Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

L1: dimanche de derbies, après un très attendu PSG-Rennes

Article

le

l1:-dimanche-de-derbies,-apres-un-tres-attendu-psg-rennes

Duels de haute volée! Les déçus de la Ligue des champions, Paris SG et Rennes, se jaugent samedi au Parc des Princes lors d’une 10e journée de Ligue 1 marquée dimanche par le derby de la Côte d’Azur et le choc sulfureux entre Lyon et Saint-Etienne.

. L’affiche: PSG-Rennes

Au Parc samedi (21h00), le PSG veut soigner ses blessures après le revers 2-1 à Leipzig trois jours plus tôt. Son entraîneur Thomas Tuchel, privé de ses stars Kylian Mbappé, Neymar ou Presnel Kimpembe, blessés, a besoin d’une victoire à tout prix pour éloigner un peu les nuages qui s’accumulent au-dessus de sa tête.

Autre bête blessée, après la lourde défaite (3-0) subie cette semaine à Chelsea, le Stade Rennais veut à nouveau jouer son rôle de bête noire face au PSG. Sur leurs cinq dernières confrontations, c’est Rennes qui mène avec trois victoires à deux.

Les Bretons devront faire sans leur talentueux milieu Eduardo Camavinga, blessé, et sans leur attaquant Mbaye Niang, « un peu juste » selon l’entraîneur Julien Stéphan. En tête du classement après sept victoires consécutives, le PSG compte trois points d’avance sur le Stade rennais, troisième.

. Le chiffre: 5

Comme la série de défaites de Saint-Etienne, en plein marasme avant d’affronter l’ennemi lyonnais dimanche (21h00) chez les Gones.

Rennes, Lens, Nice, Metz et Montpellier ont successivement fait tomber les Verts et anéanti leur joli début de championnat. L’entraîneur Claude Puel a en outre perdu pour toute la saison le très prometteur défenseur Yvann Maçon, grièvement blessé.

Lyon connaît une dynamique opposée. Avec son effectif pléthorique, l’OL de Memphis Depay et Houssem Aouar n’a plus perdu depuis six matches et vient de ramener un nul héroïque (1-1) de Lille.

Confinement oblige, le choc se jouera sans public.

. Le joueur: Rony Lopes

Buteur lors de la victoire de Nice à Angers (3-0), le Portugais retrouve son ancienne équipe, Monaco, pour le petit mais clinquant derby de la Côte d’Azur.

Face à lui, une séduisante attaque, qui vient aussi d’infliger un carton en championnat (4-0 contre Bordeaux) sous la baguette du capitaine Wissam Ben Yedder, celui qui avait rejoint Monaco en provenance de Séville la saison dernière, pendant que Lopes faisait le chemin inverse.

Le Portugais de 24 ans aura la lourde tâche de maintenir sur les rails une équipe également engagée en Ligue Europa et qui vient de perdre pour plusieurs mois son capitaine Dante.

En jeu, rester dans la course pour les places européennes. Les Aiglons, quatrièmes (17 pts), sont mieux engagés, mais ils se feront doubler par le club du Rocher (8e, 14 pts) en cas de défaite…

. L’entraîneur: Frédéric Antonetti

A l’heure d’accueillir la lanterne rouge Dijon samedi (15h00), Metz est dans la première moitié de tableau. Une septième place (14 pts) impensable il y a un mois, quand Frédéric Antonetti a repris les rênes de l’équipe.

Le bouillant Corse est revenu mi-octobre sur le banc messin après un drame personnel, en remplacement de Vincent Hognon. Les Grenats commençaient alors tout juste à se remettre d’un début de saison catastrophique (3 défaites en 3 matches).

En trois rencontres, Antonetti a poursuivi la bonne dynamique des Lorrains, désormais invaincus depuis six matches. Et sept samedi soir ? A moins que Dijon ne décroche sa première victoire de la saison…

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

France

JO Paris 2024 : des clés USB contenant des plans de sécurisation volés dans un train à Paris

Article

le

JO Paris 2024 : des clés USB contenant des plans de sécurisation volés dans un train à Paris

Les données ont été dérobées dans la sacoche d’un ingénieur de la mairie de Paris, qui a déposé plainte lundi soir au commissariat de la gare du Nord.

Dans un incident préoccupant pour la sécurité des Jeux Olympiques de Paris 2024, une sacoche contenant un ordinateur et deux clés USB renfermant des plans de sécurisation a été dérobée dans un train à Paris. L’ingénieur de la mairie de Paris, propriétaire de la sacoche, a déposé plainte lundi soir au commissariat de la gare du Nord.

Selon les informations fournies à la police, la sacoche appartenant à cet ingénieur municipal a été volée alors qu’il se rendait à Creil, dans l’Oise. Ayant placé ses effets dans le compartiment à bagages au-dessus de son siège, il a constaté le vol après un changement de train motivé par un retard.

L’ingénieur a souligné que l’ordinateur professionnel ainsi que les deux clés USB dérobés contenaient des données sensibles, à savoir les plans de sécurisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 par la police municipale. Une situation qui suscite une grande inquiétude alors que la compétition internationale approche à grands pas.

Face à cet incident, une enquête a été diligentée et confiée à la police régionale des transports. Les autorités françaises se mobilisent pour retrouver les données volées et assurer la sécurité des événements à venir. Cet événement met également en lumière l’importance cruciale de renforcer les mesures de sécurité autour des données sensibles liées à des événements d’une telle envergure.

Lire Plus

Europe

Daniel Alves condamné à quatre ans et demi de prison pour viol

Article

le

Daniel Alves condamné à quatre ans et demi de prison pour viol

Le Brésilien était accusé du viol d’une femme de 23 ans dans les toilettes d’un club de Barcelone à la fin de l’année 2022. Il écope de 4 ans et demi de prison.

L’ancien international brésilien Dani Alves a été condamné jeudi à une peine de quatre ans et demi de prison pour le viol en 2022 d’une jeune femme dans une discothèque de Barcelone, a annoncé le tribunal de la ville catalane. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 30 au 31 décembre 2022 dans les toilettes d’un carré VIP de la discothèque Sutton, à Barcelone.

Le parquet avait requis neuf ans de prison contre l’ancien joueur du FC Barcelone et du Paris-Saint-Germain. Dani Alves a également été condamné à verser 150 000 euros à la victime et à cinq ans de liberté surveillée une fois sa peine purgée. Durant le procès, ce dernier a réfuté toute forme de violence à l’encontre de la plaignante.

En détention provisoire depuis plus d’un an, l’ancien arrière droit de 40 ans s’était défendu en affirmant que la plaignante n’avait « à aucun moment (…) dit quoi que ce soit » pour s’en aller. « Si elle avait voulu partir, elle pouvait partir à tout moment, elle n’était pas obligée d’être là », a-t-il ajouté, affirmant qu’il n’était « pas un homme violent ».

La procureure a rétorqué en déclarant que « Si à un moment donné, [la femme] dit ‘pas plus loin’, c’est ‘pas plus loin’. Monsieur Alves ne peut pas continuer si la victime ne donne pas son consentement ». Le tribunal a considéré comme prouvé le fait que l’accusé a brusquement saisi la plaignante, l’a jetée au sol et l’a pénétrée vaginalement, en évitant qu’elle ne bouge, alors que la plaignante disait non et qu’elle voulait s’en aller.

La victime avait témoigné à huis clos, afin de protéger son identité, et derrière un paravent pour éviter tout contact visuel avec Dani Alves. Sa voix avait été modifiée et son visage pixellisé sur l’enregistrement, destiné à l’usage exclusif des juges, au cas où il viendrait à fuiter.

La défense de Dani Alves avait aussi été fragilisée par de nombreux changements de version. Après avoir affirmé dans une vidéo, au début de janvier 2023, n’avoir jamais rencontré la plaignante, il avait justifié son mensonge en expliquant avoir voulu protéger son mariage, avant de finir par reconnaître une relation sexuelle avec la plaignante, selon lui consentie.

Lire Plus

Sports

NFL – Super Bowl LVIII : Kansas City remporte son deuxième titre de suite

Article

le

NFL - Super Bowl LVIII : Kansas City remporte son deuxième titre de suite

Dans une finale haletante, les Kansas City Chiefs ont triomphé dans la nuit de dimanche à lundi contre les San Francisco 49ers après une prolongation, remportant ainsi leur deuxième titre consécutif au Super Bowl.

Dans une bataille acharnée où les enjeux étaient à leur paroxysme, les Kansas City Chiefs ont réussi à surmonter les obstacles pour s’adjuger une victoire historique au Super Bowl LVIII. Menés par leur quarterback vedette Patrick Mahomes, les Chiefs ont fait face à une opposition farouche des San Francisco 49ers tout au long de la rencontre.

Le match a été marqué par des moments de tension et de nervosité chez les Kansas City Chiefs, notamment au cours des deux premiers quarts-temps. Cependant, malgré les difficultés initiales et les erreurs commises, l’équipe a su rester concentrée et déterminée à renverser la situation. Grâce à des performances exceptionnelles de joueurs clés comme Travis Kelce, les Chiefs ont su rattraper leur retard et égaliser à plusieurs reprises.

La prolongation a été le théâtre d’un duel intense entre les deux équipes. Alors que les San Francisco 49ers semblaient avoir l’avantage après un field goal, les Kansas City Chiefs ont su saisir l’opportunité et conclure le match de manière magistrale. Sous la direction de Patrick Mahomes, l’équipe a réussi à marquer le touchdown décisif à trois secondes de la fin, assurant ainsi leur victoire et leur titre consécutif au Super Bowl.

Cette victoire consacre les Kansas City Chiefs comme une équipe dominante dans la NFL, avec trois titres remportés au cours des cinq dernières années. Leur détermination et leur capacité à surmonter les obstacles font désormais d’eux une véritable dynastie dans le monde du football américain.

Lire Plus

Les + Lus