Nous rejoindre sur les réseaux

Sports

Athlétisme : Duplantis s’envole à 6,19 m, nouveau record du monde de la perche

Article

le

athletisme:-duplantis-s’envole-a-6,19-m,-nouveau-record-du-monde-de-la-perche

Après de nombreuses tentatives ces dernières semaines, le prodige suédois de la perche Armand Duplantis a fini par battre son propre record du monde en sautant 6,19 m lundi en salle à Belgrade.

Dans une enceinte quasiment vide, Duplantis n’a eu aucun mal à trouver sa petite amie suédoise dans les tribunes, sitôt retombé du plafond, pour l’embrasser.

« Il était temps, cette hauteur m’a causé plus de soucis que n’importe quelle autre dans ma vie. Je suis ravi que cela soit accompli », a-t-il expliqué à chaud, soulagé, à l’AFP.

« D’habitude je ne m’entraîne pas à sauter aussi haut, mais aujourd’hui je me sentais vraiment en confiance. Je pense que cela se voyait dans ma façon de sauter: la seule chose que j’avais en tête depuis le début c’était battre le record. Si je n’y étais pas parvenu, je m’en serais voulu », a également confié Duplantis en conférence de presse après sa performance.

6,20 m et au-delà

Ce surdoué du saut à la perche, détenteur de quasiment tous les records depuis ses 11 ans, n’a pas l’habitude que les barres lui résistent. A 22 ans, le champion olympique vient de battre son 3e record du monde après avoir passé 6,17 m puis 6,18 m en février 2020, avant que la pandémie de coronavirus ne bouleverse le monde, et par ricochet les compétitions sportives.

Le week-end prochain, il retrouvera Belgrade pour les Mondiaux en salle dont il est l’immense favori.

« Désormais on va attaquer 6,20 m, même procédure dans deux semaines », a-t-il ajouté, sûr de sa force par rapport à la concurrence pourtant solide de l’Américain Chris Nilsen, qui a passé 6,05 m vendredi à Rouen. Sans limite, il semble capable de monter le curseur centimètre après centimètre, comme l’Ukrainien Sergueï Bubka en son temps.

« J’ai le sentiment que je peux sauter encore bien plus haut, que tout ceci est encore le début. Je pense que je peux essayer encore plein de choses différentes, comme franchir les 6,20 m et aller au-delà », a-t-il expliqué toujours confiant dans sa progression à venir.

Lundi, dans un concours où il était le seul perchiste de niveau international, Duplantis a pu se concentrer exclusivement sur sa chasse au record, passant facilement 5,61 m, 5,85 m puis 6 m avant de s’y reprendre à trois reprises pour la barre à 6,19 m, qui a tremblé sans tomber.

Imbattable

Le brun à la bouille d’adolescent et aux yeux clairs s’était déjà attaqué aux 6,19 m plus tôt dans l’hiver à Karlsruhe (Allemagne), Berlin, Uppsala (Suède), puis à Birmingham, sans réussite.

Véritable prodige du saut à la perche, « Mondo », qui est né et a grandi aux Etats-Unis à Lafayette (Louisiane), concourt sous les couleurs de la Suède, pays de sa mère, qui l’entraîne avec son père.

A 22 ans, Duplantis plane au-dessus de la concurrence, alors qu’il a gagné 32 de ses 33 concours depuis début 2020. Il était devenu champion d’Europe en 2018 à Berlin à seulement 18 ans, et a conquis le titre olympique l’été dernier à Tokyo avec un saut à 6,02 m.

Il est également détenteur de la meilleure performance de l’histoire en plein air (6,15 m en septembre 2020 à Rome).

Après les Mondiaux en salle, où il paraît imbattable, il s’attaquera en juillet à Eugene (Oregon) aux Mondiaux en plein air, l’autre titre qui manque à son palmarès.

Le meeting de Belgrade a aussi vu le champion olympique italien du 100 m Marcell Jacobs disqualifié en finale du 60 m lundi en raison d’un faux départ. Jacobs avait couru en 6 sec 56 en séries.

Sports

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Article

le

Rafael Nadal se prépare pour Roland-Garros et évoque ses adieux imminents à Barcelone

Malgré sa défaite à Barcelone, Nadal reste concentré sur son objectif ultime : briller une dernière fois à Roland-Garros.

À quelques semaines de Roland-Garros, Rafael Nadal se prépare pour ce qui pourrait être son dernier tournoi majeur. Malgré sa défaite face à Alex De Minaur à Barcelone, Nadal estime avoir fait un pas en avant dans sa préparation pour le tournoi parisien.

Pour Nadal, Barcelone n’était pas l’endroit pour tout donner. Il réserve son énergie et sa détermination pour Roland-Garros, où il a établi un héritage légendaire. Il décrit son passage à Barcelone comme des « adieux », soulignant l’importance émotionnelle de ce tournoi où il a triomphé à douze reprises.

De retour sur le court après plus de trois mois d’absence, Nadal se concentre sur ses sensations et sa forme physique en vue de Roland-Garros. Il admet qu’il lui est difficile d’être compétitif sur de longs matchs pour l’instant, mais reste optimiste quant à sa progression.

Nadal reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir pour retrouver son meilleur niveau, mais il se sent plus fort après chaque séance d’entraînement. Son objectif est de se sentir plus à l’aise et mieux préparé pour affronter les défis à venir, notamment à Madrid la semaine prochaine.

À bientôt 38 ans, Nadal se prépare à affronter ce qui pourrait être sa dernière campagne à Roland-Garros. Malgré les défis physiques, il reste déterminé à briller sur la terre battue parisienne et à laisser une dernière empreinte indélébile dans l’histoire du tennis.

Lire Plus

Sports

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Article

le

C1: le PSG retrouve son rival barcelonais sous la menace terroriste

Le Paris Saint-Germain (PSG) se prépare à affronter Barcelone dans un contexte sécuritaire tendu, suite à des menaces terroristes, alors que les deux équipes se retrouvent en quart de finale de la Ligue des champions.

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé un renforcement considérable de la sécurité à Paris en réponse à des menaces du groupe jihadiste État islamique visant les matchs des quarts de finale de la compétition.

Malgré ce contexte sécuritaire, les joueurs du PSG restent concentrés sur le match. Danilo Pereira, défenseur du club, souligne l’importance de se focaliser sur le football malgré les mesures de sécurité renforcées.

Cette saison, le PSG affiche de bonnes performances, malgré les doutes liés aux départs de Neymar et Messi. Toujours en lice en Ligue des champions, en finale de la Coupe de France et en tête du classement de la Ligue 1, l’équipe se sent confiante. Les confrontations avec Barcelone suscitent toujours des passions chez les joueurs et les supporters.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, ancien joueur et entraîneur du Barça, reconnaît l’importance de ces matchs. Surnommé le « socio culer », il avoue que son cœur reste attaché à Barcelone malgré son engagement envers Paris.

La rivalité entre les deux équipes a été renforcée depuis la « remontada » historique de Barcelone en 2017, où le PSG a subi une défaite retentissante. Depuis lors, les deux clubs se sont affrontés à plusieurs reprises, marquant ainsi une rivalité intense.

Malgré les départs de stars telles que Neymar et Messi du Barça vers le PSG, ainsi que celui d’Ousmane Dembélé, le match promet d’être disputé. Les deux équipes se battront pour la victoire dans un duel qui dépasse les simples enjeux sportifs.

Lire Plus

Sports

Football – EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Article

le

Football - EDF : Kolo Muani porte les bleus contre le Chili à Marseille

Trois jours après leur défaite face à l’Allemagne, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire en battant le Chili 3-2 à Marseille. Malgré une performance en dents de scie, l’équipe française a su rebondir grâce notamment à Randal Kolo Muani, auteur d’un but et d’une passe décisive, dans un match marqué par les blessures de Jonathan Clauss et d’Eduardo Camavinga.

L’équipe de France, remaniée depuis son dernier match, a connu un début difficile en encaissant un but dès les premières minutes du match. Cependant, elle a rapidement réagi avec des offensives plus abouties, permettant à Youssouf Fofana d’égaliser rapidement. Peu après, Randal Kolo Muani a donné l’avantage aux Bleus d’une tête bien placée.

Malgré quelques frayeurs, notamment avec un tir sur le poteau du gardien Mike Maignan, les Français ont su maintenir leur avance grâce à un but d’Olivier Giroud. Le Chili a réduit l’écart en marquant un deuxième but, mais la France a tenu bon jusqu’au coup de sifflet final.

Cette victoire permet à l’équipe de France de rebondir après sa défaite contre l’Allemagne et de regagner en confiance avant les prochaines échéances, notamment l’Euro de football qui débutera en juin.

Lire Plus

Les + Lus