Nous rejoindre sur les réseaux

Sète

Sète : L’association, Quartier du Barrou organise son 8e vide-greniers samedi 19 juin

Article

le

Quartier Le Barrou ©LeSingulier

L’association, Quartier du Barrou organise, le samedi 19 juin son 8e vide-greniers. Les visiteurs sont attendus place Bir-Hakeim entre 8 et 17 heures. Une soixantaine d’exposants, tous résidents du quartier, participeront à l’événement.

Ce samedi, l’association « Quartier du Barrou » organise pour la 8e année consécutive son vide-greniers. Michel Guironnet, est résident depuis près de 20 ans au Barrou, il explique : « À l’époque, on était les premiers à demander à la mairie l’autorisation de faire un vide-greniers. C’est un événement organisé par l’association de quartier. Pour nous, il était important que les exposants soient tous des habitants du Barrou. Suivant les années, on regroupe entre 50 et 70 exposants et on voit passer près d’un millier de visiteurs. »

Selon le membre de l’association de quartier, « il n’y a pas de risque que l’affluence diminue cette année avec la crise sanitaire. À cette période, il y a déjà beaucoup de touristes et c’est un événement qui plaît aux vacanciers. Avec la réouverture des thermes de Balaruc-les-Bains, on s’attend aussi à ce que les curistes viennent faire un tour. Il y a de belles affaires. La Covid-19 ne doit pas avoir d’influence négative sur la fréquentation. »

Une association au coeur de la vie du quartier

Créée il y a plus de 20 ans, l’association « Quartier du Barrou » est composée de près de 200 adhérents. Très active au niveau de la presqu’île, elle joue un rôle déterminant dans l’animation de ce lieu de vie. Michel Guironnet souligne : « On est très proche de l’environnement et soucieux de l’entretien des berges. Avec le lycée de la Mer, nous avons un partenariat et deux fois par an, les élèves se joignent à nous et nous nettoyons, ensemble, les berges et ramassons les déchets au niveau du quartier. » De plus, l’association propose des cours, à l’année, de dessins, de peinture, de gymnastique, de yoga, de danse… « L’idée, c’est de faire vivre le Barrou », affirmait le membre de l’association.

L’autre événement important de l’année pour l’association, c’est l’Ostrea Fiesta, la fête de l’huître à Sète. Originaire de Balaruc et Bouzigues, ce moment de partage permet de mettre en avant le produit phare du bassin de Thau. L’association de quartier a repris cette fête à son niveau. « Il était normal pour le quartier du Barrou de proposer cette fête de l’huître. Au bout de la presqu’île du Barrou, on retrouve le lycée de la Mer et une de nombreux mas ostréicoles. Ainsi, ce quartier à toujours eu une histoire avec l’huître. Cet événement rencontre énormément de succès, on fait des animations, des concours de joutes pour les jeunes. On arrive à rassembler entre 2 000 et 3 000 personnes avec l’Ostrea Fiesta », précise Michel Guironnet. 

Le dernier projet porté par l’association, c’est la création d’un marché de producteurs hebdomadaire au niveau du Barrou. Actuellement, l’association a entamé les démarches avec la mairie, mais elle est surtout en recherche de producteurs locaux qui pourraient venir s’établir, tous les dimanches matin, sur la place Bir-Hakeim, au Barrou. 

Un quartier historique 

Le quartier du Barrou est un quartier historique de la ville de Sète. Ce lieu calme et résidentiel a été construit dans les années 70. À l’origine, les premiers propriétaires étaient issus de la classe moyenne. C’était principalement des pêcheurs et des ostréiculteurs qui possédaient leurs mas conchylicoles au niveau de la pointe du Barrou. Ils se sont finalement installés en construisant des maisons et en s’étalant sur la presqu’île Sétoise. Aujourd’hui, le port du Barrou est le dernier port de conchyliculture de l’île Singulière. Michel Guironnet confie : « C’est un quartier très apprécié et très demandé par les nouveaux acheteurs. Petit à petit, on se rend compte que la population rajeunit et que les habitants originels laissent place à des familles plus jeunes. Il y avait des maisons un peu sommaires et au fur et à mesure des années, elles sont améliorées et montent en gamme. »

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Arago De Sète

Volley-Ball – Ligue A: Arago – Cambrai : l’avant match

Article

le

©AragodeSète

Toujours invaincus à domicile, et avec trois victoires consécutives, les joueurs de l’Arago vont sans doute aucun, avoir la gagne en tête. D’autant que leur cinquième place au classement ne sera pas menacée ce weekend, ils doivent donc oublier la pression et se concentrer sur leur match.  Nantes, sixième et Cambrai, septième sont à cinq points. Ce qui devrait totalement libérer les joueurs de l’Arago.

Mais les trois points de la victoire et une  éventuelle passe de quatre viennent quelque peu changer la donne. Les hommes de Patrick Duflos et Christophe Lefel sont en progression constante. À l’image de Kreek qui a bien servi lors du duel face à Poitiers, ou à Sclater, nommé MVP du match et qui semble avoir retrouvé ses marques.

Cambrai, de son côté, cherchera la motivation pour tenter de faire chuter l’Arago et ainsi oublier ses deux récentes défaites face à Tourcoing et Montpellier.

Ce sera donc jour de fête, tambours et porte-voix seront de sortie comme à l’habitude, dans l’antre du Barrou.

Pour que la fête soit totale, la victoire, à portée des bleus et blancs, doit sonner en ce samedi 27 novembre à partir de 19 h 30.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Marseillan

Marseillan: 16 chasseurs contrôlés, une verbalisation pour emploi de munitions interdites

Article

le

©SèteAgglopôleMéditerranée

Ce samedi matin une opération de police de l’environnement a eu lieu sur l’espace naturel protégé du Lido de Sète à Marseillan. Un chasseur a été verbalisé pour emploi de munitions interdites au plomb.

La gestion de ce domaine du Conservatoire du littoral est assurée par Sète Agglopôle Méditerranée et le Conservatoire des Espaces Naturels d’Occitanie qui mènent de nombreuses actions de prévention pour préserver ce patrimoine naturel commun. Une équipe de 6 gardes champêtres et 3 gardes du littoral, tous assermentés, veillent sur le terrain, 24h/24h.

Deux oiseaux protégés abattus, un délit relatif à la pêche maritime et une verbalisation au titre de la règlementation de chasse : tel est le bilan de l’opération de police de l’environnement menée ce samedi 20 novembre 2021, sur l’espace naturel protégé du Lido de Sète à Marseillan.

Parmi les 16 chasseurs contrôlés dans leurs huttes de chasse, l’un d’eux a été verbalisé (135 €) pour emploi de munitions interdites au plomb. Les agents ont procédé également à 5 rappels de la réglementation pour défaut de présentation du permis de chasse, du carnet de prélèvement, et du cahier de détention des canards appelants.

Un harle huppé, espèce protégée rare, venant hiverner en région méditerranéenne a été retrouvé mort à proximité d’une installation de chasse. Ce cadavre, ainsi que celui d’un Grand cormoran (espèce protégée aussi) ont été confiés au Centre de soin de la LPO Occitanie, situé à Villeveyrac, pour radiographie et autopsie.

Un pêcheur de loisir a également été contrôlé en infraction pour non-respect de la réglementation relative au marquage des poissons.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Sète

Sète: des opposants au parking Aristide Briand au conseil municipal

Article

le

Christhophe Lalia, porte parole du collectif Bancs Publics ©Ville de Sète

Environ 150 personnes étaient rassemblées sous les fenêtres de l’hôtel de ville ce lundi soir, pour protester contre la construction du parking souterrain de la place Aristide Briand.

La pression continue de peser sur la majorité municipale de la Ville de Sète par le collectif –Bancs Publics– concernant la construction du parking souterrain de la place Aristide Briand.

En effet, avec une fréquentation touristique en hausse constante qui s’étale sur la quasi-totalité de l’année, la Ville de Sète va bientôt lancer les travaux de construction du nouveau parking souterrain dans le cœur historique de la ville. Le projet est estimé entre 10 et 12 millions d’euros.

Les opposants qui se sont déjà rassemblés plusieurs fois sur la place Aristide Briand, dénoncent un projet ringard et aberrant qui ne va faire qu’attirer les véhicules polluants dans le coeur de Sète.

Alors que la Ville de Sète est en grave difficulté financière et que Sète Agglopôle Méditerranée semble suivre le même chemin, les opposants au parking souterrain dénoncent un gâchis financier majeur avec augmentation de l’impôt, de l’emprunt de la ville et des arbres déjà payés qui ne pourront pas être replantés.

Une pétition en ligne a déjà recueillie 4100 signatures et près de 500 commentaires.

Un porte parole du collectif a pris la parole au conseil municipal

Quelques minutes après l’ouverture du conseil municipal qui a eu lieu hier soir, un représentant du collectif a pu s’exprimer en tout début du conseil municipal.

Christhophe Lalia membre du collectif –Bancs Publics– a expliqué en préambule que, « toutes les études sur le climat établissent le même constat.  Pour limiter si possible la hausse des températures toujours plus violentes, il faut réduire les émissions de Co2 et la végétalisation les zones urbaines. »

Avant de poursuivre, « vous envisagez donc de construire ce parking et de retirer une majorité des 73 arbres qui y ont été plantés il y a 4 ans à peine. En conséquence de quoi, le flux de véhicules appelé à rentrer en centre-ville sera encore plus important, et nous ne parlons pas des nuisances dues aux passages incessants de camions durant les deux à trois années que dureront les travaux. », explique-t-il. « Ce projet va à l’encontre des voeux, des recommandations, des objectifs, des textes officiels votés en région, au département de l’Hérault et à la communauté d’agglomération ou ici même en conseil municipal ».

François Commeinhes qui a pris la parole juste après l’intervention de Christhophe Lalia, a justifié la construction du parking sous terrain sur cette place par l’application de son programme électoral. « Ce projet faisait partie des programmes de campagne que nous avons menées. Les Sétois se sont exprimés, nous allons exécuter ce programme-là », répond-il sèchement aux inquiétudes des riverains.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus