Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Sports – US Open : Raducanu nouveau joyau de la couronne et du tennis féminin

Article

le

us-open:-raducanu-nouveau-joyau-de-la-couronne-et-du-tennis-feminin

Une star est née à New York: la Britannique Emma Raducanu, aussi radieuse que talentueuse à 18 ans, a réussi à l’US Open une performance exceptionnelle, en devenant samedi la première joueuse issue des qualifications à décrocher un titre du Grand Chelem.

« C’est une réussite remarquable à un si jeune âge, et cela témoigne de votre travail acharné et de votre dévouement », l’a félicitée la reine Elisabeth II, qui a donc veillé jusqu’à au moins 23h30, heure de Londres, pour assister à l’exploit de Raducanu, sacrée en finale en battant 6-4, 6-3 la Canadienne Leylah Fernandez, 19 ans.

« Quel match sensationnel! Félicitations Emma Raducanu. Vous avez fait preuve d’un talent, d’un sang-froid et d’un courage extraordinaires et nous sommes tous extrêmement fiers de vous », a tweeté dans un même élan le Premier ministre Boris Johnson.

Plus jeune lauréate en Majeur depuis la Russe Maria Sharapova qui avait remporté Wimbledon à 17 ans en 2004, la 150e mondiale (qui sera 23e dès lundi) a réussi un exploit d’autant plus impressionnant qu’elle a tout emporté sur son passage, gagnant ses dix matches, qualifications comprises, par 20 sets à 0. La dernière à avoir réussi pareil « perfect » à l’US Open était Serena Williams en 2014.

En face se trouvait Fernandez (73e), l’autre sensation de la quinzaine new-yorkaise, qui était elle parvenue à renverser des situations très compromises, barrant notamment la route de la Japonaise Naomi Osaka (3e), la lauréate de l’an passé, de l’Ukrainienne Elina Svitolina (5e), puis de la Bélarusse Aryna Sabalenka (2e).

« J’espère être aussi résiliente que New York »

« C’était un match incroyablement difficile, le niveau était vraiment élevé. Elle a joué un tennis incroyable et a battu certaines des meilleures joueuses du monde. J’espère que nous nous affronterons dans de nombreux autres tournois et, espérons-le, en finales », lui a rendu hommage Raducanu.

« Cela montre l’avenir du tennis féminin et à quel point le réservoir de talent est grand en ce moment », a-t-elle ajouté.

« J’espère être de retour ici en finale et avoir le bon trophée. Je sais que c’est particulièrement dur aujourd’hui. Je veux juste dire que j’espère pouvoir être aussi forte et résiliente que New York l’a été ces vingt dernières années. Merci de m’avoir soutenue », a dit la Canadienne les yeux mouillés, évoquant le 20e anniversaire des attaques du 11 septembre.

Les deux joueuses se retrouvaient trois ans après un 2e tour du tournoi junior à Wimbledon, déjà remporté par la Britannique. Le contexte était évidemment tout autre, au coeur du chaudron du Arthur Ashe et ses quelque 23.000 fans électriques, dont Virginia Wade, qui était jusqu’à ce samedi la dernière Britannique lauréate d’un Majeur, en 1977 à Wimbledon.

Raducanu a été, comme attendu, la plus agressive dans cette finale, à l’image de ce break d’entrée réussi, en profitant de la fébrilité au service de son adversaire qui n’a cessé d’en payer le prix cher durant cette rencontre.

Fernandez a pourtant réussi à débreaker car elle a su rivaliser dans l’échange, démontrant qu’à défaut d’être aussi puissante, elle savait très bien contre-attaquer et imposer des rallyes. Mais après 58 minutes très disputées, c’est la Britannique qui a encore fait la différence, grâce à un superbe coup droit décroisé.

Larme de sang

La Canadienne, plombée par une première balle dépassant à peine les 50% de réussite et une seconde souvent punie par les retours de son adversaire, a encore cédé deux fois son engagement dans la deuxième manche qu’elle avait pourtant bien commencée en breakant.

Après avoir sauvé deux balles de match à 5-2 sur son service, elle s’est battue comme une diablesse pour retarder l’échéance, en lâchant enfin ses coups. Sur l’un d’eux, Raducanu s’est râpé le genou gauche sur une glissade, une larme de sang coulant le long de sa jambe.

Après un temps mort médical, dont la durée a été légèrement contestée par Fernandez, consciente que son élan pouvait être brisé, la Britannique, après un smash difficile passé ric-rac, s’est offert sa troisième balle de match. La bonne.

Raducanu s’est effondrée de joie, sous les vivats qui ont longtemps résonné à Flushing Meadows où personne ne l’avait vue venir. Hormis peut-être les observateurs qui se souviennent qu’à Wimbledon, cet été, elle avait atteint les 8e de finale.

Elle avait alors abandonné, étouffée par le stress et la foule, victime de problèmes respiratoires. Cette fois, c’est elle qui a coupé le souffle autour d’elle.

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus