Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Sports – L1: Marseille remonte sur le podium, Saint-Etienne descend vers les enfers

Article

le

l1:-marseille-remonte-sur-le-podium,-saint-etienne-descend-vers-les-enfers

L’Olympique de Marseille a retrouvé son punch pour battre Lorient (4-1) et s’emparer de la troisième place, dimanche pour la 10e journée de Ligue 1, où Saint-Étienne s’englue à la dernière place après la correction reçue à Strasbourg (5-1).

Après deux défaites de rang, l’OM a relancé son tourbillon offensif pour dérouter les « Merlus » et pousser du podium Nice, surpris à Troyes (1-0).

Boubacar Kamara, enfant du club, Dimitri Payet, « Marseillais à vie », et Mattéo Guendouzi, le nouveau chouchou du Vélodrome, ont été les principaux acteurs du dernier adieu à l’ancien président Bernard Tapie.

Parmi tous les hommages du stade, un visage du « Boss » dessiné par un tifo de tout le virage Sud, accompagné des trois bandes bleues du maillot de la finale de Ligue des champions remportée en 1993 et de l’étoile.

Fautif sur le premier but, où sa perte de balle s’est terminée plus loin par un penalty transformé par Laurienté, « Bouba » Kamara a lui-même égalisé.

Mattéo Guendouzi a inscrit un but (56), et provoqué le quatrième but marseillais, inscrit contre son camp par Mendes (90e+1) et Dimitri Payet donné ses deux premières passes décisives de la saison (il a aussi marqué 5 buts), sur le premier but de Guendouzi et pour le premier but de la saison d’Arkadiusz Milik (84e).

Rami « encore debout »

Marseille revient à une longueur de Lens (2e), battu à Montpellier (1-0) dans un match très spectaculaire, et à dix de l’intouchable leader, le Paris Saint-Germain, qu’il reçoit dans une semaine pour un « Clasico » de feu.

Mais l’équipe de Jorge Sampaoli double Nice, tombé à Troyes, où le Gym et l’OM se retrouveront dans dix jours pour un match à rejouer sur terrain neutre, après les incidents qui avaient empêché la rencontre de se terminer.

Un jet de projectile sur un joueur lorientais a réveillé des mauvais souvenirs, mais après une intervention de l’arbitre, Antony Gauthier, et une annonce du speaker, il n’y a plus eu d’autre incident.

Le fond du classement étant aussi très serré, Troyes a fait une excellente opération, avec le retour en L1 d’Adil Rami, qui a remplacé Oualid El Ajjam, blessé (27e).

« Je suis encore debout, je suis un 4×4! a rigolé le champion du monde. J’ai fait le +taf+, on a fait le +taf+ avec cette première victoire à domicile. Ce sont trois points super importants pour l’équipe. »

Un but d’entrée de Mama Baldé (4e) a suffi à l’Estac, qui profite du nul de Brest (18e) à domicile contre Reims (1-1) et surtout des défaites des deux derniers.

Les Girondins ont 140 ans

Saint-Étienne, toujours dernier, a vécu un calvaire à Strasbourg, où Zaydou Youssouf a marqué contre son camp (38e) avant d’être exclu (44e) pour un vilain tacle sur Ludovic Ajorque.

La position de l’entraîneur Claude Puel est menacée après ce nouvel échec. L’ASSE n’a pas remporté un seul match cette saison.

Brest aussi est toujours sans victoire, mais la magnifique volée de 25 mètres de Franck Honorat (73e) lui a évité une défaite à domicile contre Reims, qui avait ouvert le score par Wout Faes (11e).

Comme les Verts, Metz (19e) a coulé, face à Rennes (3-0).

A Saint-Symphorien, Gaëtan Laborde a conforté sa place de meilleur buteur de Ligue 1 avec un bijou de septième but, d’une talonnade décroisée.

Son jeune partenaire ghanéen, Kamaldeen Sulemana (19 ans) a aussi réussi un but délicieux, enchaînement petit-pont et frappe de l’extérieur sous la barre.

Le but de Hwang Hui-jo est magnifique aussi, pour les 140 ans des Girondins de Bordeaux, qui jouaient exceptionnellement avec un maillot grenat à scapulaire doré.

Le Sud-Coréen a ouvert le score d’une somptueuse frappe enroulée (61e) ressemblant à celle de Karim Benzema contre l’Espagne. Mais sa sortie sur blessure a coûté très cher aux Girondins, Nantes ayant égalisé par Pedro Chirivella (74e) pendant qu’il se faisait soigner.

Laborde, Kamaldeen, Honorat ou Hwang, c’était la journée des buts spectaculaires.

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus