Nous rejoindre sur les réseaux

Balaruc-les-Bains

L’équipe de France de beach soccer en stage à Balaruc-les-Bains

L’équipe de France de Beach soccer est en stage à Balaruc-les-Bains du 14 au 18 avril. Ce stage entre dans le cadre de la préparation des Tricolores aux éliminatoires de la Coupe du monde 2021 en Russie.

Article

le

FFF

Après un premier stage du 26 Mars au 01 Avril 2021, déjà à Balaruc-les-Bains, le sélectionneur de l’équipe de France de Beach Soccer, Claude Barrabé a décidé de reposer ses valises dans la cité du bassin de Thau pour un second stage.

Ce dernier, a pour but de préparer les joueurs en vu des match qualificatifs pour la coupe du monde qui se dérouleront au mois de juin. Si les français arrivent à se qualifier, ils prendront la route de la Russie pour les phases finales de la coupe du monde (19 au 29 Août 2021 à Moscou).

Le sélectionneur national Claude Barrabé a convoqué vingt joueurs pour ce rassemblement. Parmi lesquels on retrouve on retrouve trois joueurs issus du bassin de Thau : Noam Bettayeb, Sétois d’origine et joueur du Montpellier Hérault Beach Soccer (MHBS). On retrouve aussi deux Frontignanais en la personne de Sandro Trémoulet aussi joueur du MHBS et Lucas Ségura, coéquipier des deux précédents au MHBS qui a été appelé en remplacement, suite à la blessure d’un joueur. 

Le temps du stage, les joueurs de l’équipe de France logent à l’hôtel Port Marine à la Corniche. Les joueurs s’entraîneront sur des terrains en plein air, situés sur la D129, en face du skatepark de Balaruc-les-Bains.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung) <

Balaruc-les-Bains

Balaruc-les-Bains : 10 ans au compteur pour le jardin Antique Méditérranéen !

Article

le

©Balaruc-les-Bains

Cette année, c’est l’anniversaire des 10 ans du jardin antique Méditerranéen de Balaruc-les-Bains. Un endroit paisible et ressourçant pour petits et grands !

Avis aux amateurs du passé et de la période de l’Antiquité ! Le jardin antique Méditerranéen est fait pour vous !  «  Un lieu unique et vivant » selon Laurent Fabre, son créateur. 

1,7 hectare de terrain aménagé à la manière antique. Le bâtiment ? Sept pièces qui vous font découvrir l’agriculture et l’horticulture, le sacré, la médecine, la magie, la cuisine, la cosmétique ou les plantes utilitaires. Fontaines et petits amphithéâtres, la nature domestiquée, et aussi des composantes de l’architecture antique.

Son histoire

Ce jardin est bâti sous forme de maison composée de sept pièces et possède un parcours bien précis vous permettant de vous balader tout en apprenant les pratiques de nos ancêtres. « ce jardin retranscrit agriculture à l’époque romaine » explique Mary Charbonnier, jardinière en chef au jardin. 

400 plantes y sont cultivées et entretenues dans une optique de la durabilité de l’environnement et de la protection de l’écosystème. Le jardin a un impact bénéfique sur le territoire comme la découverte de richesses environnementales tel le massif de la Guardiole. 

Pour la visite, vous aurez le choix entre un guide audio vous qui décrit chaque élément du jardin pas à pas. Ou alors une visite intuitive. Son parcours est chronologique (du 1er s. av. J.-C. au IIIème s) avec des stations pédagogiques expliquant au visiteur l’évolution de l’Art des jardins et des relations Homme-Végétal de l’Antiquité dans une mise en scène paysagère, écologique et architecturale.

« Dix ans seront bientôt engloutis dans la nuit »

Depuis le 5 juin et jusqu’au 5 septembre se tient une exposition appelée « Herba Diva » de l’artiste photographe David Huguenin. 

Une animation était aussi présente aussi grâce à la participation de la troupe le  « manoir du crime ». Ces derniers incarnaient des personnages comme les divinités antiques pour reproduire des scènes. « vous aviez Aphrodite qui se mettait en scène en plein milieu du jardin » détaille Mme Charbonnier. 

En ce qui concerne les tarifs, le ticket standard est à cinq euros, mais pour les enfants de moins de sept ans, l’entrée est gratuite ! Il existe aussi un « pass trois sites » qui vous permet de visiter le jardin antique de Balaruc-les-bains, le musée ethnographique de Bouzigues et la villa gallo-romaine de Loupian qui coûte seulement neuf euros.   

Alors n’hésitez plus, venez jeter un coup d’oeil à cet endroit magnifique surplombant l’étang de Thau, rendez-vous donc au site Puech D’Ay à Balaruc-les-bains pour un voyage dans le temps hors du commun. 

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Thau : Un 14 juillet sans pareil, avec de nombreuses animations dans toutes les communes

Article

le

©Ville de Sète

Après une fête nationale 2020 des plus tristes avec les conditions sanitaires, le Bassin de Thau prend sa revanche cette année avec de nombreuses animations, dans toutes les communes de l’agglopôle. 

A Balaruc-le-Vieux, la fête débutera dès 19 heures à l’esplanade Marcel Pradel, avec buvette et restauration à « La Caravelle » sur réservation, et le Foodtruck « le petit gourmand ». Dès 21 heures, une soirée concert variété française ou se produira l’orchestre Box Song Band prendra place.

Du côté de Vic la Gardiole, POPI M se représentera au Fiesta Parc de Vic la Gardiole à partir de 18h00. Un évènement gratuit, complété avec le Marché Nocturne de 18 heures à 23 heures, qui comptera de nombreux exposants proposant des produits locaux et du terroir.

Pour la Ville de Mireval, rendez-vous à l’esplanade Simone Veil pour une journée chargée ! Dès 9h30, des jeux familiaux seront organisés, suivis d’un apéritif offert par la mairie à midi. Dès 19 heures, Pena, food truck puis distribution des flambeaux, dont la retraite sera à 22 heures. La journée continuera avec le feu d’artifice à 22h30, puis le Grand Bal à 23 heures. 

A Sète, un concert jazz sera donné à 19 heures à la brasserie Le Victor sur réservation, puis un tournoi de joute à 21 heures au Cadre Royal, suivi du feu d’artifice tiré depuis la plage du Lido à 22h15 le 14 juillet. 

Quant à la commune de Frontignan, le programme détaillé reste à venir, mais seront organisés joutes, rames, pétanques, boules carrés etc. Dans la soirée, un grand feu d’artifice prendra place le 14 juillet, accompagné d’une retraite aux flambeaux ainsi qu’un grand bal. 

Pour finir, la Ville de Montbazin prévoit également un évènement le 13 juillet, mais le programme détaillé n’a pas encore été dévoilé.

Certaines communes prévoient un évènement sur deux jours 

Du côté de Balaruc-les-Bains, le Sétois Jean-Michel Rinaldi donnera un concert le 13 juillet, à 21 heures sur la scène du Théâtre de Verdure. Le lendemain, un bal est organisé, avec REPLAY & LIVE CALYPSO à 21h au Théâtre de verdure. 

Au programme Marseillanais, la fête commencera le 13 à 22 heures avec une retraite au flambeau à la Place de la République, puis un feu d’artifice sur le Port de Marseillan dès 22 heures 30. Après celui-ci, un bal prendra place sur la Place du théâtre avec l’orchestre Calypso, de 22 heures 45 à 2 heures du matin. 

Pour ceux qui ne se sont pas couché trop tard, rendez-vous en fin de matinée pour la cérémonie officielle Place de la République dès 11h30, suivi d’un apéritif à midi. Et la fête continue à 15 heures avec le jeu traditionnel marseillanais Capelet des jeunes (10/14 ans) et vétérans au Port, puis reprend à 21 heure 30 avec une soirée DJ. 

A Villeveyrac, un apéritif offert par la mairie débutera à 19 heures à la salle Marcel Peysson, rythmé par la musicalité de La Peña, puis un repas sur réservation à 21 heures (16€ par personne). La musique continuera avec un DJ Set par Joff Randall à 22 heures, avant le feu d’artifice de 22 heures 45. Au même endroit le lendemain, un concours de belote aura lieu à 10 heures, puis un concours de pétanque en doublet à 15 heures. 

Quant à la commune de Poussan, une retraite aux Flambeaux au départ de la mairie à 22 heures 30 prendra place le 13 juillet, suivie du feu d’artifice à 22 heures 30 au skate Park, avant un concert à la Mairie à 23 heures, et à minuit, un Vin à la Française. 

Pour le vendredi 14, il y aura des jeux pour enfants au Jardin Public à 10 heures, qui précèdent l’apéritif républicain au même endroit. 

A Gigean, les festivités commenceront le 13 également, avec des animations pour la jeunesse à la Place de Marché, tandis qu’à la Salle polyvalente, un sosie vocal de Michel Sardou accompagnera l’apéritif et le repas sur place. Après ça, il y aura une retraite aux flambeaux en musique au départ de la future école Laurent Ballesta à 21 heure 30, puis le feu d’artifice sera tiré de la maire à 22 heure, avant le début du bal à la salle polyvalente. 

Quant au 14 juillet, place aux hommages avec un rassemblement sur le parvis de la mairie à 10h45, cortège et Peña avant un dépôt de gerbe au Monument aux Morts, poursuivi du vin d’honneur au jardin public à midi. 

Du côté de la Ville de Mèze, une organisation au poil pour l’évènement sur deux jours. Le 13, les lampions seront distribués à 21 heures, puis à 22 heures, à la mairie, la retraite vénitienne, suivie du feu d’artifice à 22h30, qui précèdera le concert DJ Mix Laurent Pepper, place des Micocouliers. Le jour même de la fête nationale, la coupe de France lourds et moyens de joutes aura lieu à 15 heures, puis le Milonga sur l’esplanade de 16 à 19 heures avec DJ Jean Marc Marafante, avant un deuxième à 20h30 avec l’orchestre Roulotte Tango et DJ Patrick Bevilaqua. Au même endroit, une fête foraine prendra place du 10 au 14 juillet. 

Les évènements sur 3 jours 

A Bouzigues, on met les petits plats dans les grands avec une fête nationale sur 3 jours. Le 13 juillet aura lieu une distribution des flambeaux dès 20h45, puis un défilé dans le village avec la Peña Del Sol à 21h30, et pour terminer, « Le Grand Bal » à 22 heures, place Belvédère. Pour le mercredi 14, la fête débutera au même endroit dès 10h30, avec des animations pour enfants. Et pour les grands, des jeux de quille à 14 heures, et le concours du meilleur pâtissier amateur de Bouzigues à 16 heures. Pour le feu d’artifice, rendez-vous à 22 heures le 15 juillet. 

Du côté de Loupian, sera prévue une retraite aux flambeaux, au départ devant la mairie à 21h30, lâcher de ballon, suivi d’un bal animé par « Universal Show » le 13 juillet. Le lendemain, le loto de la délégation locale de la Ligue contre le cancer à 17h30, suivi dès 21h par un bal animé par l’orchestre Julien Monte. Le jour suivant, un autre bal, offert par le bar « Le QG » avec Joff Randal. 

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Balaruc-le-Vieux

Thau – Point Covid : Une hausse du taux d’incidence, mais pas d’hospitalisation Covid depuis 15 jours

Article

le

©Hôpitaux du bassin de Thau

Comme chaque semaine, notre rédaction vous propose un point Covid-19 sur la situation dans les Hôpitaux du Bassin de Thau.

Selon le dernier bilan publié ce vendredi 09 Juillet 2021, toujours une patiente aux hôpitaux du bassin de Thau car son transfert a été reporté à la semaine prochaine.

À l’aube d’une quatrième vague, les contaminations augmentent mais ne semblent pas, pour l’instant,entraîner de nouvelles hospitalisations.

Claudie Greslon, directrice des Hôpitaux du bassin de Thau nous le confirme «Nous n’avons qu’un seul patient Covid, présent depuis plusieurs mois et qui doit sortir très prochainement. Nous n’avons pas eu d’admissions depuis une dizaine de jours ».

Face à la probable quatrième vague, évoquée par les autorités depuis quelques semaines maintenant, Claudie Greslon se dit être prête : « le taux d’incidence et le taux de positivité qui était stable depuis juin, remontent dans notre département et sur le bassin de Thau. Notre hôpital est toujours prêt pour accueillir des patients, tous nos services sont ouverts 24h/24 et 7j/7. Après quelle sera l’ampleur de cette vague, on l’ignore ».

À retenir cette semaine :

  • Pas d’hospitalisation Covid depuis 15 jours
  • Poursuite de la vaccination des résidents et des personnels avec : Un taux de vaccination de 67,8% pour l’ensemble des personnels. Les personnels des EHPAD et USLD sont vaccinés à hauteur de 75% bien au dessus de la moyenne nationale des établissements médico-sociaux. La palme revient à l’EHPAD Laurent Antoine d’Agde avec un taux de couverture vaccinale des personnels de 96 %
  • La vaccination est proposée à tous les patients hospitalisés qui ne sont pas vaccinés et dont l’état de santé permet de procéder à cette vaccination pendant le séjour

Depuis le début de la 2ème vague :

Depuis le début de la 2ème vague, les chiffres sont inchangés par rapport à ceux de la semaine précédente (911 patients dont 111 en Réanimation et 170 décès). Pour la totalité des 3 vagues de l’épidémie depuis mars 2020, ce sont : 1039 patients qui ont été pris en charge dont 137 (13%) en réanimation et 700 en médecine.

Télécharger l’application Le Singulier > IOS (iPhone) > Android (Samsung)

Lire Plus

Les + Lus