Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Foot : Luis Campos arrive au PSG, le nom de Zidane revient en force

Article

le

foot:-luis-campos-arrive-au-psg,-le-nom-de-zidane-revient-en-force

Le Paris SG est en chantier, du sol au plafond: le club parisien a officialisé vendredi l’arrivée du Portugais Luis Campos, et plusieurs médias affirment que l’arrivée de Zinédine Zidane au poste d’entraîneur est quasiment actée. 

Aucune annonce officielle n’est intervenue pour entériner le départ du directeur sportif Leonardo; Mauricio Pochettino est toujours officiellement entraîneur du Paris SG. Mais en coulisses, les grandes manoeuvres sont bien lancées.

Vendredi, l’hypothèse de l’arrivée prochaine de Zinédine Zidane, 49 ans, l’enfant de Marseille, qui a remporté sur le banc du Real Madrid quatre Ligues des champions (une comme adjoint, trois comme entraîneur), a repris de la vigueur.

Très affirmatif, Europe 1 évoque un « accord de principe (…) pour que Zinédine Zidane soit le prochain entraîneur ». Selon RMC, les deux parties « sont proches d’un accord » même si « les discussions devraient se poursuivre encore plusieurs jours avant une signature définitive du coach français ».

Sollicité, l’entourage de Zidane n’a pas donné suite. Le Paris SG s’est refusé à confirmer ou infirmer l’information. Une source proche de la direction du club a toutefois relativisé auprès de l’AFP qu’un tel accord était acquis.

Coups d’éclat et coups de sang

Agé de 49 ans, Zinédine Zidane a quitté le Real Madrid en 2021 et est depuis libre de tout engagement, même s’il est régulièrement présenté comme le successeur naturel de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France si celui-ci décidait de partir après le Mondial.

La saison passée, le Paris SG a remporté le huitième titre de champion de France de l’ère qatarie mais a encore échoué dans sa quête de Ligue des champions, le grand objectif du club, éliminé dès les huitièmes de finale par le Real Madrid.

Désigné « conseiller football », le Portugais Luis Campos sera l’architecte du nouveau projet du club, bâti autour de Kylian Mbappé, qui a annoncé en mai qu’il restait au club malgré la cour assidue du Real Madrid.

L’arrivée de Campos, un proche de l’attaquant superstar qu’il a rencontré à Monaco, promet un mélange de coups d’éclats sur le mercato, comme le Portugais l’a prouvé à Monaco et Lille, et de coups de sang en coulisse.

Âgé de 57 ans, il est un fort caractère à la compétence reconnue, qui va devoir remanier l’effectif et surtout définir une politique plus cohérente que Leonardo, démis au soir de la prolongation de Mbappé.

Si actuellement Pochettino reste officiellement l’entraîneur des Parisiens, son départ apparaît logique. Depuis son arrivée en remplacement de Thomas Tuchel, l’Argentin n’a pas convaincu en une saison et demie. Et son année restante de contrat ne devrait pas représenter un obstacle financier.

Zinédine Zidane, libre, a le pedigree idéal pour lui succéder. Il était présent à Paris, en même temps que l’émir du Qatar, à l’occasion de la finale de C1, ce qui a alimenté toutes les spéculations.

Galtier aussi cité

Outre Zidane, d’autres noms sont évoqués, notamment celui de l’entraîneur de Nice, Christophe Galtier, qui a travaillé trois ans à Lille avec Campos. Le Portugais avait grandement bâti l’équipe nordiste sacrée championne de France en 2021, un an après son départ.

Après l’entraîneur, viendra le temps des joueurs. L’entrejeu est une faiblesse identifiée depuis plusieurs années au PSG qui n’arrive pas à trouver un binôme à Marco Verratti au milieu de terrain. Selon RMC, Paul Pogba, également convoité par la Juventus, « attend l’officialisation de l’arrivée de Zidane au PSG pour entamer des discussions avec le club parisien ».

Avec le départ d’Angel Di Maria, Paris devrait aussi se mettre en quête d’un ailier. Le nom d’Ousmane Dembélé, libre de tout contrat fin juin à Barcelone, revient souvent dans la presse.

Campos devra aussi dégraisser un effectif pléthorique –un point où Leonardo a failli, malgré de mauvais résultats financiers pour le PSG, qui a enregistré 225 M EUR de pertes sur l’exercice 2020-2021.

Sur la sellette, Mauro Icardi et Leandro Paredes ont dit leur intention de rester dans un club où les salaires sont élevés.

Il faudra aussi gérer les égos. « Le meilleur joueur du monde, c’est Kylian Mbappé », a lancé Nasser Al-Khelaïfi, semblant rétrograder Lionel Messi et Neymar dans la hiérarchie du vestiaire.

Autre sujet: la clarification de la situation autour des gardiens Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma, qui veulent rester tout en étant N.1 la saison prochaine –ce qui impliquerait le départ de l’un d’entre eux.

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Sports

Tournoi des Six Nations 2024 : Victoire des Bleues contre l’Angleterre

Article

le

Tournoi des Six Nations 2024 : Victoire des Bleues contre l'Angleterre

Le XV de France clôture le Tournoi des Six Nations 2024 avec une victoire épique face à l’Angleterre (33-31), mais les apparences sont parfois trompeuses. Malgré cette performance, qui assure une deuxième place dans le tournoi, l’équipe française reste confrontée à plusieurs défis majeurs.

Sur le papier, les statistiques semblent encourageantes : une deuxième place derrière l’Irlande, la quatrième en cinq ans ; la deuxième meilleure attaque du tournoi ; Thomas Ramos sacré meilleur réalisateur avec 63 points à son actif.

Cependant, ces chiffres dissimulent une réalité plus mitigée pour le XV de France, qui a connu un Tournoi laborieux. Le début chaotique avec une défaite face à l’Irlande (17-38), suivie d’une victoire laborieuse en Écosse (20-16) et d’un nul décevant contre l’Italie (13-13), a été suivi de deux victoires éclatantes au Pays de Galles (45-24) et contre l’Angleterre.

Le sélectionneur Fabien Galthié a qualifié ce tournoi d' »enfer » où l’équipe a dû faire preuve de solidité et de résilience. Près de six mois après la déception du quart de finale de la Coupe du Monde 2023, les Bleus peinent encore à digérer cette sortie prématurée de la compétition.

Malgré des moments difficiles, les joueurs ont su montrer leur unité et leur détermination. Louis Bielle-Biarrey a souligné que ces épreuves allaient renforcer l’équipe à l’avenir.

La défense, point fort autrefois, a été le talon d’Achille de l’équipe avec quatorze essais encaissés, le pire bilan depuis l’arrivée de Fabien Galthié. Malgré tout, le XV de France a pu compter sur ses talents individuels, avec des actions décisives de joueurs comme Gaël Fickou, Damian Penaud ou Léo Barré.

Cette épreuve a également permis à certains joueurs de se révéler, tandis que les cadres ont retrouvé leur rang, en l’absence de joueurs clés comme Antoine Dupont ou Romain Ntamack. La discipline de l’équipe s’est améliorée, bien que quelques cartons jaunes et rouges aient été distribués au cours du tournoi.

Maintenant, les regards se tournent vers la tournée estivale en Argentine, où l’équipe devra confirmer ses progrès et renforcer sa cohésion.

Lire Plus

Les + Lus