Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Mondial: derniers tickets pour les huitièmes!

Article

le

mondial:-derniers-tickets-pour-les-huitiemes!

Au lendemain de l’élimination choc de l’Allemagne, il ne reste plus que deux places en jeu pour les huitièmes de finale du Mondial, qui seront attribuées vendredi, avec l’Uruguay en grand danger face à un Ghana séduisant et revanchard et la Suisse en ballottage favorable.

Dès samedi débuteront les matches couperet, avec Pays-Bas – Etats-Unis (16h00) puis Argentine – Australie (20h00). La France, tenante du titre, affrontera dimanche la Pologne de Robert Lewandowsky (16h00).

Le Brésil et le Portugal, qui disputent leur dernier match des phases de poule vendredi, ont déjà leur billet en poche.

Deux nations majeures du football manqueront en revanche à l’appel, la Belgique et surtout l’Allemagne.

La Mannschaft a certes battu le Costa Rica (4-2) mais elle a payé son revers initial contre les Japonais (2-1), qui ont arraché la première place du groupe E en s’offrant l’Espagne sur le même score. La Roja ne sauve sa place en 1/8 qu’à la faveur d’une différence de buts supérieure à celle des Allemands (+6 contre +1).

« Le monde du foot tremblait devant nous. Nous étions loués comme une équipe de grand tournoi. Maintenant, l’Allemagne est juste un nain du foot », a cinglé le quotidien Bild, qui s’interroge tout de même sur la validité du deuxième but du Japon face à l’Espagne -celui qui a précipité l’élimination allemande.

La Belgique est elle piteusement sortie du tournoi jeudi après son nul contre les Croates (0-0) mais peu se risquaient à accoler l’étiquette de postulant au sacre sur le dos des héros fatigués et vieillissants du Mondial-2018, dont le sélectionneur Roberto Martinez a annoncé qu’il quittait son poste.

Brésil et Portugal font tourner

Dans les groupes G et H qui rendent leur verdict vendredi, les scénarios sont des quasi calques.

Les deux cadors, le Portugal et le Brésil (toujours privé de Neymar mais qui alignera son vétéran Daniel Alves), sont déjà qualifiés. Ils feront tourner leur effectif et s’emploieront à s’assurer la première place face à des équipes pas éliminées mais en bien fâcheuses postures, la Corée du Sud et le Cameroun (1 point).

Pour s’offrir les deux billets qualificatifs toujours en jeu, les vainqueurs de Serbie-Suisse et de Ghana-Uruguay seront en situation idéale.

L’Uruguay, également vieillissante, peut se faire du souci, avec toujours aucun but marqué, pour une défaite contre le Portugal (2-0) et un nul concédé aux Coréens (0-0).

Pour rester au Qatar, la Céleste et ses buteurs Edinson Cavani et Luis Suarez devront enfin trouver le chemin des filets: tout autre résultat qu’une victoire les élimine.

Ils trouveront sur leur chemin des Ghanéens non seulement motivés par la perspective de retrouver douze ans après les 1/8 de finale du Mondial mais aussi revanchards. Quoi qu’en disent leurs joueurs.

Le traumatisme de 2010

Au Ghana, on n’a toujours pas digéré la main sur sa ligne de Suarez, qui avait privé les Black Stars de demi-finale en 2010. Jamais une équipe africaine n’est passée aussi près d’entrer dans le dernier carré d’un Mondial.

« Je ne regarde pas en arrière, je ne veux pas me focaliser sur le passé », assure André Ayew, le seul rescapé de cette rencontre au dénouement cruel. Les Ghanéens ont leur destin en mains avec trois points contre un pour leurs adversaires du jour et les Coréens.

Autre match décisif à fort potentiel polémique, celui entre la Serbie et la Suisse.

Au Mondial-2018, lors d’une précédente confrontation, les joueurs suisses Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri avaient provoqué une immense colère en Serbie quand ils avaient mimé avec leurs mains l’aigle bicéphale albanais, un geste symbolique qui ne pouvait que réveiller les passions nationalistes dans les Balkans occidentaux.

Les deux joueurs sont originaires du Kosovo, que leurs familles avaient quitté dans les années 1990 alors qu’il était une province de la Serbie, majoritairement peuplée d’Albanais.

En 2008, dix ans après la guerre entre forces de Belgrade et indépendantistes kosovars albanais, le Kosovo a proclamé son indépendance, jamais reconnue par les Serbes.

Les relations entre les deux pays restent exécrables. Dans leur vestiaire lors de leur match contre le Brésil, les joueurs serbes avaient affiché un drapeau de la Serbie incluant le Kosovo, suscitant à leur tour une vive colère dans ce petit pays des Balkans.

Mais Shaqiri et Xhaka, qui avaient été sanctionnés en 2018 par leur fédération, ont annoncé qu’ils ne récidiveraient pas.

France

JO Paris 2024 : des clés USB contenant des plans de sécurisation volés dans un train à Paris

Article

le

JO Paris 2024 : des clés USB contenant des plans de sécurisation volés dans un train à Paris

Les données ont été dérobées dans la sacoche d’un ingénieur de la mairie de Paris, qui a déposé plainte lundi soir au commissariat de la gare du Nord.

Dans un incident préoccupant pour la sécurité des Jeux Olympiques de Paris 2024, une sacoche contenant un ordinateur et deux clés USB renfermant des plans de sécurisation a été dérobée dans un train à Paris. L’ingénieur de la mairie de Paris, propriétaire de la sacoche, a déposé plainte lundi soir au commissariat de la gare du Nord.

Selon les informations fournies à la police, la sacoche appartenant à cet ingénieur municipal a été volée alors qu’il se rendait à Creil, dans l’Oise. Ayant placé ses effets dans le compartiment à bagages au-dessus de son siège, il a constaté le vol après un changement de train motivé par un retard.

L’ingénieur a souligné que l’ordinateur professionnel ainsi que les deux clés USB dérobés contenaient des données sensibles, à savoir les plans de sécurisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 par la police municipale. Une situation qui suscite une grande inquiétude alors que la compétition internationale approche à grands pas.

Face à cet incident, une enquête a été diligentée et confiée à la police régionale des transports. Les autorités françaises se mobilisent pour retrouver les données volées et assurer la sécurité des événements à venir. Cet événement met également en lumière l’importance cruciale de renforcer les mesures de sécurité autour des données sensibles liées à des événements d’une telle envergure.

Lire Plus

Europe

Daniel Alves condamné à quatre ans et demi de prison pour viol

Article

le

Daniel Alves condamné à quatre ans et demi de prison pour viol

Le Brésilien était accusé du viol d’une femme de 23 ans dans les toilettes d’un club de Barcelone à la fin de l’année 2022. Il écope de 4 ans et demi de prison.

L’ancien international brésilien Dani Alves a été condamné jeudi à une peine de quatre ans et demi de prison pour le viol en 2022 d’une jeune femme dans une discothèque de Barcelone, a annoncé le tribunal de la ville catalane. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 30 au 31 décembre 2022 dans les toilettes d’un carré VIP de la discothèque Sutton, à Barcelone.

Le parquet avait requis neuf ans de prison contre l’ancien joueur du FC Barcelone et du Paris-Saint-Germain. Dani Alves a également été condamné à verser 150 000 euros à la victime et à cinq ans de liberté surveillée une fois sa peine purgée. Durant le procès, ce dernier a réfuté toute forme de violence à l’encontre de la plaignante.

En détention provisoire depuis plus d’un an, l’ancien arrière droit de 40 ans s’était défendu en affirmant que la plaignante n’avait « à aucun moment (…) dit quoi que ce soit » pour s’en aller. « Si elle avait voulu partir, elle pouvait partir à tout moment, elle n’était pas obligée d’être là », a-t-il ajouté, affirmant qu’il n’était « pas un homme violent ».

La procureure a rétorqué en déclarant que « Si à un moment donné, [la femme] dit ‘pas plus loin’, c’est ‘pas plus loin’. Monsieur Alves ne peut pas continuer si la victime ne donne pas son consentement ». Le tribunal a considéré comme prouvé le fait que l’accusé a brusquement saisi la plaignante, l’a jetée au sol et l’a pénétrée vaginalement, en évitant qu’elle ne bouge, alors que la plaignante disait non et qu’elle voulait s’en aller.

La victime avait témoigné à huis clos, afin de protéger son identité, et derrière un paravent pour éviter tout contact visuel avec Dani Alves. Sa voix avait été modifiée et son visage pixellisé sur l’enregistrement, destiné à l’usage exclusif des juges, au cas où il viendrait à fuiter.

La défense de Dani Alves avait aussi été fragilisée par de nombreux changements de version. Après avoir affirmé dans une vidéo, au début de janvier 2023, n’avoir jamais rencontré la plaignante, il avait justifié son mensonge en expliquant avoir voulu protéger son mariage, avant de finir par reconnaître une relation sexuelle avec la plaignante, selon lui consentie.

Lire Plus

Sports

NFL – Super Bowl LVIII : Kansas City remporte son deuxième titre de suite

Article

le

NFL - Super Bowl LVIII : Kansas City remporte son deuxième titre de suite

Dans une finale haletante, les Kansas City Chiefs ont triomphé dans la nuit de dimanche à lundi contre les San Francisco 49ers après une prolongation, remportant ainsi leur deuxième titre consécutif au Super Bowl.

Dans une bataille acharnée où les enjeux étaient à leur paroxysme, les Kansas City Chiefs ont réussi à surmonter les obstacles pour s’adjuger une victoire historique au Super Bowl LVIII. Menés par leur quarterback vedette Patrick Mahomes, les Chiefs ont fait face à une opposition farouche des San Francisco 49ers tout au long de la rencontre.

Le match a été marqué par des moments de tension et de nervosité chez les Kansas City Chiefs, notamment au cours des deux premiers quarts-temps. Cependant, malgré les difficultés initiales et les erreurs commises, l’équipe a su rester concentrée et déterminée à renverser la situation. Grâce à des performances exceptionnelles de joueurs clés comme Travis Kelce, les Chiefs ont su rattraper leur retard et égaliser à plusieurs reprises.

La prolongation a été le théâtre d’un duel intense entre les deux équipes. Alors que les San Francisco 49ers semblaient avoir l’avantage après un field goal, les Kansas City Chiefs ont su saisir l’opportunité et conclure le match de manière magistrale. Sous la direction de Patrick Mahomes, l’équipe a réussi à marquer le touchdown décisif à trois secondes de la fin, assurant ainsi leur victoire et leur titre consécutif au Super Bowl.

Cette victoire consacre les Kansas City Chiefs comme une équipe dominante dans la NFL, avec trois titres remportés au cours des cinq dernières années. Leur détermination et leur capacité à surmonter les obstacles font désormais d’eux une véritable dynastie dans le monde du football américain.

Lire Plus

Les + Lus