Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

C1: le Paris SG attendu à Munich pour un sommet européen

Article

le

c1:-le-paris-sg-attendu-a-munich-pour-un-sommet-europeen

En retard en Ligue 1, le Paris SG de Neymar doit être à l’heure pour son rendez-vous capital à Munich, mercredi (21h00) en quarts de finale aller, dans sa quête d’une première Ligue des champions dont le Bayern l’a privé en août.

C’est le match de l’année pour le PSG… jusqu’au retour ou jusqu’à une éventuelle demi-finale.

L’autre quart de finale oppose l’équipe surprise du plateau, le FC Porto, au Chelsea de Thomas Tuchel, ancien du PSG.

Le géant bavarois a gagné à Lisbonne cet été (1-0) une sixième « Coupe aux grandes oreilles », alors que le club parisien court toujours après ce trophée.

Mais « je ne crois pas que ce soit une revanche », prévient Mauricio Pochettino, l’entraîneur du PSG. « Il s’agit plutôt de prouver à nous-mêmes que nous sommes capables de battre un rival comme le Bayern Munich, champion d’Europe, champion du monde et qui aujourd’hui est le meilleur d’Europe ».

Même sans son « serial buteur » Robert Lewandowski, blessé, ni son remplaçant potentiel, Serge Gnabry, atteint par le Covid, le Bayern reste favori de cette double confrontation.

Le Polonais est immense, avec ses 35 buts en Bundesliga et ses 5 en C1, mais le réservoir munichois est profond. Eric-Maxim Choupo-Moting, que le PSG connaît bien, ou le multi-cartes Thomas Müller peuvent pallier ces absences, ainsi qu’un jeu collectif réglé au millimètre.

Quel Neymar?

Le PSG aussi a fort à faire avec les absences, privé notamment de la paire du milieu Leandro Paredes (suspendu)-Marco Verratti (Covid-19).

En revanche Mauricio Pochettino peut compter sur ses meilleurs éléments devant, sauf Mauro Icardi. Angel Di Maria, Neymar et Kylian Mbappé de droite à gauche, au service du puissant Moise Kean en pointe, la fourche offensive parisienne a belle allure.

Mais quel Neymar verra-t-on à l’Allianz Arena? Le showman brésilien irrésistible de novembre-décembre ou le garnement bêtement exclu samedi contre Lille, où il n’a pas su guider son équipe pour éviter une défaite très embêtante dans la course au titre (1-0)?

« C’est un grand joueur, aujourd’hui il est très motivé », assure son capitaine Marquinhos. « Il sait que ce qu’il s’est passé, est passé. Demain, on a un grand match et on a besoin de nos grands joueurs pour faire un très grand match. »

Déjà battu huit fois en Ligue 1, le PSG semble obnubilé par la Ligue des champions, une « obsession », un mot que « Poche » reprend souvent à son compte, qui doit sublimer le club, comme lors de la sublime victoire à Barcelone (4-1), avec un triplé de Mbappé, et non pas lui faire « péter les plombs », comme « Ney » face au Losc.

Dans l’autre quart de finale, le FC Porto va tenter de poursuivre son parcours contre Chelsea.

Tombeur de la Juventus (2-1, 2-3 a.p.) au bout d’un match retour d’anthologie, en jouant une heure à dix contre onze, le club portugais n’était pas attendu à ce niveau, mais il reste un grand d’Europe, vainqueur de deux C1 (1987 et 2004), soit une de plus que Chelsea (2012).

Giroud, le quadruplé à Séville

L’entraîneur Sergio Conceiçao est privé de son capitaine et meneur, Sergio Oliveira, l’auteur du coup franc qui a abattu la Juve, suspendu.

Mais porté par la vitesse du Mexicain Jesus Corona ou du Nigérian Zaidu Sanusi, encore des trouvailles des incroyables dénicheurs de pépites des « Dragons », et par l’expérience de Pepe (38 ans) et du gardien argentin Agustin Marchesin, Porto a sa chance.

Les « Blues » restent sur la première défaite de l’ère Tuchel, un crash 5-2 contre West Bromwich Albion, avant-dernier de Premier League, et ont vu la meute revenir sur leur 4e place, dernière qualificative pour la prochaine Ligue des champions.

Mais « nous devons être absolument conscients de nos forces », martèle Tuchel. « Après notre match de samedi et après la grande pause internationale, nous voulons retrouver notre rythme ».

Chelsea craignait de compter aussi un absent de marque, Ngolo Kanté, blessé, mais il sera finalement sur le banc, a annoncé Thomas Tuchel.

Toujours côté Bleus des Blues, Olivier Giroud retrouve avec appétit l’enceinte de Séville, où est délocalisé le match. Cet automne il avait claqué un quadruplé contre le Séville FC 54-0)…

Dans les affiches jouées mardi, le Real Madrid a pris une option sur les demi-finales en disposant sans ménagement Liverpool 3-1, tandis que Manchester City s’est imposé in extremis face au Borussia Dortmund (2-1).

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus