Nous rejoindre sur les réseaux

Europe

Belgique: vaste opération visant la contrefaçon de cigarettes

Article

le

belgique:-vaste-operation-visant-la-contrefacon-de-cigarettes

Les douanes belges ont mené mercredi une opération visant la contrefaçon de cigarettes d’une ampleur sans précédent dans le pays, lors de laquelle une quarantaine de personnes ont été arrêtées et dix sites clandestins fermés.

Le pays est devenu une plaque tournante du trafic de cigarettes, à destination des pays voisins.

Dans une zone industrielle d’Aartselaar, le long d’une grande artère menant à la ville portuaire d’Anvers, les douaniers ont arrêté 18 hommes lors d’une descente à l’aube dans un atelier clandestin.

Les hommes, originaires d’Ukraine, de Roumanie et de Bulgarie, étaient logés dans un dortoir délabré dans l’entrepôt, travaillant par relais pour sécher le tabac et le faire passer dans des machines à rouler.

Ils ont été emmenés, menottés, au moment où les journalistes arrivaient sur les lieux.

« Cet entrepôt fonctionne 24 heures sur 24, et les ouvriers n’en sortent pas, pour ne pas donner de signe d’activité suspecte au voisinage », a expliqué Florence Angelici, porte-parole du ministère belge des Finances.

« Et donc ils vont dormir, travailler, manger, prendre leur douche sur place, sans sortir pendant des semaines, voire des mois », a-t-elle ajouté.

Un important stock de cigarettes était prêt à partir pour le Royaume-Uni, dans des paquets imitant ceux de grandes marques et affichant les avertissements sanitaires de rigueur dans ce pays.

« Beaucoup d’argent »

Au total quatre sites de production ont été découverts, ainsi que six sites utilisés pour la logistique, pour broyer le tabac ou entreposer le papier à cigarette, les filtres et la colle.

Les ateliers, outre Aartselaar, se trouvaient à Tongeren (est), Eeklo (nord) et Frasnes-lez-Anvaing (ouest), des localisations permettant d’accéder facilement aux marchés britannique, français et néerlandais.

L’ampleur du coup de filet n’était pas encore connue précisément, mais les douaniers estiment avoir mis la main sur des dizaines de millions de cigarettes sous les marques Marlboro, Richmond, Prince et Regina.

Le nombre de sites de production de cigarettes de contrefaçon fermés par les autorités belges s’élève désormais à sept depuis le début de l’année, contre cinq pour toute l’année 2020.

Plus de 400 millions de cigarettes illicites ont été saisies par les douanes belges l’année dernière, contre 110 millions en 2018.

Présent lors de l’opération mercredi, l’administrateur général des douanes belges, Kristian Vanderwaeren, la décrit comme la plus importante jamais menée par son administration.

« La vente au noir (de cigarettes) rapporte beaucoup d’argent, étant donné que les taxes sont très élevées », explique-t-il. Ici « un paquet de cigarettes coûte environ 8 euros, et sur cette somme, six à sept euros sont des accises et de la TVA ».

Les paquets de cigarettes de contrebande se vendent 4 à 5 euros.

« Les cigarettes à moitié prix, ce ne sont pas des cigarettes légales, et le produit, que ce soit le tabac ou le filtre, n’est pas conforme aux normes » sanitaires, met en garde M. Vanderwaeren, dont les services travaillent avec ceux d’une vingtaine d’autres pays européens à traquer les réseaux impliqués dans ce commerce illégal.

De plus, les ventes « alimentent des organisations criminelles, qui par la suite utilisent cet argent pour organiser des trafics de femmes, des trafics de drogue », avertit encore le responsable.

Europe

Les eurodéputés examinent une loi sur les violences faites aux femmes, une première

Article

le

Les eurodéputés examinent une loi sur les violences faites aux femmes, une première

Le Parlement européen se prononce sur une législation historique, mais des désaccords persistent quant à l’inclusion du viol dans la définition des violences de genre.

Le Parlement européen est sur le point de prendre une décision capitale en votant sur une loi visant à lutter contre les violences faites aux femmes au sein de l’Union européenne. Cette législation, première du genre, vise à criminaliser plusieurs formes de violences basées sur le genre, notamment les mutilations génitales féminines, le mariage forcé et le cyberharcèlement.

Le texte propose également d’améliorer l’accès à la justice et aux services de santé pour les victimes de ces violences, dans le but de garantir une protection adéquate à toutes les femmes de l’UE. Cependant, une question clé continue de diviser les États membres : la définition juridique du viol.

Le débat autour de cette question a été intense, certains pays soutenant fermement l’inclusion du viol dans la législation européenne, tandis que d’autres estiment que cette question relève de la compétence nationale. En conséquence, le texte soumis au vote ne comprend pas de définition commune du viol, ce qui a suscité des critiques et des inquiétudes quant à son efficacité.

Malgré ces désaccords persistants, les eurodéputés sont appelés à se prononcer sur cette législation cruciale, qui pourrait marquer un tournant dans la lutte contre les violences faites aux femmes en Europe. L’issue du vote aura des répercussions importantes sur la protection des droits des femmes et sur la capacité de l’UE à harmoniser les législations nationales en matière de violence de genre.

Lire Plus

Europe

Ukraine: 11 morts dans une triple frappe russe sur une grande ville du nord

Article

le

Ukraine: 11 morts dans une triple frappe russe sur une grande ville du nord

Au moins 11 personnes tuées dans une triple frappe russe, l’Ukraine réclame un renforcement de ses défenses aériennes.

Une triple frappe russe a frappé la grande ville de Tcherniguiv dans le nord de l’Ukraine, faisant au moins 11 morts et 22 blessés, selon le ministre de l’Intérieur Igor Klimenko. Le président Volodymyr Zelensky a réagi en pointant du doigt le manque d’aide de l’Occident dans la défense du pays.

Le président Zelensky a déclaré que l’Ukraine manquait de défenses aériennes suffisantes pour empêcher de telles attaques. Il a déploré le fait que la Russie bombarde quotidiennement les villes ukrainiennes, utilisant des missiles et des drones explosifs, notamment pour cibler les infrastructures énergétiques du pays.

Face à une aide occidentale qui semble diminuer, l’Ukraine peine à intercepter ces attaques. Zelensky a exhorté ses partenaires internationaux à fournir davantage d’armements et de systèmes de défense aérienne pour renforcer la capacité de l’Ukraine à se protéger.

L’attaque sur Tcherniguiv survient dans un contexte où l’Ukraine tente de faire face à l’agression russe depuis plusieurs années. Fondée il y a plus de 1 000 ans, Tcherniguiv est une ville historique qui a été lourdement bombardée par l’armée russe depuis le début de l’offensive.

Dans un autre incident, des médias russes ont rapporté une attaque ukrainienne sur la base militaire de Djankoï en Crimée, avec des vidéos montrant des explosions impressionnantes au milieu de la nuit. Selon des sources, des missiles tactiques ATACMS fournis par les États-Unis à l’Ukraine pourraient avoir été utilisés lors de cette attaque.

Les pertes dans les rangs russes depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, il y a deux ans, sont estimées à environ 50 000 soldats, selon des médias russes et britanniques. Les autorités russes ne divulguent pas officiellement leurs pertes, tandis que Zelensky a reconnu en février la mort de 31 000 militaires ukrainiens.

Lire Plus

Europe

Italie : un restaurant offre une bouteille de vin aux clients qui se séparent de leur portable

Article

le

Italie : un restaurant offre une bouteille de vin aux clients qui se séparent de leur portable

À Vérone, une initiative originale pour encourager les convives à profiter pleinement de leur repas sans les téléphones portables.

Le restaurant Al Condominio, situé à Vérone en Italie, propose une expérience gastronomique unique en son genre : laisser son téléphone portable à l’entrée dans une boîte fermée à clé en échange d’une bouteille de vin gratuite. Cette initiative, rapportée par The Guardian, vise à inciter les convives à savourer pleinement leur repas sans les distractions constantes des appareils électroniques.

Le propriétaire de l’établissement, Angelo Lella, explique : « Nous voulions ouvrir un restaurant différent des autres. La technologie devient un problème, il n’est pas nécessaire de regarder son téléphone toutes les cinq secondes. » Pour encourager cette déconnexion temporaire, il offre généreusement une bouteille de vin à tous ceux qui participent à cette initiative.

Angelo Lella compare l’addiction aux téléphones portables à une drogue et estime que cette initiative permet aux clients de « mettre de côté » cette dépendance et de profiter pleinement de leur vin et de leur repas.

Le processus est simple : les convives déposent leur téléphone dans une boîte fermée à clé à l’entrée du restaurant et reçoivent en échange une clé pour récupérer leur appareil à la fin du repas. Ceux qui sont pleinement satisfaits de leur expérience sont également invités à laisser un avis sur le repas, à déposer dans la même boîte que leur téléphone. Les commentaires les plus élogieux peuvent même leur valoir une invitation à dîner gratuitement dans le restaurant.

Depuis la mise en place de cette offre, Angelo Lella rapporte un franc succès : « La réponse a été très positive. 90% des clients ont choisi de laisser de côté leur téléphone en échange du vin. »

Cette initiative originale témoigne de la volonté du restaurant Al Condominio de créer une atmosphère conviviale et déconnectée, où les clients peuvent pleinement apprécier leur repas et leur compagnie, sans les distractions incessantes des appareils électroniques.

Lire Plus

Les + Lus