Nous rejoindre sur les réseaux

Sète

Sète : la Saint-Louis revient des spectacles et concerts tous les jours !

Article

le

Sète / Saint-Louis 2022 : des spectacles et concerts tous les jours !

Après deux ans d’absences, la Saint-Louis revient avec des spectacles et concerts tous les jours.

Spectacles de rue et concerts, il y en aura pour tous les goûts pour cette 278e édition de la Saint-Louis. Voici le programme !

Jeudi 18 août :
18 h – 23 h : nocturnes aux halles dans une ambiance bodega
18 h 30 : Amazone
Sur la place Léon-Blum, ouverture des festivités avec « Amazone » présenté par la Compagnie Oba Brasil. Un spectacle visuel dynamique des arts de la rue en déambulation : danseuses brésiliennes, percussionnistes et acrobates.
21h : Box Song Band
Concert-spectacle sur scène avec « Box Song Band », véritable orchestre au show dansant et visuel avec son répertoire de variétés riche et dynamique. Ambiance garantie avec six musiciens (clavier, basse, guitare, batterie, cuivres), quatre chanteurs et chanteuses. Sur la place Léon-Blum

Vendredi 19 août :
19 h : Loung Jazz Quartet
Au programme : Jean-Louis Sabatino et ses musiciens Jacky Trentinella, Jean Favero, et Hubert Delaygue, quatre musiciens sétois au répertoire jazz et bossa nova. Quai Maximin-Licciardi.
19 h 30 : concert de Mathieu Sempere
Le ténor Mathieu Sempere, accompagné par Aurélien Noël, champion du monde d’accordéon, rend hommage aux ginguettes du bord de Marne. Au Kiosque Franke, place Aristide-Briand.
20h30 : déambulation avec la Cie Remue-Ménage
Spectacle musical en déambulation. Départ sur le cadre royal et final place Léon-Blum. La Cie Remue-Ménage présente « Revue de Rue » et « Le Bal ». Une nouvelle création pétillante, sensuelle et pleine de vie, inspirée des cabarets à la française élégants et indémodables, qui invite au retour à la fête et l’envie de se retrouver. Un spectacle de rue éblouissant avec une Tour Piano, une calèche, des comédiens acrobates, des échassiers lumineux, danseuses, échassiers, marionnettes géantes et lumineuses.

Samedi 20 août :
19 h : concert « Felicità »
L’opéra, la mélodie napolitaine, le cinéma… Le tout mis en chansons par le baryton sétois Jean-Michel Balester, la soprano de notoriété internationale Fabienne Conrad et le ténor Jérémie Duffau. Accompagnement du Trio AMMI (violon, violoncelle, piano). Sur la place Léon-Blum.
20 h 30 : concert « Los Graciosos »
Quand les classiques de la rumba gitane se mêlent au jazz, au rock et au flamenco. Sept musiciens. Sur parvis du théâtre Molière, avenue Victor-Hugo.
21 h : battle de fanfares
Déambulation en cœur de Ville avec les fanfares : Les Tarafs Goulamas, Dipsomane Calle Caribe, Foufouta Caroline Brass Band et Royal Jazz Band, Ghetto Blaster, GGBB, Lorkes, Banda Sagana. Pour une joute musicale énergique et festive aux horizons divers : jazz, New Orléans, pop, rock, latino, Aaricain, klezmeer, funk hip-hop, créole, tubes revisités groove, occitane avec danseuse.

Dimanche 21 août :
20 h 30 : concert « Crazy Live Comers »
Quatre artistes sétois, Joë, Vend Manu et Alban. Musique de variétés. Quai Maximim Licciardi
21 h : concert-Bal des hautboïstes « Chiviraseta »
Pour renouer avec une belle tradition du patrimoine des joutes languedociennes. Répertoire populaire varié, chansons de baraquettes, chansons françaises, répertoire de Georges Brassens accompagné de danses traditionnelles.

Lundi 22 août :
20 h 30 : gala lyrique « Jean Dumas »
Avec la participation de quatre artistes lyriques professionnels : Romane Cabaret (soprano), Inès Berlet (mezzo-soprano), François Almuzara (ténor) et Frédéric Cornille (baryton), accompagnés au piano par Sabine Liguori-Delmas. Présenté par Jean-Pierre Torrent. Ils mettent à l’honneur les grands airs des opéras et opérettes les plus connus et les plus belles pages de l’art lyriques. Au parc Simone-Veil.
21 h : concert des « Gipsys »
Première partie : chorégraphies avec les quatre danseuses de « Sol d’Espagne » et intervention du groupe Kompas. Deuxième partie : concert gipsy avec les huit musiciens du groupe Kompas. La soirée se poursuivra avec DJ Xavier, variétés françaises et internationales. Place Léon-Blum.

Mardi 23 août :
20 h : « La Splendida Fiesta »
Sur la promenade J.-B.-Marty, face à la place des combattants en Afrique du Nord « Le souras Bas ». Concert sur scène, show vivant intergénérationnel avec Fred Karato, Le Daron, Akram, preformers, danseurs, percussionnistes…
22 h : feu d’artifice de clôture des fêtes de la Saint-Louis
Tiré du brise-lames par la Société Mille et Une Étoiles. Au môle Saint-Louis.
22 h 30 : reprise de la soirée avec « La Splendida Fiesta

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Sète

Sète / Place Aristide Briand : les militants s’opposent à la reprise des travaux

Article

le

©BancsPublics

Une quinzaine de militants du Collectif Bancs Publics se sont allongés sur la route afin de bloquer l’accès de la place Aristide Briand à plusieurs camions de chantier.

Le tribunal administratif de Montpellier a levé, ce jeudi 26 janvier 2023, la suspension du permis de construire de la place Aristide Briand. Par conséquent, cela autorise la reprise des travaux et de surcroît l’arrachage des 52 tilleuls de la place.

Et la reprise des travaux n’a pas tardé ! Ce lundi 30 janvier, très tôt ce matin, des militants du Collectif Bancs Publics ont fait face aux premiers camions. Pour protester, les militants se sont allongés à même le bitume pour essayer de barrer l’accès de la place aux camions. Il aura fallu l’intervention des forces de l’ordre pour donner l’accès aux véhicules sur la place.

Côté judiciaire, où en est la procédure aujourd’hui ? Après deux jugements défavorables devant le tribunal administratif de Montpellier et l’accord donnée par le Préfet de l’Hérault pour arracher les arbres de la place Aristide Briand, le Collectif a saisi le Conseil d’État pour faire annuler ces décisions.

Malheureusement les militants le savent, cela va prendre quelques mois et les arbres ne seront peut-être plus là comme l’écrit le Collectif Bancs Publics sur ses réseaux sociaux.

Lire Plus

Sète

Sète, Montpellier, Millau accueilleront le relais de la flamme olympique au printemps 2024

Article

le

Sète, Montpellier, Millau accueilleront le relais de la flamme olympique au printemps 2024
©Paris2024

La flamme olympique sera de passage à Sète en amont des Jeux olympiques de Paris, en 2024. Plusieurs élus des territoires de Montpellier, Millau et Sète ont signé ce mercredi 18 janvier la convention « Relais de la flamme » au siège du COJOP à Paris.

Le parcours français de la flamme olympique, qui doit lancer les JO 2024 à son arrivée à Paris, se dessine. Elle passera par Sète, Montpellier et Millau. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris vient de l’officialiser, pour le printemps 2024.

Cette signature, réalisée en présence Tony ESTANGUET, Président du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (COJOP) et Kévin MAYER, deux fois vice-champion olympique et recordman du monde du décathlon, acte officiellement le passage de la flamme olympique à Sète, Montpellier et Millau au printemps 2024, avant de rejoindre Paris pour le lancement des festivités.

Si le parcours de la flamme Olympique n’est pas encore connu, on sait d’ores et déjà qu’il visitera toutes les régions de France à partir d’avril 2024

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Bassin de Thau

Des conchyliculteurs brûlent palettes et déchets ostréicoles devant Sète Agglopôle Méditerranée

Article

le

©LeSingulier

Les conchyliculteurs ont incendié des palettes et des déchets ostréicoles devant Sète Agglopôle. Ils vont également déposer plainte contre la communauté d’agglomération.

La colère ne retombe pas pour les conchyliculteurs du bassin de Thau face à l’interdiction de vente des huitres et des coquillages suite à la détection d’un norovirus.

Au lendemain d’une réunion d’urgence organisée par la préfecture de l’Hérault à Mèze, plusieurs conchyliculteurs se sont rendus en début de soirée devant les locaux de Sète Agglopôle Méditerranée (SAM), et ont incendié des palettes et des déchets ostréicoles, pour protester contre les déversements dans l’étang de Thau.

En effet, comme indiqué dans l’arrêté préfectoral du 30 décembre 2022, cette nouvelle crise de l’étang a été causée en partie par les rejets des eaux d’assainissement dans la lagune à partir des postes de refoulement des communes de Sète et Bouzigues. Ils tiennent donc pour responsable la communauté d’agglomération de l’apparition du norovirus dans la lagune pendant les fêtes de fin d’année.

Une plainte va être déposée contre Sète Agglopôle Méditerranée

Parallèlement à la manifestation de ce soir devant les locaux de la SAM, le Comité Régional de Conchyliculture de Méditerranée a annoncé son intention de déposer plainte dans les prochains jours contre la SAM, dans le cadre de la loi sur l’environnement et la biodiversité. Les cinq cents professionnels vont également déposer plainte en leur nom propre. Le Comité Régional de Conchyliculture Méditerranée a indiqué hier, lors d’une réunion d’urgence relative à la situation rencontrée par les entreprises conchylicoles, un préjudice estimé des professionnels à un minimum total de 6,8 M€.

C’est dans ce contexte que la Région Occitanie a annoncé une enveloppe de 1M€ pour soutenir les conchyliculteurs afin d’apporter une aide de trésorerie sous forme d’avance remboursable allant jusqu’à 10 000 € et plus dans les cas les plus critiques.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

À LIRE AUSSI > Thau : l’ensemble des coquillages interdits à la commercialisation

Lire Plus

Les + Lus