Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Ballon d’Or: l’heure de la consécration pour Karim Benzema ?

Article

le

ballon-d’or:-l’heure-de-la-consecration-pour-karim-benzema-?

Immense favori du Ballon d’Or 2022, décerné lundi à Paris, Karim Benzema s’approche à 34 ans d’une première consécration individuelle après une saison parfaite, une récompense tardive dont l’attaquant français rêve avant de viser la Coupe du monde avec les Bleus.

Si les jeux sont ouverts pour la récompense féminine, la distinction suprême ne semble pas pouvoir échapper chez les hommes au « serial buteur » du Real Madrid.

« S’ils ne l’annulent pas, il va probablement gagner ce Ballon d’Or, oui », a glissé jeudi son concurrent Robert Lewandowski dans un trait d’humour grinçant, lui qui avait vu le trophée lui filer entre les mains en 2020, le gala ayant été annulé à cause de la pandémie de Covid-19.

Benzema, lui, coche toutes les cases pour l’obtenir: vainqueur de la Ligue des champions et du Championnat d’Espagne en club, de la Ligue des nations en sélection, meilleur buteur et joueur d’Espagne en 2021-2022, auteur de 50 buts toutes compétitions confondues, le natif de Lyon apparaît comme le prétendant N.1 du trophée.

Le prestigieux gala organisé au théâtre du Châtelet à Paris, à partir de 20h30, doit couronner les successeurs de l’Espagnole Alexia Putellas et de l’Argentin Lionel Messi, septuple lauréat mais grand absent de la liste des 30 nommés, une première depuis 2005.

Mané et Lewandowski en embuscade

Cette année, les candidats au trophée piloté par le magazine France Football ne sont pas si nombreux derrière « KB9 ».

Lewandowski a certes réalisé une nouvelle saison pleine au Bayern Munich avant de rejoindre Barcelone cet été, mais le Polonais n’a guère brillé en Europe. Kylian Mbappé a été étincelant avec le Paris SG mais a subi la loi du Real de Benzema en huitièmes de finale de Ligue des champions.

Et Sadio Mané a lui aussi échoué contre le Real en finale de C1 (1-0), après avoir été champion d’Afrique avec le Sénégal et vice-champion d’Angleterre avec Liverpool.

Aucun suspense à en croire Carlo Ancelotti, entraîneur de Benzema au Real. « Il a marqué de nombreux buts, il a bien fini la saison et maintenant il file tout droit vers le Ballon d’Or. Est-ce qu’il subsiste encore un doute ? Pour moi, plus aucun. »

Benzema peut devenir le cinquième Français à inscrire son nom au palmarès, le premier depuis Zinédine Zidane en 1998.

« Cette année a été la meilleure de ma carrière au niveau personnel », affirmait-il cet été après avoir reçu le trophée UEFA de joueur de l’année.

« Ce qui a changé, c’est cette statistique de buts, mais mon jeu est le même depuis que je suis gamin », assurait alors le joueur formé à l’OL, longtemps resté dans l’ombre de Cristiano Ronaldo à Madrid avant de prendre les commandes et la lumière au départ du Portugais en 2018.

Absent de l’équipe de France entre 2015 et 2021 après « l’affaire de la sextape », l’attaquant aux 97 sélections ne voudra pas en rester là, même en cas de Ballon d’Or: le Mondial-2022, au Qatar (20 novembre-18 décembre), lui offre l’opportunité d’inscrire une autre ligne dorée à son palmarès déjà bien garni.

Putellas ou Mead ?

Réformé cette année, le règlement du Ballon d’Or est encore plus favorable au Français. Il couvre désormais la saison sportive (en l’occurrence 2021-2022) et non l’année civile, ce qui inclut le titre en Ligue des nations obtenu en octobre 2021 avec les Bleus.

Et il insiste sur « les performances individuelles » et le « caractère décisif et impressionnant » des postulants.

Pour sa quatrième édition, le Ballon d’Or féminin s’annonce beaucoup plus serré. La tenante du titre Alexia Putellas (28 ans, FC Barcelone) a décroché à la surprise générale le trophée de joueuse UEFA de l’année fin août, alors qu’elle s’est gravement blessée juste avant l’Euro, principale compétition de la saison.

Mais l’Anglaise Beth Mead (27 ans, Arsenal), meilleure joueuse et co-meilleure buteuse du Championnat d’Europe remporté en juillet par les Lionesses à domicile, compile des statistiques plus impressionnantes que l’Espagnole sur les derniers mois.

La cérémonie couronnera aussi le meilleur gardien de la saison (trophée Yachine), promis au Madrilène Thibaut Courtois, et le meilleur jeune joueur (trophée Kopa).

Une nouvelle récompense a par ailleurs été créée cette année, le « Prix Socrates », célébrant les footballeurs et footballeuses les plus engagés dans des projets sociétaux et caritatifs.

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus