Nous rejoindre sur les réseaux

Thau

Thau / Point Covid-19 : Pas d’entrée en réanimation cette semaine

Article

le

Sète : le plan de sauvegarde et du fonctionnement « niveau 2 » est enclenché aux hôpitaux du bassin de Thau

Incidence, décès, réanimation, on fait le point sur situation Covid-19 aux Hôpitaux du Bassin de Thau.

Selon le dernier bilan publié ce vendredi 25 mars 2022 par les hôpitaux du bassin de Thau, 19 patients pour Covid sont hospitalisés dont 13 en médecine, 3 en réanimation et 3 en SSR.

Depuis le début de la 5ème vague, 475 patients et résidents ont été pris en charge correspondant à 550 séjours dont :

– 57 en réanimation (stable)
– 351 en médecine (+ 11 en 7 jours)
– 142 en SSR et EHPAD (stable)

À retenir cette semaine :

  • un nombre d’hospitalisation qui se stabilise avec 9 nouveaux patients dans la semaine (identique à la semaine précédente)
  • pas d’entrée en réanimation cette semaine
  • pas de décès

La situation s’améliore sur les hôpitaux du bassin de Thau mais les indicateurs épidémiologiques se dégradent dans l’Hérault avec une incidence qui augmente de 43% et un R0 estimé à 1,25 en Occitanie.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Thau

Thau : Deux chauffeurs contrôlés positifs au cannabis et la cocaïne suspendus

Article

le

Thau : Deux chauffeurs contrôlés positifs au cannabis et à la cocaïne suspendus
©SèteAgglopôleMéditerranée

Deux chauffeurs contrôlés positifs au cannabis et la cocaïne suspendus par la société Keolis après dépistage salivaire surprise.

Un vent de panique a soufflé lors des premières heures de la journée du mardi 11 juin au sein de l’entreprise Keolis, responsable du réseau de bus sur tout le bassin de Thau, à la suite d’une série inattendue de tests antidrogue sur le personnel. Jean-François Buisson, directeur de Keolis, a lancé, avec l’aide d’un laboratoire privé spécialisé, une opération de dépistage salivaire sur les chauffeurs de bus avant leur prise de service.

Les tests ont révélé que deux chauffeurs ont été testés positifs au cannabis et la cocaïne, ce qui a conduit à la suspension immédiate des employés concernés. L’annonce de ces résultats a contraint l’entreprise à recourir à des intérimaires pour pallier l’absence soudaine et maintenir le service sans perturbation.

Il faut savoir que la fenêtre de détection pour le cannabis est de 6 à 10 heures après consommation avec un dépistage salivaire, tandis que celle de la cocaïne s’étend de 24 à 48 heures, confirmant ainsi que la consommation avait eu lieu peu avant le contrôle.

Selon nos informations, des tests supplémentaires sur les deux chauffeurs contrôlés positifs ont été effectués afin d’obtenir une confirmation, comme le veut la procédure. Les résultats devraient être connus cette semaine afin de procéder à leur licenciement si les tests confirment le dépistage salivaire positif.

Le profil des chauffeurs contrôlés positifs a particulièrement étonné la direction : l’un d’eux, âgé de plus de 50 ans, compte près de 20 ans d’ancienneté dans l’entreprise, tandis que l’autre, dans la quarantaine, a plus de dix ans de service chez Keolis.

La nouvelle du contrôle a rapidement provoqué la panique chez le personnel, entraînant une réaction en chaîne d’absentéisme dans la même journée. Plusieurs chauffeurs qui devaient prendre leur service en fin de matinée et début d’après-midi ont opté pour des arrêts maladie, évitant ainsi potentiellement leur propre détection de stupéfiants. Six chauffeurs et une contrôleuse du réseau ont donc échappé à ce dépistage ce jour-là, préférant l’absence à un test positif.

Selon une source interne à la direction, le directeur de Keolis a décidé de procéder à ce contrôle surprise à la suite de prélèvements effectués le mois dernier dans les vestiaires du personnel, où des traces de cocaïne avaient été détectées sur les poignées. Cette découverte l’a poussé à intensifier les contrôles pour garantir la sécurité des usagers du réseau.

Cet incident met en lumière la nécessité de renforcer les mesures de dépistage pour protéger la sécurité des usagers et maintenir un environnement de travail sûr et responsable. La consommation de stupéfiants par des conducteurs représente un danger significatif, augmentant le temps de réaction, diminuant la capacité de prise de décision et altérant la conscience de l’environnement. En France, la conduite sous l’influence de stupéfiants est responsable de 21% des décès annuels sur la route.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Marseillan

Marseillan : Le marché de potiers 2024 célèbre l’art céramique les 15 et 16 juin

Article

le

Marseillan : Le marché de potiers 2024 célèbre l'art céramique les 15 et 16 juin
©VilledeMarseillan

Le port de Marseillan accueille les 15 et 16 juin le marché de potiers 2024, un événement mettant en lumière le savoir-faire artisanal de 35 créateurs passionnés.

Du samedi 15 juin 2024 à partir de 09h30 au dimanche 16 juin 2024 jusqu’à 19h00, le port de Marseillan se transformera en un lieu de découverte artistique et de créativité artisanale. Le marché de potiers, désormais un rendez-vous incontournable pour les amateurs de céramique, rassemblera 35 créateurs venus partager leur passion et leurs techniques de travail de la terre.

Les visiteurs pourront admirer une variété de techniques céramiques, allant de la porcelaine à la terre vernissée, en passant par le grès, le raku, la terre mêlée ou encore la sigillée. Chaque céramiste présentera des collections et œuvres d’art uniques, ainsi que des objets usuels ou décoratifs tels que des articles d’art de la table, des bijoux, des objets de décoration et des sculptures. De quoi trouver des idées cadeaux originales et uniques pour faire plaisir ou se faire plaisir.

Le marché ne se limite pas à une simple exposition. Il proposera également des démonstrations et des activités gratuites pour petits et grands, telles que l’initiation au modelage et au tournage, permettant aux visiteurs de s’immerger dans l’univers fascinant de la céramique. Une exposition de pièces uniques sur le thème « Entre Terre et Mer » sera accueillie à la maison Noilly Prat durant ces deux jours, offrant une perspective supplémentaire sur l’art céramique.

Les visiteurs auront également la possibilité de voter pour leur stand coup de cœur et ainsi tenter de gagner des bons d’achat à utiliser sur le marché. Cette balade autour de la poterie sera aussi l’occasion de profiter d’un moment agréable sur le port de Marseillan et de déguster les nombreuses spécialités locales.

Le marché de potiers 2024 promet d’être une expérience enrichissante et conviviale, célébrant l’artisanat céramique dans un cadre idyllique. Rendez-vous les 15 et 16 juin pour découvrir et partager la passion des céramistes sur le port de Marseillan.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Sète

Sète : Les forces de gauche surpassent le RN, mais restent fragile

Article

le

Sète : Les forces de gauche surpassent le RN, mais reste fragile
©LeSingulier

Les résultats des élections européennes de 2024 à Sète montrent que si les forces de gauche s’unissent, elles surpassent le Rassemblement National. Une victoire de l’union de gauche sur la 7e circonscription de l’Hérault reste toutefois fragilisée par les excellents scores du RN à Agde, Bessan, Florensac, Servian et Pézénas.

Les élections européennes de 2024 ont révélé des dynamiques intéressantes dans la ville de Sète. Si les listes de gauche avaient uni leurs forces, elles auraient surpassé le Rassemblement National (RN), qui, bien que dominant en solo, n’aurait pas été en tête face à une coalition de gauche.

En effet, en totalisant les voix des différentes listes de gauche, celles-ci ont obtenu 6 559 voix, représentant 37,01 % des voix exprimées, dépassant ainsi la liste de Jordan Bardella avec une avance de 314 voix et 1,77%. Le RN, mené par Jordan Bardella, a recueilli 35,24 % des voix exprimées, soit 6 245 votes.La participation électorale à Sète a été significative, avec 53,77 % des inscrits ayant voté. Sur les 33 815 inscrits, 18 184 ont exercé leur droit de vote, malgré une abstention de 46,23 %.

Face à ce constat, les analyses des différentes personnalités politiques sétoises sur les résultats des élections européennes sont partagées. Pour la gauche sétoise, Sébastien Denaja, Véronique Calueba et Laura Seguin, l’heure est à la mobilisation et à un rassemblement rapide autour d’un seul candidat et des idées qui les unissent. À droite, Sébastien Pacull fixe le cap sur les élections législatives, en soutien au candidat sortant Aurélien Lopez-Liguori.

Sébastien Denaja, conseiller régional sétois de la majorité régionale, analyse les résultats des européennes de la façon suivante :  » Dans la 7e circonscription de l’Hérault, l’extrême-droite, tout confondu, a fait hier soir plus de 52 %. Le résultat est très inquiétant dans la 7e circonscription dont j’ai été le député parce qu’hier, l’extrême-droite a dépassé largement les 50 % sur la circonscription. Même s’il y a heureusement quelques résultats plus modérés à Sète ou Pézenas, par exemple. Cela appelle au rassemblement le plus large possible des forces de gauche, écologiques et républicaines pour se rassembler sur des valeurs fondamentales, celles de la république et de la laïcité. Mais également sur quatre, cinq grands chantiers sur lesquels le parlement élu le 7 juillet prochain pourra proposer des projets de loi qui apporteront des solutions aux Français qui se sont exprimés hier. Je pense au pouvoir d’achat, au travail, à l’accès au logement, à l’urgence climatique en gardant la question sociale à l’esprit. Il y a des sujets sur lesquels la gauche et toutes les forces politiques doivent apporter des réponses plus fortes, notamment sur la sécurité. Il faut également être très clair sur les sujets internationaux, comme la guerre en Ukraine d’un côté et, de l’autre, le conflit du Proche-Orient avec la solution traditionnelle de la France qui est une solution de paix à deux États vivant pacifiquement, ce qui présuppose la reconnaissance de l’État palestinien. »

Véronique Calueba, la vice-présidente du département de l’Hérault, appelle elle aussi au rassemblement : « Pour les prochaines heures, on doit se rassembler autour d’un programme de gauche pour envoyer un député de gauche à l’Assemblée nationale le 7 juillet prochain. Il faut que les électeurs se rappellent que le RN reste un parti d’extrême-droite, éloigné de la fraternité, de l’égalité des chances, de l’égalité hommes-femmes et des problématiques de l’environnement. » Laura Seguin, conseillère municipale et communautaire de Sète, ajoute : « Il nous faut tout mettre en œuvre pour éviter une assemblée nationale d’extrême droite. Nous avons su construire cette union après les dernières présidentielles, pour les législatives. C’est un extraordinaire socle de départ, il faut partir de là, et avancer. La gauche réellement unie est devant le RN. C’est notre seule chance de gagner ces élections. »

Cependant, les excellents scores du RN à Agde (49,31 %), Bessan (55,04 %), Florensac (48,29 %), Servian (51,58 %) et Pézénas (32,09 %) penchent en faveur du RN et d’Aurélien Lopez-Liguori, député sortant de la 7e circonscription et candidat à sa réélection le 30 juin prochain.

Pour le député RN sortant, « le verdict des urnes de ce dimanche 9 juin est sans appel : en octroyant à la liste de Jordan Bardella plus de 30 % des suffrages, les Français ont manifesté leur rejet net et cinglant de la politique conduite par Emmanuel Macron et leur aspiration au changement. Dans la 7ème circonscription de l’Hérault, le RN atteint 52 % des voix. J’ai pris acte de l’annonce faite par le Président de la République de dissoudre l’Assemblée nationale, ainsi que l’avait demandé Marine Le Pen. Depuis que je suis élu, je n’ai eu de cesse de me battre à l’Assemblée nationale et sur le terrain pour défendre les intérêts des Français, obtenant en deux ans nombre de victoires significatives. J’ai réussi à obtenir des financements pour nos infrastructures locales, à améliorer la sécurité et à soutenir nos agriculteurs. C’est pour continuer ce combat pour la France et pour mon territoire que j’annonce remettre entre les mains des électeurs héraultais la confiance qu’ils m’avaient accordée il y a deux ans. J’appelle les Héraultais désireux d’engager le redressement de la Nation à me rejoindre pour constituer une majorité parlementaire patriote appelée à exercer le pouvoir. »

Sébastien Pacull, conseiller municipal et communautaire de Sète, exprime le même sentiment et appelle dès aujourd’hui à soutenir le député sortant, Aurélien Lopez-Liguori : « Le score réalisé par la liste menée par Jordan Bardella sur Sète est une excellente nouvelle. Les électeurs ont eu la lucidité et le courage de refuser les injustices qui leur sont imposées chaque jour par des politiciens hors sol. Nous devons désormais travailler autour de la réélection de notre député Aurélien Lopez-Liguori en rassemblant tous les patriotes. »

Cette fusion virtuelle des listes de gauche à Sète montre que la gauche, si elle était unie, pourrait surpasser le RN à Sète. Cependant, les scores élevés du RN dans les autres communes de la 7e circonscription penchent en faveur du RN et du député sortant, Aurélien Lopez-Liguori, qui semble se diriger tout droit vers un second mandat.

Lire Plus

Les + Lus