Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Bleus: La liste pour l’Euro, des contours déjà nets

Article

le

bleus:-la-liste-pour-l’euro,-des-contours-deja-nets

Le dernier stage des Bleus avant la publication, fin mai, de la liste des joueurs appelés pour l’Euro, a offert des précieux enseignements à Didier Deschamps: les revenants Ousmane Dembélé et Thomas Lemar ont marqué des points, à l’inverse de Ferland Mendy et des absents.

Le sélectionneur des champions du monde en titre ne dispose certes pas de « toutes les données », comme il le répète souvent en référence aux éventuelles blessures notamment, mais il connaît l’essentiel des heureux élus qui sortiront de son chapeau dans deux mois.

Ils y seront

« Plus le noyau dur est important, mieux c’est », a répété Deschamps ces derniers jours, en marge du rassemblement de mars consacré aux qualifications au Mondial-2022 et clôturé par deux succès étriqués, au Kazakhstan (2-0) et en Bosnie (1-0), après un nul contre l’Ukraine (1-1) pour commencer.

Neuf des onze titulaires de la finale du Mondial-2018 n’ont ainsi aucun souci à se faire car ils disposent du « vécu » si cher au technicien basque et enchaînent les titularisations: Hugo Lloris, Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Lucas Hernandez, N’Golo Kanté, Paul Pogba, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Olivier Giroud.

Successeurs désignés de Samuel Umtiti et Blaise Matuidi, Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot peuvent aborder sereinement les deux mois de compétition qu’il leur reste en club, comme Steve Mandanda, doublure expérimentée dans les buts, ou Kingsley Coman, systématiquement appelé depuis 2019 lorsqu’il était disponible, et très performant.

Ils tiennent la corde

Comme gardien N.3, le Lillois Mike Maignan a délogé le « mondialiste » Alphonse Aréola et s’avance comme option privilégiée.

La défense centrale de complément, composée de Clément Lenglet et Kurt Zouma, s’est montrée intraitable au Kazakhstan et semble bien partie pour être du voyage cet été. Pour les défenseurs latéraux, Lucas Digne tient la concurrence en respect pour le moment à gauche et Léo Dubois profite de l’absence d’alternative à droite, bien que son temps de jeu à Lyon diminue.

Capable d’évoluer des deux côtés, le Madrilène Ferland Mendy n’est pas loin dans la hiérarchie mais il n’a eu aucune minute de jeu en mars, ce qui complique sa situation malgré une saison étincelante.

A moins que Deschamps n’emmène un 9e défenseur dans les valises, ou que l’UEFA ne décide, comme « DD » l’espère, d’élargir les listes, habituellement limitées à 23 joueurs.

Trois « revenants » de mars ont aussi marqué des points au meilleur moment.

Tanguy Ndombélé est en embuscade au milieu pour remplacer le blessé de longue durée Corentin Tolisso. Titulaire à Nur-Sultan et Sarajevo, Thomas Lemar offre au sélectionneur un profil moins offensif que les autres ailiers et Deschamps l’a trouvé « très en forme » et « performant ».

Quant à Ousmane Dembélé, buteur au Kazakhstan, le « Moustique » barcelonais semble enfin épargné par les blessures et « est sur la bonne voie », de l’aveu même de « DD ».

D’autres profils offensifs sont encore du bon côté de la balance: Anthony Martial, passeur décisif à Nur-Sultan mais toujours un peu gauche lorsqu’il s’agit de conclure, et Wissam Ben Yedder, seulement utilisé une grosse demi-heure lors du match des remplaçants au Kazakhstan.

Ce sera dur

Si Deschamps a martelé qu’il n’y avait « pas de condamné », le rêve d’Euro s’estompe pour plusieurs prétendants et la liste de mai ne risque pas de s’éloigner beaucoup de celle mars.

Outre Umtiti et Matuidi, disparus de la circulation, Florian Thauvin est un autre champion du monde mis de côté de longue date, comme Benjamin Mendy et Djibril Sidibé en défense.

Le milieu Steven Nzonzi, présent en Russie, a lui aussi calé dans la dernière ligne droite, faute de performances brillantes à Rennes. C’est un peu la même histoire pour Nabil Fekir: l’ancien Lyonnais a raté le wagon de mars et peut légitimement s’inquiéter.

Parmi les jeunes joueurs récemment lancés par Deschamps, Marcus Thuram apparaît barré par la concurrence au poste d’ailier, et les pensionnaires de la catégorie Espoirs, laissés à la disposition de leur sélection pour le début de l’Euro des moins de 21 ans fin mars, paraissent un ton en-dessous.

Pour Houssem Aouar, Dayot Upamecano, Jonathan Ikoné et même Eduardo Camavinga, pourtant impressionnant chez les grands en octobre, le Mondial-2022 au Qatar semble être un objectif plus réaliste.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus