Nous rejoindre sur les réseaux

France

Après le « désastre », les secours intensifient leurs efforts à la frontière avec l’Italie

Article

le

apres-le-« desastre »,-les-secours-intensifient-leurs-efforts-a-la-frontiere-avec-l’italie

Les secours, appuyés par l’armée, intensifient leurs efforts dimanche pour tenter de retrouver les disparus et venir en aide aux sinistrés des crues « hors normes » qui ont coupé du monde plusieurs villages dans le Sud-Est de la France et fait deux morts en Italie voisine.

« Ce que nous vivons est hors norme, on est habitués à voir des images de tels désastres sur d’autres continents, avec un certain détachement parfois, et là c’est quelque chose qui nous a touchés nous », a indiqué dimanche à l’AFP le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez.

Voitures couchées dans le lit de la rivière, maisons englouties par la boue, alors que la route d’accès a enfin rouvert, Breil-sur-Roya, proche de la frontière italienne, offre le visage d’une ville dévastée dimanche matin, a constaté un journaliste de l’AFP.

Dans tout l’arrière-pays niçois comme dans le nord de l’Italie voisine, des routes sont détruites, des dizaines de maisons ont été emportées par les flots, des stations d’épuration anéanties.

Les régions italiennes du Piémont et de la Ligurie ont demandé au gouvernement italien de décréter l’état d’urgence. En France, l’Etat a lancé la procédure de « catastrophe naturelle ».

Dimanche, l’effort des secours –un millier de pompiers renforcés par des hélicoptères et personnels de l’armée entre autres côté français– sera  « majeur et prioritaire » sur la vallée de la Roya, à la frontière avec l’Italie, a indiqué le représentant de l’Etat.

Dans cette vallée alpine, de nombreuses communes sont toujours inaccessibles par la route dimanche, deux jours après les pluies diluviennes et les crues qui ont fait deux morts dont un pompier et deux disparus côté italien et au moins huit disparus en France.

Le Premier ministre français Jean Castex n’a pas caché « sa vive inquiétude » sur le bilan définitif de ces intempéries exceptionnelles alors que l’image des dévastations n’est encore pas complète.

Ballet des hélicoptères

De nombreuses personnes sont en effet recherchées dans les Alpes-Maritimes par les autorités car elles n’ont pas donné de nouvelles depuis vendredi soir. « Mais je tiens à passer un message d’espoir au sujet de ces personnes », a indiqué le préfet: « Ce n’est pas parce que des proches n’ont pas pu donner de nouvelles qu’ils ont été emportés par la tempête ».

Samedi soir, 21 personnes qui étaient déclarées disparues par les autorités italiennes ont ainsi pu être retrouvées saines et sauves côté français, près du col de Tende.

En Italie, de Vintimille, à quelques encablures du territoire français, à Biella, comme dans la Roya ou la Vésubie en France, de nombreuses routes sont impraticables et des villages coupés du monde, ont constaté des journalistes de l’AFP.

« Toute la journée le ballet des hélicoptères va reprendre, on va concentrer les forces aériennes sur la Roya », a assuré le préfet, ne cachant pas toutefois son « inquiétude quant à la météo » avec des pluies annoncées dans la journée.

Les liaisons restent très difficiles même par téléphone dans de nombreuses vallées de l’arrière-pays niçois, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Le maire de Tende, ville de la Roya proche de la frontière italienne, a dû être doté d’un téléphone satellitaire pour communiquer avec les secours.

La préfecture a annoncé l’envoi dans chacune des communes isolées d’un militaire, d’un sapeur-pompier et d’un fonctionnaire de préfecture pour venir en aide aux maires.

Dans la nuit de samedi à dimanche, 200 personnes ont été hébergées par les autorités. La mairie de Nice a mobilisé des centres d’hébergement ainsi que des moyens aériens pour faire livrer des repas et des milliers de litres d’eau à des commune isolées comme à Saint-Martin-Vésubie. Elle a aussi lancé un fonds d’urgence d’aide aux sinistrés.

La SNCF, qui a rétabli l’ensemble de ses lignes dans le secteur samedi, à l’exception de la ligne Nice-Breil-Tende, a annoncé avoir acheminé par train 3.000 bouteilles d’eau à Breil-sur-Roya, d’où elle a ramené des sinistrés vers Nice.

Click to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

France

Congrès du PS : la victoire d’Olivier Faure entérinée par le parti

Article

le

Congrès du PS : la victoire d’Olivier Faure entérinée par le parti

Le Parti socialiste a finalement trouvé un accord ce samedi après-midi, après plusieurs jours de contestations internes sur les résultats de l’élection du premier secrétaire du parti.

Soumis de 14 à 16 heures au vote des délégués du Congrès socialiste à Marseille, un protocole d’accord a finalement été entériné vers 15 heures ce samedi, confirmant la victoire d’Olivier Faure comme premier secrétaire du PS, à l’issue de plusieurs jours de contestations internes. Les 186 délégués ont à la quasi-unanimité brandi leur carton rouge validant l’accord entre les deux rivaux, portant sur la composition de la direction notamment. « Cette maison, vous venez encore, une fois de plus, de la sauver », a réagi au micro, sous les applaudissements, le maire de Marseille Benoît Payan, qui a dit « avoir eu peur ces derniers jours ».

Le texte détermine que son rival Nicolas Mayer-Rossignol, sceptique vis-à-vis de l’alliance de gauche Nupes et qui contestait jusqu’à présent sa victoire, deviendra premier secrétaire délégué au côté de la maire de Nantes pro-Faure Johanna Rolland. Hélène Geoffroy, chef de file des anti-Nupes, prendra la présidence du conseil national, le parlement du parti.

Le maire de Rouen a contesté pendant plusieurs jours la victoire du premier secrétaire sortant (avec officiellement 51,09 %). Nicolas Mayer-Rossignol ne cache pas ses réticences vis-à-vis de LFI et d’un accord qui a déçu beaucoup de socialistes.

Organigramme

À l’issue d’un premier vote sur le texte d’orientation, Olivier Faure avait obtenu 49 % des voix et le maire de Rouen autour de 30 %, devant une troisième candidate, la maire de Vaulx-en-Velin Hélène Geoffroy (autour de 20 %).

Les négociations se sont notamment débloquées lorsque cette dernière, qui n’avait pas pu se maintenir et avait décidé de soutenir Nicolas Mayer-Rossignol, a indiqué qu’elle ne souhaitait pas intégrer la direction, mais rester dans l’opposition. « Ils assument d’être la minorité, mais ne sont plus avec Nicolas Mayer-Rossignol, ce qui change la donne » et le rapport de force, explique une proche d’Olivier Faure.

Lire Plus

Économie

Renault : Le groupe augmente de 110 euros net par mois ses salariés

Article

le

Renault : Le groupe augmente de 110 euros net par mois ses salariés

Il s’agit d’une mesure présentée aux syndicats dans le cadre des négociations annuelles obligatoires. Elle pourra toutefois être appliquée même sans leur accord.

Renault a proposé un budget en augmentation de 7,5 % pour soutenir le pouvoir d’achat de ses salariés en 2023 à l’issue des négociations annuelles obligatoires (NAO) achevées jeudi soir, ce qui garantit une augmentation moyenne de 110 euros net par mois pour chaque salarié.

Les hausses de salaires se divisent entre augmentations générales et individuelles, et une prime de soutien au pouvoir d’achat sera en outre versée aux ouvriers, techniciens, agents de maîtrise et cadres dans la limite d’un certain niveau de revenus, a précisé vendredi le constructeur automobile à l’AFP.

Cette prime, d’un montant de 700 euros, sera attribuée aux salariés gagnant jusqu’à trois fois le Smic. L’ensemble de ces mesures permet une augmentation moyenne de 110 euros net par mois en 2023, a assuré le groupe. Elles doivent entrer en vigueur à partir du 1er février.

La CFDT s’est réjouie de l’effort consenti par la direction de Renault, dans un communiqué.

Aucun syndicat (CFE-CGC, CGT, CFDT et FO) n’avait accepté en 2022 de valider l’accord trouvé au terme des négociations annuelles. Celui-ci proposait d’augmenter les salaires de 1,9 % en moyenne pour 2022, une mesure complétée par des distributions d’actions aux salariés mais bloquées pendant cinq ans.

Lire Plus

France

Des « mairies solidaires » fermées le 31 janvier contre la réforme des retraites

Article

le

Des "mairies solidaires" fermées le 31 janvier contre la réforme des retraites

Plusieurs maires ont annoncé la fermeture de leur mairie pour cette journée de grève, afin de permettre aux agents municipaux de participer à la mobilisation, mais aussi de protester eux-mêmes contre cette mesure.

Plusieurs mairies ont annoncé des actions pour le 31 janvier, journée d’appel à la grève générale contre la réforme des retraites, afin de permettre aux agents municipaux de se joindre à la mobilisation mais aussi de protester contre cette mesure.

Après l’appel lancé par Fabien Roussel de fermer les mairies le 31 janvier par « solidarité » envers les mobilisations prévues contre la réforme des retraites, Anne Hidalgo a annoncé fermer les portes de l’Hôtel de ville de Paris. Cette décision présentée comme symbolique revêt « un problème moral », voire « politique », a fait savoir le ministre du Travail Olivier Dussopt.

« J’ai un peu le sentiment que la maire de Paris confond les services municipaux avec une annexe du Parti socialiste », a ainsi dénoncé le ministre, ce vendredi matin. Le membre du gouvernement dénonce le fait que « l’engagement politique » de l’élue prive les Parisiens, parmi lesquels certains sont « favorables à la réforme » ou « n’y sont pas opposés ».

Cette initiative pose également pour Olivier Dussopt « une vraie question politique en termes de neutralité et de respect des convictions ». D’autres mairies ont annoncé interrompre leurs services le temps de la deuxième journée de mobilisation.

Lire Plus

Les + Lus