Nous rejoindre sur les réseaux

Bassin de Thau

Portrait – Jacques Barthès : Un poète sétois d’adoption

Article

le

Jacques Barthès, installé à Sète depuis plus de dix ans, est né à Montpellier en 1950. Une enfance sereine passée à  Aniane, près de Saint-Guilhem-le-Désert, dont les paysages et l’histoire inspirent sa poésie dans la lignée des troubadours.

Étudiant  à la Faculté des Lettres de Montpellier, Jacques Barthès, commence à composer des chansons et à les chanter. On y retrouve les influences de Georges Brassens, Félix Leclerc, Jacques Brel, Paco Ibanez, Theodorakis…qu’il écoute et réécoute avec passion.

Guitare en bandoulière, Jacques Barthès, auteur-compositeur-interprète,  nous entraine en poésie par sa voix chaude et vibrante.  Il aime à conter les paysages méditerranéens de son enfance, vivre la mer, la terre languedocienne aride et chaude baignée de soleil. 

Cet occitan d’à peine vingt ans  débarque à Paris, guitare sous le bras,  pour conquérir ce monde si étrange qu’est celui de la chanson.  Comme de nombreux troubadours de l’époque, Jacques effectue la tournée des cabarets  » rive gauche  » de la capitale et hante les nuits poétiques de ces lieux fourmillants de talentueux artistes.

Il a donc quitté son Hérault natal pour se frotter, comme il le dit lui-même, à tous ces déracinés qui font ce métier. Dans l’esprit de Jacques Barthès, c’est un passage obligé. En son for intérieur, il porte le désir de partager et d’échanger les images de son enfance, le long des rives de cette mer qu’il affectionne tant, ou près des collines environnantes. De cafés musicaux en cabarets, il distille à son public au travers de ses chansons, l’âme de la région languedocienne qui lui vrille le cœur et l’âme. Il confie d’ailleurs  » Tu ne sais vraiment le prix des choses que lorsque tu les as quittées « .

En 1975, il publie son premier disque intitulé  » Solitaire – Solidaire ». Pour Jacques, la solidarité est la reconnaissance de le solitude de chacun. Il se dégage de ce disque une extrême sensibilité grâce à cette voix chaude et vibrante. Il publie ensuite quatre disques (Amara, L’envol des ruines, L’heure solaire et La chanson des bons présages) tous empreints de l’atmosphère méditerranéenne et se produit en concert dans les tournées des Maisons de la Culture, festivals et réseaux des salles de spectacles.

Parallèlement, Jacques Barthès poursuit des études de guitare au Conservatoire de Rueil-Malmaison.  Au conservatoire, il a l’opportunité de mettre sa formation d’enseignant au service de la pédagogie musicale en milieu scolaire. À la rencontre des enfants,  il compose des chansons pour les chorales enfantines et publie un disque « Chanson pour les enfants » aux éditions « Fuzeau  » et un livre de pédagogie musicale « La chanson à portée des enfants » (Hachette/Van de velde). Pour lui, c’est une expérience si enrichissante  qu’il lui consacre,  durant de nombreuses années, tout son temps et son énergie.

En 2012, Jacques Barthès s’installe à Sète et renoue avec sa terre natale, les vignes, la garrigue et les rivages de la méditerranée. Il participe à la vie culturelle et associative  et donne des concerts dans la ville et aux alentours (La Médiathèque François Mitterrand, Journées Filomer, Festival Nord Sud, 22 V’là Georges…). Il réédite «  L’heure solaire » et publie deux CD « Chanter » et « Passeur ». C’est  à Sète qu’il se sent vivre. Le texte de l’une de ses chansons est d’ailleurs explicite :  » Je marche sur la plage et j’enfonce mes pas comme tant d’hommes sages qui connaissent leur joie d’être un instant sous l’aile de ce vent tiède et bon « .

Écouter Jacques Barthès, c’est découvrir un espace différent, le temps se fige, ses mots nous portent et la vie s’arrête, un instant. Notre rêve alors n’en est que plus grand. Vous pouvez écouter les chansons de Jacques Barthès sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook.

Mèze

Mèze : la Ville récompensée pour son engagement en faveur de la biodiversité

Article

le

©VilledeMèze

Engagée en faveur de la biodiversité, la Ville de Mèze vient de se voir récompensée en décrochant 3 abeilles du label Api-cité.

La commune de Mèze vient de se voir attribuer la plus haute distinction du label APIcité avec 3 « abeilles ». Mèze devient ainsi, avec Fraisse-sur-Agout, la seconde ville de l’Hérault à atteindre 3 abeilles. Seules 21 communes en France ont obtenu cette reconnaissance du monde apicole.

Le comité de labellisation APIcité a notamment mis à l’honneur la commune pour ses actions en faveur de l’environnement, de la nature et, plus globalement, de la qualité du cadre de vie.
Les responsables d’APIcité ont particulièrement apprécié les liens étroits avec les organisations apicoles locales, les animations et actions de sensibilisation sur l’abeille et les pollinisateurs, ainsi que le fort engagement dans la lutte contre le frelon asiatique.

Le Maire Thierry Baëza, lui-même apiculteur, se réjouit de cette bonne nouvelle : « Cette troisième abeilles est une très grande satisfaction pour l’équipe municipale. Elle est le fruit d’une collaboration entre les organisations apicoles, les services municipaux et bien entendu les élus de Mèze. Elle récompense également une véritable culture et une réelle sensibilité aux abeilles et à tout ce qui participe à leur préservation. La création d’un service environnement voulu par l’équipe municipale a largement contribué à ce résultat. Le travail spécifique du service des espaces verts a aussi été décisif. »

« La Ville va par ailleurs acquérir prochainement trois ruches afin de monter un projet éducatif environnemental qui regroupera le pastoralisme et l’apiculture. Une initiative qui sera suivie par l’adjointe à l’environnement et aux affaire scolaires, Marie-Hélène Pelain », ajoute-t-il.

Thierry Baëza se verra remettre officiellement le 6 décembre 2022 à Paris, les 3 abeilles du label APIcité.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Marseillan

Marseillan : la Ville lance le concours d’illuminations

Article

le

Photo d’illustration

Dans le cadre des fêtes de fin d’année, la Ville de Marseillan lance son concours sur le thème des illuminations et des décorations de Noël, afin de faire vivre l’esprit de Noël.

Nouveauté, cette année l’accent sera sur « le respect de l’environnement et une consommation d’énergie raisonnée», explique la municipalité. « Nous demandons aux participants de favoriser l’utilisation d’ampoules à leds, de décors à énergie solaire, ou toute autre décoration à faible consommation d’énergie », précise-t-elle dans un communiqué.

Le concours est ouvert à toutes les personnes demeurant sur la commune de Marseillan dont les décorations sont visibles depuis le domaine public.

La remise des prix : le vendredi 6 janvier 2023 à 18h se déroulera à la salle des Mariages.

Inscription en ligne sur www.ville-marseillan.fr ou à l’accueil de la mairie avant le 14 décembre 2022.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

 

Lire Plus

Sète

Sète : le département de l’Hérault a inauguré le quai de l’Estacade !

Article

le

©DépartementdeHérault

Le département de l’Hérault a inauguré le quai de l’Estacade à Sète en présence de Véronique Calueba et Sébastien Denaja.

Le Département réalise des projets qui s’inscrivent au cœur de sa volonté politique d’un mandat écologique et solidaire. Les travaux ainsi menés sur le quai de l’Estacade participent pleinement de cette dynamique : essor des modes doux et amélioration de l’accessibilité.

Un chantier complexe

Le quai de l’Estacade a été consolidé avec des planches métalliques et des pieux cylindriques insérés dans le sol, en offrant ainsi la possibilité d’aménager en surface une voie de bus et une voie douce.

Ce chantier, particulièrement complexe permet ainsi :

  • de requalifier les espaces publics mais aussi de rétablir les jonctions piétonnes et cyclables entre le secteur de la gare et le boulevard de Verdun ;
  • d’assurer une intégration complète de la voie dans le site, classé en aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine ;
  • de traiter les raccordements du côté du Pont Sadi Carnot ainsi que du côté du nouveau pôle d’Echanges Multimodal de la gare

Hors service depuis 2012, le quai de l’Estacade est de nouveau mis en circulation grâce au département de l’Hérault. Le chantier qui avait débuté en octobre 2021 est évalué à plus de 6M€ par le département.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus