Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

C1: le PSG régale et réconcilie, le Real de Zidane soulagé et en 8es

Article

le

c1:-le-psg-regale-et-reconcilie,-le-real-de-zidane-soulage-et-en-8es

Premier de son groupe, le PSG a battu à la fois Istanbul Basaksehir (5-1) et le racisme ordinaire mercredi lors d’un match de Ligue des champions interrompu la veille. Karim Benzema, lui, a sauvé Zinédine Zidane et le Real Madrid, soulagés d’être en huitièmes.

Groupe H: Paris gagne, le racisme perd

Vainqueur sur un triplé de Neymar et un doublé de Kylian Mbappé, le Paris SG a clos avec panache le triste épisode de la suspension de son match contre Basaksehir, stoppé mardi lorsque l’entraîneur adjoint du club turc, Pierre Webo, a accusé un des arbitres de propos racistes.

Les joueurs ayant décidé de quitter la pelouse en signe de protestation et d’indignation, le jeu n’a repris que le lendemain au Parc des Princes, où les 22 acteurs ont choisi de marquer les esprits: tee-shirts « Non au racisme » et genou posé à terre avant le match, un geste associé à la lutte antiraciste.

Le racisme « n’a plus sa place dans le foot ni dans la vie », a tranché Neymar au micro de RMC Sport.

Déjà qualifié depuis la veille et la victoire du RB Leipzig, lui aussi en huitièmes, contre Manchester United (3-2), le PSG décroche la première place et l’assurance d’éviter en huitièmes des cadors comme le Bayern Munich, Liverpool ou Manchester City lors du tirage prévu lundi.

Groupe A: l’Atlético passe sans trembler

A Salzbourg, l’Atlético Madrid n’avait besoin que d’un nul pour accompagner le Bayern Munich au tour suivant et l’équipe de Diego Simeone a fait le boulot: victoire 2-0 en Autriche et billet en poche, sur des buts de Mario Hermoso (39e) et Yannick Carrasco (86e).

Dans l’autre rencontre du groupe, qui était sans enjeu comptable, le Bayern Munich (1er) a battu 2-0 le Lokomotiv Moscou, dernier du groupe, sur des buts de Niklas Süle (63e) et de l’ancien Parisien Eric-Maxim Choupo-Moting (80e)

Groupe B: ouf au Real, Zidane remercie Benzema

Karim Benzema a souvent qualifié Zinédine Zidane de « grand frère », surtout quand l’entraîneur protégeait son compatriote à la pointe de l’attaque du Real Madrid: mercredi, dans un match couperet contre Mönchengladbach (2-0), où la « Maison Blanche » risquait de subir sa toute première élimination en phase de poules depuis 23 participations depuis 1997, Benzema a surgi deux fois de la tête pour qualifier « Zizou » et les Madrilènes (9e, 32e).

« On en ressort tous plus forts. On est une famille, on travaille tous ensemble », a savouré Benzema.

C’est un immense soulagement pour le technicien français, un temps fragilisé, et le Real, passé tout prêt de l’élimination et qui en profite pour chiper la première place de la poule à « Gladbach », également qualifié.

En revanche, c’est un crève-coeur pour l’Inter Milan d’Antonio Conte, bâtie pour la C1 mais éliminée mercredi de toute compétition européenne en terminant à la dernière place du groupe après un nul 0-0 contre le Shakhtar, reversé en Ligue Europa.

Groupe C: pas de miracle pour Marseille

La marche était trop haute pour Marseille, qui s’est logiquement incliné 3-0 sur le terrain de Manchester City et termine au dernier rang du groupe, sans avoir réussi à accrocher la troisième place synonyme de Ligue Europa – qui échoit à l’Olympiakos.

L’équipe d’André Villas-Boas, en forme en Ligue 1 mais à la peine sur la scène européenne, a fini par baisser pavillon devant Ferran Torres (48e), Sergio Agüero (77e) et Raheem Sterling (90e).

Cela restera comme une campagne européenne à oublier pour l’OM, donc, qui espère confirmer en championnat pour regoûter à la grande Europe dès la saison prochaine, avec d’autres arguments.

Groupe D: l’Atalanta continue de surprendre

L’Atalanta continue d’étonner son monde: un but tardif du Colombien Luis Muriel a permis au modeste club de Bergame de battre l’Ajax 1-0 à Amsterdam et de s’inviter en huitièmes de finale pour la deuxième année d’affilée.

Ce succès étriqué, acquis au terme d’un match insipide entre deux formations qui avaient pourtant ébloui l’Europe entière ces deux dernières saisons, vaut aux Lombards de rêver à de nouveaux exploits européens au printemps: n’avaient-ils pas atteint les quarts de l’édition écoulée, chutant in extremis face au PSG (2-1) ?

Dans l’autre rencontre, sans enjeu, les modestes Danois de Midtjylland ont tenu en échec (1-1) Liverpool, déjà assuré de la première place.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus