Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Coupe de France: vainqueur de Lille, le Paris SG se relance

Article

le

coupe-de-france:-vainqueur-de-lille,-le-paris-sg-se-relance

Traumatisé par un dimanche noir, marqué par une défaite et deux cambriolages, le Paris SG a surmonté ses émotions contre Lille (3-0), mercredi lors d’un 8e de finale de Coupe de France qui le relance en vue du sprint final.

Sept mois après le début de la saison, les Parisiens se sont enfin imposés face à un gros à la maison !

Après les échecs contre Marseille, Lyon, Monaco, Manchester United ou le FC Barcelone, le PSG a clos une série qui menaçait son bilan.

Grâce à Mauro Icardi (9e) et au doublé de Kylian Mbappé (41e s.p., 90e+2), les hommes de Mauricio Pochettino ont repris pied, face au leader de Ligue 1 qui n’avait jamais perdu avec un tel écart cette saison.

« Les joueurs ont fait un grand travail pour rester concentrés, leur état d’esprit a été extraordinaire », a souligné l’entraîneur argentin, encore marqué par ce qu’il s’était passé trois jours plus tôt.

« Personne n’est préparé à ce genre de situations », a-t-il poursuivi, en évoquant les cambriolages qui ont visé, dimanche soir, Angel Di Maria et le père de Marquinhos.

Certes, tout n’a pas été parfait, et sans un grand Keylor Navas, qui a arrêté le penalty de Yusuf Yazici (75e), ou l’aide de la barre transversale pour ressortir la tentative de Burak Yilmaz (30e), le résultat aurait été tout autre.

Mais le PSG, tenant du titre, entretient son rêve de rafler tous les trophées ce printemps, et c’est le plus important.

Dans cette optique, il a même retrouvé de la confiance avant d’aller dimanche à Lyon, pour un choc décisif en vue du titre, où la superstar Neymar pourrait revenir. Viendra ensuite la « belle » face au Losc le 3 avril, qui promet déjà des étincelles.

Parisiens comme Lillois ont livré une partie physique, ponctuée par sept cartons jaunes, qui en a dit long sur leur envie d’enfoncer un concurrent direct avant la dernière ligne droite.

Navas encore décisif

A ce jeu, les Dogues ont bien résisté, malgré l’absence au coup d’envoi de plusieurs titulaires, parmi lesquels José Fonte, Benjamin André et Jonathan David.

Mais ils ont payé cher leurs erreurs individuelles, le gardien Mike Maignan se trouant sur l’ouverture du score, et le défenseur Zeki Celik concédant un penalty.

Les attaquants nordistes ont aussi péché, du penalty stoppé de Yazici au duel perdu par Yilmaz (5e), en passant par les occasions manquées de David (64e, 68e).

« On peut avoir de la frustration. Ce n’était pas notre plan de jeu, qui était de jouer notre football. On les a trop regardés jouer en première période », a regretté l’entraîneur Christophe Galtier.

Le Losc, qui n’a vu les quarts de la Coupe qu’une seule fois depuis 2014, quitte à nouveau la compétition précipitamment. Mais pour les hommes de Galtier, cela peut être un mal pour un bien, s’ils profitent de leur calendrier allégé pour gagner le titre.

Engagé dans trois compétitions, Paris va lui connaître un mois d’avril ultra chargé. Mais au moins, il s’est délesté du cauchemar vécu dimanche dernier.

Icardi se blesse

Il a retrouvé mercredi le Parc avec un état d’esprit régénéré.

Dès les premières minutes, les Parisiens ont chassé leurs idées noires avec un pressing haut et beaucoup d’envie, Di Maria, bien en jambes, montrant l’exemple.

C’est de son côté que Paris a débloqué la situation face à la meilleure défense du Championnat. Sur un centre de l’Argentin, le gardien Mike Maignan a mal capté le ballon, qu’Icardi n’a plus eu qu’à repousser la cage, vide.

Le buteur, qui n’avait marqué qu’une seule fois sur ses neuf dernières apparitions, aurait pu symboliser le renouveau parisien, s’il n’était pas sorti blessé (34e), remplacé par Mbappé. « Sorti par précaution », a assuré Pochettino.

Le « Goleador » incarne plutôt ce Paris convalescent, bien que pourvu de bonnes intentions. Le 2-0 signé « Kyky », sur un penalty qu’il a lui-même provoqué, lui a permis de se mettre à l’abri, alors que Lille a poussé par la suite.

Le Losc a même dominé la seconde période, mais il lui a manqué de l’efficacité. Le but de Mbappé dans le temps additionnel, sur contre, n’a pas reflété sa prestation.

« Il faudra plus d’intensité, l’envie de défendre en avançant », a noté Galtier pour la revanche dans trois semaines. Le rendez-vous est pris.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus