui ont une grande part d’autonomie ».

Difficile de feuilleter un magazine ou de regarder la télévision en cas de déficience visuelle ou auditive, par exemple. Dans ces cas de figure, le contact par le toucher (tenir la main, caresses) devient essentiel.

Les start-ups, qui commercialisent leurs solutions auprès du grand public ainsi que des maisons de retraite, essaient néanmoins d’adapter leurs produits aux plus âgés.

« Le challenge c’est d’arriver à fédérer toutes les générations, d’impliquer les aînés sans que ce soit compliqué », décrit Nelly Meunier, co-fondatrice de Sunday, qui a écoulé près de 13.000 boîtiers depuis 2018 et recense 100.000 utilisateurs sur son application. La start-up bordelaise a lancé de nouvelles fonctions et doublé son chiffre d’affaires l’an passé.

Son de cloche similaire du côté de Story Enjoy, qui propose aux grands-parents de se filmer en racontant un livre numérique et de transmettre la vidéo à leur petit-enfant. « L’application a été pensée pour que les personnes éloignées du numérique puissent l’utiliser facilement », explique Caroline Lopez, co-fondatrice de l’entreprise créée en 2018.

Le contexte de crise sanitaire et de restrictions « a poussé certains à s’y mettre, notamment des personnes âgées », estime-t-elle. Au cours de l’an dernier, la start-up réunionnaise a multiplié par trois le nombre de nouveaux abonnés et recruté des utilisateurs plus âgés, jusqu’à 75 ans.

Pour beaucoup d’aînés, le numérique a permis de rétablir des contacts pendant le confinement, selon une étude publiée en juin par Les petits frères des pauvres. Toutefois, 4,1 millions de Français de 60 ans et plus « n’utilisent jamais internet, surtout les plus âgés et les plus modestes », indique l’association.

« Il faut du monde pour nous aider à accéder à internet », souligne Philippe Wender, 83 ans, président de l’association Citoyennâge, qui regroupe des résidents de maisons de retraite. Dans celle où il vit, les résidents sont épaulés pour passer des appels vidéos à leurs proches.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

France

Gard : l’imam Mahjoub Mahjoubi expulsé de France vers la Tunisie

Article

le

Gard : l'imam Mahjoub Mahjoubi expulsé de France vers la Tunisie

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin l’a annoncé sur X. L’imam avait qualifié le «drapeau tricolore» de «satanique» dans un prêche diffusé sur les réseaux sociaux.

Mahjoub Mahjoubi, imam accusé d' »appels à la haine », a été expulsé jeudi soir vers la Tunisie, selon des sources proches du dossier. Son expulsion fait suite à des prêches où il aurait véhiculé une conception littérale, rétrograde, intolérante et violente de l’islam.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a confirmé l’expulsion de l’imam radical, soulignant que celle-ci a été réalisée moins de 12 heures après son interpellation à son domicile à Bagnols-sur-Cèze (Gard). Gérald Darmanin a également précisé que des instructions avaient été données pour prendre un arrêté ministériel d’expulsion contre cet individu aux propos inacceptables.

Dans l’arrêté ministériel d’expulsion, il est reproché à Mahjoub Mahjoubi d’avoir tenu des propos encourageant des comportements contraires aux valeurs de la République, tels que la discrimination à l’égard des femmes, le repli identitaire, les tensions avec la communauté juive et la radicalisation jihadiste, lors de ses prêches des 2, 9 et 16 février.

L’avocat de l’imam a déclaré qu’il contesterait cette procédure en engageant une procédure de référé expulsion devant le tribunal administratif de Paris, disposant de deux jours pour le faire.

Cette expulsion express est la première depuis l’entrée en vigueur de la loi sur l’immigration voulue par le ministre de l’Intérieur.

Lire Plus

France

Manouchian et ses frères d’armes étrangers entrent au Panthéon

Article

le

Manouchian et ses frères d'armes étrangers entrent au Panthéon

La France rend hommage aux héros oubliés de la résistance étrangère en accueillant Missak Manouchian et 23 de ses compagnons d’armes au Panthéon, 80 ans après leur exécution par les nazis. Cet acte solennel, présidé par Emmanuel Macron, témoigne de la reconnaissance tardive mais profonde envers ces combattants de l’ombre qui ont sacrifié leur vie pour la liberté et la justice.

Dans une déclaration publiée dans le quotidien L’Humanité, le président Macron souligne l’engagement sans faille de ces hommes venus de divers horizons pour défendre la France. « Juifs, Hongrois, Polonais, Arméniens, communistes, ils ont donné leur vie pour notre pays », déclare-t-il.

Cette cérémonie historique marque également la reconnaissance de toute la résistance communiste et étrangère, un geste salué comme un honneur et une réparation par Fabien Roussel, secrétaire national du Parti Communiste Français.

Pour le chef de l’État, cette panthéonisation est la quatrième sous son mandat, après celles de Maurice Genevoix, Simone Veil et Joséphine Baker, avec l’annonce récente de celle de Robert Badinter.

Cependant, cette décision a suscité la colère du Rassemblement National (RN) et de ses partisans, qualifiant les propos de Macron d' »indignes » et d' »utilisation politique de l’histoire nationale ».

La cérémonie, prévue pour durer une heure et demie, sera empreinte de moments émouvants et symboliques. Le chanteur Patrick Bruel lira la dernière lettre de Missak Manouchian à sa bien-aimée, tandis que le groupe de rock Feu ! Chatterton interprétera « L’Affiche rouge » de Léo Ferré, immortalisant le sacrifice des résistants.

Missak Manouchian, rescapé des massacres arméniens, a rejoint la résistance communiste en 1943, où il a joué un rôle crucial dans les rangs des Francs-tireurs partisans – Main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI), avant d’être exécuté avec ses compagnons en 1944.

Cette cérémonie, à laquelle 2000 personnes ont été conviées, dont des représentants du Parti Communiste et du gouvernement arménien, ainsi que 600 élèves, témoigne de l’importance de se souvenir et de rendre hommage aux sacrifices de ces héros de la liberté, dont le courage et la détermination resteront gravés dans l’histoire de la France.

Lire Plus

Europe

Une visite médicale obligatoire tous les 15 ans pour conserver son permis de conduire

Article

le

Permis de Conduire : bientôt une visite médicale obligatoire pour conserver son permis

Les États membres de l’Union européenne vont prochainement s’exprimer sur un projet de loi qui vise à instaurer une visite médicale pour délivrer ou renouveler le permis de conduire.

Un projet de loi débattu prochainement au Parlement européen pourrait changer les règles pour les automobilistes européens. Il prévoit une visite médicale obligatoire tous les quinze ans pour conserver son permis de conduire. Cette mesure, soutenue par la commission des Transports de l’instance européenne, vise à réduire de moitié le nombre de décès sur les routes d’ici 2030, dans une perspective ultime d’atteindre zéro mort d’ici 2050.

L’examen médical comprendrait un contrôle de la vue, tandis que les autres tests requis seraient définis par chaque État membre. Bien que cette proposition suscite des débats, elle s’inspire de pratiques déjà en vigueur dans certains pays européens, où des contrôles médicaux sont effectués à des intervalles réguliers pour les conducteurs âgés.

Si cette mesure est adoptée, elle ne serait pas mise en œuvre avant 2027. Son objectif principal est de garantir que les conducteurs restent aptes à conduire tout au long de leur vie, contribuant ainsi à la sécurité routière et à la réduction du nombre de victimes sur les routes de l’Union européenne.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus